23 février 2024

Appréciation de la marche de 1983

Cet écrit n’a pas pour but d’idéaliser ou de noircir la marche de 1983 contre le racisme et l’égalité des droits, mais d’apprécier son contenu politique et son impact sur la société française. Un aspect que les littérateurs de la marche ont peu évoqué : elle servit au gouvernement socialiste de Mitterrand de diversion pour détourner les critiques sur son renoncement aux réformes promises en mai 1981 (plan de rigueur de mars 1983) et la montée des luttes et actions ouvrières contre le choix de faire payer le poids de la crise économique aux travailleurs.