Les travailleurs et les femmes, le peuple d’Afghanistan ne peuvent se libérer que par eux-mêmes !

ICOR   International Coordination of Revolutionary Parties & Organizations

www.icor.info 10 septembre 2021

Résolution

Contre toute ingérence impérialiste ou expansionniste!

Les travailleurs et les femmes, le peuple d’Afghanistan ne peuvent se libérer que par eux-mêmes !

Le retrait des États-Unis et d’autres pays de l’OTAN ainsi que d’Australie et de la Nouvelle Zélande manifeste la défaite désastreuse de l’OTAN. Pour l’impérialisme américain c’est la plus grande défaite depuis la guerre du Vietnam. Jusqu’à aujourd’hui, le peuple afghan n’a pas accepté l’occupation par les impérialistes qui dure depuis 20 ans !

Les événements et la situation sanglants et tragiques actuels en Afghanistan sont le résultat de la politique et de la pratique coloniales et réactionnaires du social-impérialisme, de l’impérialisme et de la réaction au cours des quarante dernières années. Pendant la guerre de résistance nationale en Afghanistan contre l’armée d’invasion dans les années 1980, le bloc USA-OTAN était activement impliqué en Afghanistan, ce qui a conduit à l’invasion de l’Afghanistan et son occupation par les États-Unis et leurs alliés qui a duré 20 ans.

Depuis des décennies, l’Afghanistan est la cible de l’exploitation impérialiste – depuis 1979 par l’Union soviétique social-impérialiste, au plus tard depuis 2001 par les États-Unis et leurs alliés. Un prétexte pour l’attaque de l’Afghanistan a été spécialement construit à partir des attaques terroristes inhumaines du 11 septembre 2001. Mais la toile de fond, c’est aussi la richesse du pays en ressources naturelles et sa position géopolitique. Le retrait actuel est l’expression d’un changement d’orientation stratégique de l’OTAN, mais aussi du fait que les États-Unis et leurs alliés ont complètement mal évalué la situation en Afghanistan. Quoique les États-Unis et l’OTAN démantèlent leur occupation ouverte en Afghanistan, ce n’est pas la fin de l’influence impérialiste. Cela peut entraîner un déplacement considérable des forces dans l’ensemble de la région. La Chine, la Russie, le Pakistan, la Turquie, l’Iran – tous poursuivent leurs propres intérêts impérialistes ou bien régionaux expansionnistes et veulent utiliser le peuple afghan à cette fin.

L’ICOR soutient et lutte pour le rejet de toute ingérence, occupation et exploitation impérialistes et expansionnistes de l’Afghanistan !

Dans le même temps, le règne des talibans fascistes doit être combattu. Cette force islamiste intégriste qui vise à instaurer la charia selon leur interprétation réactionnaire, a été constituée par les États-Unis dans les années 1990 comme un rempart contre les mouvements de libération dans la région. Son idéologie et sa pratique sont profondément anti-humaines et anti-femmes. C’est de la pure hypocrisie si les États-Unis, l’Allemagne, la France et d’autres puissances impérialistes versent maintenant des larmes de crocodile parce que la démocratie et les droits des femmes en Afghanistan sont en danger. Cela ne les a jamais intéressés et ce n’était que la façade sous le manteau humanitaire de leur intervention impérialiste. L’ICOR soutient résolument la lutte légitime et juste du peuple afghan, y compris les femmes opprimées, les forces progressistes et démocratiques pour leur liberté sociale et nationale. À bas les talibans !

Le peuple afghan a besoin du soutien international pour reconstruire le pays à partir des ruines, laissées par les États-Unis. L’ICOR soutient les partis et organisations révolutionnaires et démocratiques en Afghanistan qui mènent maintenant la lutte pour la libération dans les conditions les plus difficiles. La libération de l’Afghanistan ne peut être que la cause du peuple afghan. Pendant tout ce temps, les États-Unis ont soutenu les talibans, notamment en libérant des centaines de talibans de Guantánamo. En outre, les gouvernements afghans sous l’occupation étaient tous des gouvernements réactionnaires, islamistes et corrompus, et pas du tout démocratiques. Aujourd’hui, il faut renforcer les forces révolutionnaires et d’autres forces démocratiques et développer la solidarité internationale. C’est avec respect que nous soutenons toutes les forces révolutionnaires, démocratiques et marxistes-léninistes qui restent dans le pays afin de poursuivre la lutte. Mais les démocrates afghans ont aussi le droit de fuir et les États impérialistes doivent les accueillir, au lieu de les faire vivre dans des conditions inhumaines dans des pays qui ont déjà accueilli des réfugiés en grand nombre,

Le principe de l’ICOR s’applique : aucune lutte de libération dans le monde ne doit être isolée !

Vive la solidarité internationale !

Toutes les troupes impérialistes hors des autres pays !

Renforçons la lutte de libération du peuple afghan ! Soutenons la construction d’organisations et de partis révolutionnaires, anti-impérialistes et démocratiques forts en Afghanistan !

En avant avec le front uni anti-impérialiste et anti-fasciste !

En avant avec la construction de l’ICOR !

Pour la démocratie, la liberté – le socialisme !

Signataires (en date du 15/9 2021, d’autres signataires sont possibles):

PCPCI Parti Communiste Proletarien de Côte d’Ivoire

ORC Organisation Révolutionnaire du Congo, République démocratique du Congo

UPC-Manidem Union des Populations du Cameroun – Manifeste National pour l’Instauration de la Démocratie

MMLPL Moroccan Marxist-Leninist Proletarian Line (Ligne prolétarienne marxiste-léniniste marocaine)

CPSA (ML) Communist Party of South Africa (Marxist-Leninist) (Parti communiste d’Afrique du Sud (marxistes-léninistes))

PCT Parti Comuniste du Togo

PPDS Parti Patriotique Démocratique Socialiste, Tunisie

MLOA Marxist-Leninist Organization of Afghanistan (Organisation marxiste-léniniste d’Afghanistan)

CPB Communist Party of Bangladesh (Parti communiste du Bangladesh)

CPI (ML) Red Star Communist Party of India (Marxist-Leninist) Red Star (Parti communiste d’Inde (marxiste-léniniste) Etoile Rouge)

Ranjbaran Hezb-e Ranjbaran-e Iran (Parti prolétarien de l’Iran)

NCP (Mashal) Nepal Communist Party (Mashal) (Parti communiste du Népal (Mashal))

PPRF Patriotic Peoples Republican Front of Nepal (Front républicain du peuple patriotique du Népal)

NDMLP New-Democratic Marxist-Leninist Party (Parti marxiste-léniniste de démocratie nouvelle), Sri Lanka

CPA/ML Communist Party of Australia (Marxist-Leninist) (Parti communiste d’Australie (marxiste-léniniste))

PR-ByH Partija Rada – ByH (Parti du travail – Bosnie et Herzégovine)

MLPD Marxistisch-Leninistische Partei Deutschlands (Parti marxiste-léniniste d’Allemagne)

UC Unité Communiste, France

UPML Union Prolétarienne Marxiste-Léniniste, France

BP (NK-T) Bolşevik Parti (Kuzey Kürdistan-Türkiye) (Parti bolchévique (Kurdistan du Nord / Turquie))

KOL Kommunistische Organisation Luxemburg (Organisation Communiste de Luxembourg)

RM Rode Morgen (aube rouge), Pays-Bas

UMLP União Marxista-Leninista Portuguesa (Union marxiste-léniniste portugaise)

MLGS Marxistisch-Leninistische Gruppe Schweiz (Groupe marxiste-léniniste de Suisse)

TKP-ML Türkiye Komünist Partisi – Marksist-Leninist (Parti communiste de Turquie – marxiste-léniniste)

MLKP Marksist Leninist Komünist Parti Türkiye / Kürdistan (Parti marxiste-léniniste communiste Turquie / Kurdistan)

KSRD Koordinazionnyj Sowjet Rabotschewo Dvizhenija (Conseil de coordination du mouvement ouvrier), Ukraine

UoC Union of Cypriots (Union des Chypriotes), Chypre

PCC-M Partido Comunista de Colombia – Maoista (Parti communiste de Colombie – maoïste)

OAPCM Organización Apoyante del Partido Comunista de México (Organisation de soutien du Parti communiste du Mexique)

PCP (independiente) Partido Comunista Paraguayo (independiente) (Parti communiste Paraguayen (indépendant))

PC (ML) Partido Comunista (Marxista Leninista) (Parti communiste (marxiste-léniniste)), République Dominicaine

PCR-U Partido Comunista Revolucionario del Uruguay (Parti révolutionnaire communiste d’Uruguay)

BDP Bloque Democratico Popular (Bloc démocratique populaire), Pérou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.