12 juillet 2024

Journée internationale de lutte pour l’environnement de l’ICOR à Paris, à Dubaï et ailleurs…

L’ICOR avait appelé à descendre dans la rue samedi 9 décembre et ses organisations membres ont organisé des activités dans de nombreux pays.

Le rassemblement continental en Europe pour cette journée de lutte pour l’environnement à Paris a rassemblé sur la Place de la République des délégations de huit pays différents. Elles sont venues d’Allemagne, de Pologne, de Turquie, des Pays-Bas, d’Afrique du Sud, du Cameroun et du Surinam et bien sûr de France.

Les organisations présentes sur place étaient l’UPML France, le MLPD et REBELL d’Allemagne, le MLKP Turquie-Kurdistan, le syndicat environnemental d’Allemagne, Rode Morgen Pays-Bas, Young Struggle France, ECC d’ICOR Europe, Zora, ICOR, Czerwoni Pologne, Bir-Kar. Des mots de salutations ont été envoyés de la Suisse, de Haïti, des Coordinatrices de la Conférence mondiale des femmes.

Les organisations participantes ont prononcé des discours combatifs mettant en question les véritables responsables de la catastrophe environnementale qui a commencé et le système mondial impérialiste qui la sous-tend car le capitalisme ne peut sauver l’humanité !

De jour en jour, les contradictions entre les blocs impérialistes s’exacerbent, entre les coups de sabre et les pluies de bombes c’est l’existence de peuples entiers qui est remise en question, comme c’est actuellement le cas en Palestine. C’est pourquoi à propos de la catastrophe environnementale notre tâche est de vaincre le capitalisme et de lutter pour le socialisme au niveau international !

Dans leur discours, les camarades polonais ont estimé que la lutte des peuples opprimés et la lutte contre la destruction de l’environnement, les bases de la vie de l’humanité constituent un seul et même combat, dont les composantes particulières ne peuvent être séparées les unes des autres.

Nous nous sommes solidarisés avec la manifestation palestinienne qui se déroulait au même moment sur la place. Manifestation totalement pacifique et il était scandaleux de voir les dizaines de voitures de police, de canons à eau, voiture bélier, etc. tenter de provoquer les manifestants. A notre rassemblement, nous avons collecté de l’argent pour le projet ICOR qui, en étroite coopération avec des organisations palestiniennes comme le FPLP, s’est donné pour mission de soutenir les ambulances et hôpitaux à Gaza. Un manifestant a pris la parole au rassemblement ICOR en dénonçant l’impérialisme américain dans la guerre à Gaza.

 

Scandale en marge de la COP28 à Dubaï

Une délégation de l’ICOR, des camarades du MLPD/Allemagne se sont rendus à Dubaï. Mais une table de presse de livres marxistes-léninistes a été interdite sur le site du sommet.

Le livre « La catastrophe environnementale mondiale a commencé ! » de nos camarades allemands, récemment traduit en anglais, analyse la situation environnementale et développe une stratégie et tactique sur comment l’humanité peut éviter la maturation de la catastrophe environnementale mondiale naissante.

Juste après avoir déballé des livres sur l’espace de la COP, la sécurité est arrivée, a transféré la délégation à la police criminelle et anti-terroriste où elle a été interrogée pendant plusieurs heures. Le résultat : proposer les livres communistes a été interdit sous peine de sanctions. La délégation accuse les organisateurs de la COP, mais aussi l’ONU qui « défend le droit à la liberté d’expression, très vanté dans les médias.”

La délégation conclue : « L’intérêt pour le livre s’est accru au cours de la conférence. Il révèle à quel point le seul capital financier international au pouvoir est totalement conscient du fait qu’il plonge le monde dans l’abîme. Nous avons été particulièrement frappés par le fait qu’aucune organisation environnementale n’avait un stand dans la Zone verte, alors que de nombreuses grandes entreprises y organisaient de véritables salons. Elles promouvaient le développement massif de l’énergie nucléaire ou bradaient l’énergie fossile tout en concluant des accords soupape sur l’environnement tout en réprimant les manifestants ! »

 

Le livre paraîtra en français en début 2024.

LA CATASTROPHE ENVIRONNEMENTALE MONDIALE A COMMENCÉ

134 pages

14,50 €

Plus d’informations

Commandez maintenant

édition anglaise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *