26 février 2024

Une obsession de réarmement !

Nos lecteurs savent que nous participons au Collectif contre le Service National Universel (SNU) depuis sa fondation. Nous avions dit et écrit sur ce blog que nous pensions qu’il devenait évident que la pratique des « stages » SNU et les prises de position des porte-paroles du gouvernement montraient que l’État monopoliste français s’engageait de plus en plus dans une militarisation de la jeunesse en ayant pour objectif la préparation de guerres impérialistes.

On ne peut plus s’en tenir à une seule « opération de soumission de la jeunesse », c’est à dire à une question de morale. Où encore penser que nous avons à faire à un gouvernement réactionnaire fou rêvant d’en faire baver à la jeunesse. Nulle folie chez Macron qui réaffirmait en janvier sa vision stratégique pour promouvoir les intérêts de la France impérialiste.

Abaya Gucci

Alors voilà, c’est la rentrée, nouvelle trousse, nouveau cartable et …nouveau ministre.

Le nouveau ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal a, grâce à son intelligence ultime, son entourage composé de gens extrêmement compétents venu de l’État profond (des « grandes Ecoles » : ENA, Polytechnique,… ») et certainement appuyés par une « intelligence artificielle », trouvé le problème de la crise de l’éducation nationale. Le problème semblait être le manque d’instituteurs, de professeurs, d’AESH, des salaires très faibles, le flou de Parcoursup… Sans oublier le contenu de ce qui est enseigné… Mais non, le problème c’est : l’abaya. Ce vêtement porté par certaines femmes ou jeunes filles de confession musulmane serait anti-républicain et agirait contre la laïcité.