Vive la Commune de 1871 “Notre drapeau est le drapeau de la République universelle”

Menée sous le drapeau de la République universelle, l’insurrection dans la capitale a toujours résisté, en tant qu’événement et en tant qu’élément de la culture politique, à toute intégration fluide dans le récit national. Comme le dit des années après l’un de ses participants, la Commune fut avant tout « un acte audacieux d’internationalisme». Sous la Commune, Paris ne voulait pas être la capitale de la France mais une collectivité autonome au sein d’une fédération universelle des peuples

Lire la suite

La Commune de Paris (1871) et l’internationalisme

La Commune était plus qu’un « soulèvement radical », c’était une révolution nouvelle par-delà les frontières, pour le peuple, par le peuple.
Pendant près d’un siècle, le peuple de Paris s’était retrouvé en première ligne, entraîné par les révolutions bourgeoises de 1789, 1830, de février 1848, réprimé en juin 1848 et décembre 1851, plongé dans la misère par les

guerres et la corruption. Il avait réagi chaque fois en créant des journaux, des clubs, des associations ouvrières légales ou secrètes.

Lire la suite