12 juin 2024

1er mai Contre Macron et son monde – Pour les intérêts des travailleurs !

Prolétaires, debout ! N° 28, avril/mai 2023

Bulletin de l’Union Prolétarienne marxiste-léniniste

1er mai

Contre Macron et son monde –

Pour les intérêts des travailleurs !

La minorité au pouvoir a imposé sa loi sur les retraites refusée par 85 % des travailleurs. Le Conseil Constitutionnel a donné sa bénédiction et jugé conforme la loi avec la constitution réactionnaire de la 5éme République. Il a été d’accord avec les méthodes dictatoriales du gouvernement.


Mais ni Macron ni la bourgeoisie n’ont gagné la guerre

Malgré la violence délibérée de l’appareil de répression, les innombrables initiatives, grèves, blocages de la production, concert de casseroles, etc. continuent. Tout cela montre la force du camp du Travail, le désir de démocratie, de justice et d’une vie digne ! L’Union Prolétarienne (UPML) soutient ces luttes de tout cœur ! Retraite à 60 ans ! Macron – démission !

Nous transformer pour avancer

Nous avons besoin d’une intersyndicale sans compromission, mais il faut aussi amplifier encore les mobilisations dans les entreprises. Ne pas se décourager, ne pas tomber dans le piège du RN qui contribue à la division des travailleurs et, sans le dire, adhère complètement à la vision libérale et à l’exploitation du travail salarié. Il s’est toujours opposé aux augmentations de salaires.

Il nous faut plus d’organisation à la base.

Prolétaires de tous les pays, luttons ensemble !

Les derniers temps, des luttes très politisées et acharnées enflamment l’Europe – en France, Angleterre, Allemagne, Grèce, Italie… Le capitalisme internationalisé avec son exploitation et son oppression sème la misère et les guerres ! L’inflation scandaleuse rend les fins de mois toujours plus difficile !

Pour sortir de leurs crises, les grandes puissances, dont la France, détruisent nos bases naturelles de vie et préparent une 3ème guerre mondiale. L’État dépense 418 milliards d’euros pour la course à l’armement, mais pour les retraites « il n’y a pas d’argent » !

L’UPML, avec la Coordination internationale des organisations révolutionnaires (ICOR), propose de renforcer nos liens internationaux : Pour une journée d’action européenne contre TOUTE la politique de crise et de guerre de la bourgeoisie et pour NOS intérêts !

« Nous ne sommes rien, soyons tout ! » dit l’Internationale.

La raison de toutes les crises et problèmes est la soif de profit et de pouvoir des multinationales, des monopoles capitalistes. Toute l’activité militante a besoin d’un but à long terme, nos luttes et souffrances ont assez duré : Pour le renversement de la dictature bourgeoise !

Les syndicats sont nécessaires pour unir largement dans la défense de nos intérêts immédiats, mais pour changer le système dans son fond il faut un Parti révolutionnaire.

Dans les luttes actuelles, se manifeste une volonté de se regrouper pour réfléchir ensemble aux buts et aux moyens de lutte. Le cœur du problème, c’est de construire ensemble un Parti révolutionnaire et internationaliste. (Tourner svp)

Le parti de la classe ouvrière et de ses alliés avec son programme pour organiser et pour défendre une nouvelle société dans l’intérêt de la grande majorité.

Brisons les vieux engrenages, les habitudes qui font de nous de simples exécutants n’ayant pas droit à la parole et aux décisions qui concernent notre vie.

Abolition du salariat et du patronat, collectivisation des entreprises !

Démocratie directe pour planifier et organiser la nouvelle société !

Le communisme, seul avenir de l’humanité !

quoi qu’en disent les anticommunistes. L’UPML tire les leçons des luttes pour la libération nationale et sociale. Des conquêtes merveilleuses dans les sociétés socialistes en Union soviétique jusqu’à les années 50 et dans la Chine de Mao jusqu’à dans les années 1970. Apprenons aussi de la trahison du socialisme dans ces pays et de la restauration d’un capitalisme bureaucratique d’Etat. Pour un nouvel essor de la lutte pour le véritable socialisme !

La Commune de Paris de 1871…

…malgré sa courte vie, prenait le chemin d’une société sans exploitation ni oppression. Après le renversement de l’État bourgeois, le pouvoir a été aux travailleurs. Les ouvriers, les ouvrières, les larges couches populaires se sont organisées pour bâtir la société selon leurs intérêts. Ils ont pris en main la production et toute la vie sociale. La Commune a soumis tous les responsables dans l’administration, la justice et l’enseignement à l’élection au suffrage universel par les intéressés et à la révocation à tout moment par les mêmes intéressés. Tous les services des plus bas aux plus élevés ont été payés au niveau des salaires ouvriers.

Les peuples veulent le pain, la paix, la liberté.

Avant qu’il ne soit trop tard, débarrassons-nous du capitalisme qui détruit la planète !

L’avenir alors nous appartiendra.

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !

Rejoignez l’UPML !

—————————————————————–

Participez à nos Cafés militants.

* Réunion-débat : « Le Capitalisme menace l’humanité. Seule perspective : le véritable socialisme ! » Samedi 13 mai à 14 h à Saint-Denis (93), Au café- restaurant « Le Pavillon », 54 rue Gabriel Péri

* Et une réunion-débat dans les Alpes de haute Provence: « Le capitalisme menace l’humanité – seule perspective : le véritable socialisme ! » Contactez nos camarades ou notre adresse mail : contact-upml@riseup.net !

—————————————————————-

Union Prolétarienne Marxiste-Léniniste (UPML) membre de l’ICOR Adresse : contact-upml@riseup.net notre site : www.UPML.org

Site de l’ICOR : www.icor.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *