Bulletin spécial 1° mai de l’Unité Communiste de Lyon (UCL) et l’Union Prolétarienne Marxiste Léniniste (UPML)

1er MAI REJOIGNEZ NOUS DANS LES CORTÈGES ICOR

Elections Européennes :

Union Européenne et gouvernements français, une même politique !

Que ce soit à Paris, à Bruxelles ou à Berlin, tous les gouvernements de L’UE pratiquent la même politique au service des mêmes intérêts contre les travailleurs et contre les peuples.

Dès le départ, face à d’autres puissances, les pays qui ont constitué plus tard l’Union Européenne, ont formé cette alliance de pays impérialistes pour maintenir ou développer leurs marchés, leurs sources de matières premières et leurs chasses gardées néocoloniales. Sous le dictat des monopoles internationaux, l’Union européenne s’est donné des lois, des institutions communes : commission européenne, conseil de l’Europe, traités, début d’armée commune et un parlement pour que les peuples aient l’impression qu’ils décident. Des petits pays y sont associés, en tirent certains avantages, mais c’est surtout les grands pays, la France et l’Allemagne qui dominent ce marché, le plus grand du monde.

La France, 5° puissance mondiale, a besoin de cette alliance pour faire face à la concurrence d’autres impérialistes : USA, Chine, Russie, Inde … tout en maintenant sa domination en Afrique avec des moyens qui lui sont propres (Franc CFA, traités bilatéraux, corruption, interventions militaires …) ; l’Allemagne profitant plus des marchés en Europe centrale.

La France impérialiste n’est vassale ni des USA ni de l’Europe ni de l’Allemagne !

L’ennemi est dans notre pays 

Les luttes populaires légitimes, indispensables, qui se multiplient en France et aussi dans toute l’Union Européenne, visent un même ennemi à deux visages : l’Union Européenne et les gouvernements nationaux. Tous serviteurs des grandes entreprises et des banques, ils se conduisent comme larrons en foire ; tantôt l’une tantôt les autres pour renforcer l’exploitation sans limites, l’oppression et la répression des peuples, détruisant en même temps la nature,.

Les partis de gouvernements en France qui se sont succédé au pouvoir, LR, LREM, PS ont construit délibérément ce moyen supplémentaire d’oppression et de tromperie des travailleurs et des peuples.

A l’occasion de ces élections, selon les partis réformistes, PCF, LFI, il suffirait de « renégocier les traités » pour que  la situation s’améliore avec l’illusion de construire « une Europe sociale » dans le cadre capitaliste.

Pour nous, UCL et UPML, la solution n’est pas d’envoyer au parlement des députés pour  donner un semblant de démocratie cautionnant ainsi la politique des monopoles. Pas plus que les gouvernements nationaux, l’Union Européenne n’est réformable !

Nous devons dénoncer

1°  la politique d’exploitation, d’oppression des travailleurs et des peuples, qui est dans la logique du capitalisme et tous les partis qui la soutiennent, directement ou indirectement.

2° le nationalisme et le chauvinisme qui s’oppose à la solidarité des travailleurs.

Nos deux organisations sont dans l’ICOR  parce qu’elle combat toutes les puissances impérialistes sans choisir parmi elles celles qui seraient soi-disant « plus acceptables ».

La révolutionnarisation des luttes populaires, l’union des travailleurs par delà les frontières, leur organisation consciente autour de leurs intérêts de classe, c’est cela qui doit nous guider parce que c’est cela qui nous mènera aux Etats-Unis socialistes du monde.

Vive l’union des prolétaires d’Europe contre le capital !

Pour un 8 mai antiraciste et anti-impérialiste

Dans le cadre de notre campagne contre l’Union Européenne impérialiste et de la journée d’action ICOR contre le fascisme et l’impérialisme du 8 mai, l’Union Prolétarienne Marxiste Léniniste participera et appelle au débat organisé par les Gilets Jaunes du Mémorial contre l’esclavage à Nantes.

Pour l’UPML, la lutte contre le pillage et l’exploitation des anciennes et actuelles colonies françaises fait partie de la lutte de classe que nous menons en France contre les mêmes monopoles financiers qui exploitent les travailleurs de France. Seul le socialisme révolutionnaire au niveau international pourra triompher de l’exploitation de l’homme par l’homne et de l’exploitation des nations par les nations.

Les luttes de tous les prolétaires de France quelque soit leur origine, peuvent et doivent converger contre la politique de Macron qui a soulevé les Gilets Jaunes. L’intervention des Gilets Jaunes de St-Denis contre la politique de pillage et de surexploitation des néo-colonies françaises est remarquable à ce titre :
https://www.youtube.com/watch?v=HvtDu7cz1Jk

Cette conscience anti-impérialiste est en partie présente dans les revendications des gilets jaunes (cf :http://www.leparisien.fr/economie/gilets-jaunes-cinquante-nuances-de-revendications-11-12-2018-7965951.php) :

  • Interdiction d’engager l’armée française dans des guerres d’agression
  • Françafrique : Cesser le pillage et les ingérences politiques et militaires. Rendre l’argent des dictateurs et les biens mal acquis aux peuples africains.Que les causes des migrations forcées soient traitées

Et l’on peut constater que les expressions racistes au sein du mouvement des gilets jaunes, tant exploitée médiatiquement par les défenseurs du gouvernement, même si elles existent en marge sur les rond-points encore, ont été clairement combattu dans la plupart des Assemblées Populaires de gilets jaunes. Le Parti capitaliste et libéral de Marine Le Pen a tout simplement perdu pied face à la domination des revendications sociales.

L’UPML relaie donc l’appel à converger des Gilets Jaunes du Mémorial ci -dessous :

ENTRÉE GRATUITE

8 mai 2019 au THÉÂTRE RUE DE BELLEVILLE 18h-Minuit 
pour une convergence des luttes à 3mn de la Place Mellinet à NANTES

LES GILETS JAUNES DU MÉMORIAL Projections, Echanges, Débats, Bilan convergence et lancement de L’APPEL DU MÉMORIAL .
avec Rosa Amelia Plumelle-Uribe (Auteure de “la férocité Blanche”), Fanta K. (Mouvement International pour les Réparation), Peter Lema (Le Cercle du marronnage), Ramata Dieng (Collectif Vies Volées) et des Gilets jaunes.

CONVERGENCE Quelques thèmes 
Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen 1789:  Vies volées des nègres, Vies volées des femmes et Vies volées des jaunes Intimidations, agressions et crimes institutionnels De la Police des nègres à la Police des Jaunes
-DE LA POLICE CONTRE LES NÈGRES AU XVIIIe SIÈCLE, A LA POLICE CONTRE LES 
JAUNES AU XXIe SIÈCLE

-AFFRONTER LE VERTIGE : L’IMPÉRATIF DE DÉ CRÉOLISATION DU MONDE

-COMPRENDRE LE MOUVEMENT INTERNATIONAL POUR LES RÉPARATIONS

-LE DOSSIER MUMIA ABU JAMAL, UN CAS ÉCOLE QUE CHAQUE MILITANT DOIT 
S’APPROPRIER

-VIES VOLÉES: DOSSIER LAMINE DIENG -LES VICTIMES INNOCENTES DES GUERRES


A partir de 18h EN INTRODUCTION LUTTES LOCALES A CARACTÈRE INTERNATIONAL avec Thomas Bouli  (Afrique Loire -Le patrimoine africain en Europe), Nathalie Gbohou (NARA – La CPI s’incline), Aminata Samb Monteiro (Nature&Compost -La ferme Cheikh ) ,Julie Naturalock (IMMIGRATION -Condition des femmes exilées),Balla Koné (exposition-les africains dans le monde), Eva Yariveh (Lanceuse d’Alerte Santé -sous réserve) et d’autres personnes impliquées dans la lutte pour la dignité des exilé(es) à Nantes. Contribution  : Nidal Mahamoud Ibrahim, Clémence Durand…

SÉANCE DE MIS A JOUR A partir de 20h jusque Minuit
LES GILETS JAUNES DU MÉMORIAL (voir vidéo)Projections, Echanges, Débats, Bilan convergence et lancement de L’APPEL DU MÉMORIAL .
L’Appel du Mémorial sera diffusé le 10 Mai dans le cadre de la 14ème journée des mémoire de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs abolitions. VIDÉO: Les gilets jaunes du Mémorial avec Rosa Amelia Plumelle-Uribe et Fanta K. invitées le 8 mai 2019 à Nantes au Théâtre Rue de Belleville. https://www.youtube.com/watch?v=vZdMsDRBQS8
VIDÉO: Des gilets jaunes de L’île-st-Denis https://www.youtube.com/watch?v=HvtDu7cz1Jk

Appel de l’ICOR pour le 1er mai 2019 

photo UCL

Dans la rue le 1er mai – la journée internationale de lutte de la classe ouvrière !

Partout dans le monde, le mouvement ouvrier est mis au défi : Combattons l’exploitation transnationale intensifiée et l’oppression de la classe ouvrière ! Arrêtons le développement vers la droite des gouvernements, le renforcement des forces fascistes et les crues menaces de guerre !

Face à l’augmentation des crises et à l’intensification de la concurrence, l’agressivité de tous les impérialistes s’accroît. La guerre commerciale ouverte des États-Unis contre leurs concurrents impérialiste est menée sur le dos des masses. Une série de nouveaux foyers de guerre extrêmement explosifs se développe. Des catastrophes environnementales régionales, la fracturation hydraulique ou la fraude dans l’affaire des gaz d’échappement des groupes automobiles manifestent la menace d’une destruction des bases de l’existence humaine. Aujourd’hui, la lutte pour l’emploi et la lutte pour la protection de l’environnement ne doivent plus être jouées l’une contre l’autre !

L’impérialisme us-américain est toujours la puissance impérialiste la plus forte et le principal fauteur de guerre. Ce sont en particulier les États-Unis qui soutiennent l’expansion sioniste et l’agression en Palestine ou de manière systématique les activités subversives et l’agression contre-révolutionnaires contre la souveraineté du Venezuela.

Il faut constamment analyser précisément les changements dans le système impérialiste mondial, les discuter dans le mouvement ouvrier et en tirer des conclusions afin de développer une stratégie et une tactique correctes. Dans tous les continents, les ouvriers industriels et les travailleurs ressentent les conséquences d’une concurrence fébrile des monopoles impérialistes qui s’approfondit de plus en plus. Des licenciements massifs dans l’industrie automobile, hiring and firing de dizaines de milliers de salariés intérimaires, l’étranglement des droits ouvriers qui va jusqu’aux formes d’esclavage des ouvriers sont les lourdes expériences du prolétariat international. Les masses dans toutes les parties du monde se voient incitées à la rébellion, en liaison avec la recherche d’une alternative sociétale. Tandis que le manque inhumain de perspectives de la vie sous l’impérialisme augmente, une nouvelle perspective naît dans la lutte et l’orientation communes des larges masses. Nous assistons à des manifestations de masse comme celles contre le sommet du G20 en Argentine ou avant l’élection de Bolsonaro au Brésil. Au Moyen Orient et en Afrique du Nord le mécontentement général de la classe ouvrière et des opprimés et leurs leçons des rébellions de 2010/2011 se manifeste dans des nouveaux soulèvements puissants. Des dictateurs de longues années tombent comme au Soudan et en Algérie.

Le mouvement combatif mondial des femmes lancent un signal fort avec des manifestations puissantes. Il deviendra un potentiel révolutionnaire, s’il comprend et attaque les structures patriarcales implicites au système capitaliste avec sa double exploitation et oppression de la masse des femmes.

Actuellement le mouvement écologique grandissant attire des centaines de jeunes gens à l’échelle mondiale et leur permet d’exprimer leur colère sur l’exploitation capitaliste de l’homme et de la nature. En Pologne, en Hongrie ou en Allemagne, des centaines de milliers de personnes ont manifesté contre le démantèlement des droits et libertés démocratiques. En France, en un rien de temps, un mouvement politique de masse contre la politique gouvernementale a émergé du mouvement des « gilets jaunes » contre la hausse des prix de l’essence. Les travailleurs industriels sont souvent à la tête, comme les mineurs en Afrique du Sud et en Ukraine avec leurs grèves durant des semaines. C’est juste le 1er mai en tant que journée de lutte internationale de la classe ouvrière que le socialisme doit être propagé et mis au centre de la discussion comme seule perspective orientée vers l’avenir !

Les forces dirigeantes réagissent à ce nouveau revirement de l’état d’esprit progressiste international par une oppression accrue, une fascisation des appareils d’État et la promotion des forces ultra-droitières et fascisantes. Des régimes réactionnaires et fascisants comme au Brésil, aux Philippines, en Inde ou en Hongrie exigent beaucoup de courage et de détermination au mouvement ouvrier. En témoigne comment le gouvernement chinois criminalise les travailleurs de Jiashi à Shenzen. À ce jour, 44 travailleurs et étudiants marxistes ont été arrêtés sans inculpation ou ont disparu.

La guerre commerciale commencée par les États-unis va de pair avec une propagande chauvine et une préparation psychologique à la guerre. Les dirigeants appellent les mêmes mesures réactionnaires sont appelées « tarifs douaniers punitifs » ou « tarifs de protection » ; mais ce que l’on protège de la sorte, ce ne sont que les intérêts des monopoles dans leur base national respective. La diffusion du social-chauvinisme vise à ce que les masses prennent parti pour l’un ou l’autre impérialiste dans les questions de la paix, de l’environnement ou de l’emploi, ou que les travailleurs se laissent attacher au char de leur « propre » entreprise. Cependant, la force des travailleurs réside dans l’unité ouvrière internationale. Ainsi les travailleurs de Ssangyong en Corée du Sud ont ainsi remporté une victoire enthousiasmante en septembre 2018 au bout de 10 ans de lutte contre la fermeture des usines et contre la criminalisation. Tous les travailleurs licenciés ont été réintégrés. Les travailleurs d’Audi à Györ/Hongrie ont également mis à genoux les capitalistes de VW par une grève totale de 7 jours.

Face au développement mondial vers la droite, toute lutte progressiste doit s’inscrire dans une lutte à l’échelle mondiale. Soutenez l’initiative de l’ICOR visant à construire un front uni anti-impérialiste contre le fascisme et la guerre ! Les travailleurs doivent en prendre la tête ! La construction de partis marxistes-léninistes révolutionnaires et de l’organisation mondiale révolutionnaire ICOR est la conclusion la plus importante aujourd’hui !

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !

Prolétaires de tous les pays et peuples opprimés, unissez-vous ! Vive le 1er mai comme journée de lutte internationale de la classe ouvrière !

Signataires (en date du 25/04/2019, liste actuelle des signataires sur www.icor.info ):

1. ORC Organisation Révolutionnaire du Congo, République démocratique du Congo

2. CPK Communist Party of Kenya (Parti communiste de Kenya)

3.MMLPL Moroccan Marxist-Leninist Proletarian Line (Ligne prolétarienne marxiste-léniniste marocaine)

4. PPDS Parti Patriotique Démocratique Socialiste, Tunisie

5. CPB Communist Party of Bangladesh (Parti communiste du Bangladesh)

6.CPI (ML) Red Star Communist Party of India (Marxist-Leninist) Red Star (Parti communiste d’Inde (marxiste-léniniste) Etoile Rouge)

7. NCP (Mashal) Nepal Communist Party (Mashal) (Parti communiste du Népal (Mashal))

8. PPRF Patriotic Peoples Republican Front of Nepal (Front républicain du peuple patriotique du Népal)

9. БКП Българска Комунистическа Партия (Parti communiste bulgare)

10. MLPD Marxistisch-Leninistische Partei Deutschlands (Parti marxiste-léniniste d’Allemagne)

11. UCLyon Unité Communiste Lyon, France

12. UPML Union Prolétarienne Marxiste-Léniniste, France

13. KOL Kommunistische Organisation Luxemburg (Organisation Communiste de Luxembourg)

14. MIKSZ Magyar Ifjúság Közösségi Szervezete (Organisation de la Communauté de la Jeunesse Hongroise)

15. RM Rode Morgen (aube rouge), Pays-Bas

16. MLGS Marxistisch-Leninistische Gruppe Schweiz (Groupe marxiste-léniniste de Suisse)

17. TIKB Türkiye İhtilalci Komünistler Birliği (Union de communistes révolutionnaires de Turquie)

18. MLKP Marksist Leninist Komünist Parti Türkiye / Kürdistan (Parti marxiste-léniniste communiste Turquie / Kurdistan)

19. PCC-M Partido Comunista de Colombia – Maoista (Parti communiste de Colombie – maoïste)

20. NPCH (ML) Nouveau Parti Communiste Haϊtien (Marxiste-Léniniste)

21.PC/ML Partido Comunista (Marxista-Leninista) de Panamá (Parti communiste (marxiste-léniniste) du Panama)

22. PCP (independiente) Partido Comunista Paraguayo (independiente) (Parti communiste Paraguayen (indépendant))

23. BDP Bloque Democratico Popular (Bloc démocratique populaire), Pérou

24. PC (ML) Partido Comunista (Marxista Leninista) (Parti communiste (marxiste-léniniste)), République Dominicaine

25. PS-GdT Plataforma Socialista – Golpe de Timón (Plate forme Socialiste – Changement de direction), Vénézuela

26. ROL Revolutionary Organization of Labor (Organisation révolutionnaire du travail), États Unis

27.PCR-U Partido Comunista Revolucionario del Uruguay (Parti révolutionnaire communiste d’Uruguay)