22 juillet 2024

Prolétaires, debout ! n°32

Les macronistes, LR et RN ont fait semblant de ne pas être d’accord sur le fond, puis ensemble ont voté cette énième loi dégueulasse. Ces partis de la grande bourgeoisie ont répondu ensemble à la demande permanente du MEDEF : imposer encore plus de précarité, de réduction des droits élémentaires au séjour, au regroupement familial, aux prestations sociales et des bas salaires aux immigrés qu’ils soient ouvriers, employés, étudiants et autres travailleurs. Jeudi les médecins hospitaliers étrangers sous-payés (2000 euros / mois) sans lesquels le système de santé ne fonctionnerait pas étaient en grève. Les médecins français devraient les soutenir.