Exigeons la libérons George Ibrahim Abdallah

Tous au tribunal administratif de Paris pour exiger la libération de Georges Abdallah !

Rappelons qu’en juillet 2020, une demande a été formulée par l’avocat de Georges Abdallah auprès du ministre de l’Intérieur pour que soit signée la demande d’expulsion conditionnant la libération de Georges Abdallah.

Aucune réponse n’ayant été reçue, en novembre 2020, une action a été engagée auprès du tribunal administratif où une requête a été déposée pour que soit ordonnée l’expulsion de Georges Abdallah du territoire français.  L’examen de cette requête va être effectif jeudi 27 janvier 2022, à 14h00, lors d’une séance publique du tribunal administratif de Paris (7 rue de Jouy, 75004 Paris). La Campagne Unitaire pour la Libération de Georges Abdallah appelle à se rassembler massivement devant le tribunal et à être présent dans la salle d’audience pour montrer notre détermination à ne rien lâcher jusqu’à la libération de notre camarade et accentuer la pression afin que le ministre de l’Intérieur applique la décision de la justice de son État : “il faut qu’il signe !”

Soyons nombreux à Paris devant le tribunal administratif, 7 rue de Jouy, Paris 4e, le 27 janvier à 14h00 ! Venons de partout, de la région parisienne, de France et des pays limitrophes de la France !

Soyons nombreux, ce jour-là, dans toutes nos villes à organiser des initiatives devant les lieux du pouvoir !

Soyons nombreux, ce jour-là, à organiser des initiatives devant les consulats ou ambassades de France !

Que mille initiatives fleurissent le 27 janvier pour faire entendre l’exigence immédiate de la libération de Georges Abdallah !

C’est ensemble et seulement ensemble, dans la diversité des nos expressions, que nous arracherons notre camarade des geôles de l’impérialisme français.

La victoire ou la victoire !

Pour rappel: La 4ème Conférence Mondiale ICOR adoptait la Résolution suivante (initiée par PPDS-Tunisie, UC & UPML-France, MMLPL-Maroc), octobre 2021.
Depuis plus de 38 ans, George Ibrahim Abdallah, la figure révolutionnaire, combative et grande de la résistance palestinienne, est arbitrairement détenu comme prisonnier en France, alors qu’il a, depuis longtemps, purgé sa peine de prison. La 4e  Conférence mondiale de l’ICOR
  1. dénonce la détention illégale et arbitraire du camarade George Ibrahim Abdallah,
  2. exige la libération immédiate et inconditionnelle du camarade détenu,
  3. appelle les organisations affiliées à l’ICOR et les révolutionnaires du monde entier à lutter pour la libération de George Ibrahim Abdallah, à soutenir les comités de solidarité et à organiser une journée internationale de solidarité avec Georges.
Liberté pour George Ibrahim Abdallah ! Mettre fin à sa détention arbitraire et illégale ! A bas l’impérialisme !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.