TOTAL un très grand prédateur !

Total a signé, le 11 avril dernier, trois accords clés avec les gouvernements ougandais et tanzanien, pour un chantier évalué à dix milliards de dollars. C’est le plus grand projet pétrolier au monde lancé cette année. Celui-ci comporte deux volets :

  • Le projet d’extraction Tilenga: la multinationale française prévoit de forer plus de quatre cents puits de pétrole situés, pour un tiers d’entre eux, au cœur de l’aire naturelle protégée de Murchison Falls en Ouganda. Elle jouxte le lac Albert, à la limite de la frontière avec la République Démocratique du Congo. L’équivalent de 6,5 milliards de barils de brut y reposent, et ces réserves devraient permettre l’exploitation entre vingt-cinq et trente ans. Total souhaite extraire 230 000 barils de brut par jour à partir de 2025.
  • Un oléoduc géant nommé East African crude oil pipeline (EACOP), le plus long oléoduc chauffé au monde. Conçu pour exporter le pétrole extrait avec le projet Tilenga, il va traverser l’Ouganda et la Tanzanie sur 1 445 kilomètres, en passant par un grand nombre de zones protégées et de sites Ramsar (zones humides d’importance internationale), tel le bassin du lac Victoria, le plus grand d’Afrique. Comme le pétrole extrait est visqueux, cet oléoduc sera chauffé à 50 °C.

L’oléoduc planifié par Total d’Ouganda à Tanzanie :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.