Mémoires Commune(s), 1871-2021, jusqu’au 20 février

Mémoires Commune(s), 1871-2021, jusqu’au 20 février

Le titre annonce la couleur : il ne s’agit pas seulement d’évoquer la Commune, mais aussi les mémoires longues de la Commune : les mémoires antérieures, celles des révolutions de 1789-1794, 1830, 1848, qui habitaient les communards, et les mémoires postérieures à la Commune.

L’exposition suit un parcours classique. D’abord la défaite de 1870, et le traumatisme qu’elle engendra, aussi intense que le traumatisme de 1940. Puis, la marche à la Commune, du 4 septembre au 18 mars, où une place est faite aux Communes de province, de Lyon ou de Marseille, antérieures à la Commune de Paris. Une longue section (« Vivre sous la Commune ») évoque le fonctionnement et l’œuvre de la Commune, la mobilisation populaire, celle des femmes notamment, les clubs… Enfin la répression. Le tout s’appuie sur une riche documentation tirée des fonds du musée ou du musée de Saint-Denis, dont nous ne pouvons ici que donner un aperçu : affiches, dessins et caricatures, photos – la Commune est la première révolution à avoir été photographiée – journaux, écrits privés, qu’ils soient favorables à la Commune, ou hostiles.

L’exposition se clôt sur une large évocation des mémoires de la Commune, des années 1880 à nos jours : mémoire anarchiste, mémoire socialiste, mémoire communiste, mémoire de 68, Nuit Debout et Gilets jaunes. Et l’on fait le tour du monde : Russie, Espagne, Mexique, Chili, et même Amérique du Nord.

On ne peut que recommander chaudement la visite de cette exposition, la plus riche qui soit donnée à voir en cette année du 150e anniversaire.

Mémoires Commune(s), 1871-2021, jusqu’au 20 février 2022, au Musée de l’Histoire vivante, 31 boulevard Théophile Sueur, 93100. Montreuil. Mercredi, jeudi, vendredi : 14 h-17 h ; samedi, dimanche : 11 h-18 h. Métro Mairie de Montreuil (ligne 9), puis bus 122, direction Val-de- Fontenay, arrêt Parc de Montreau. Site : museehistoirevivante.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.