17 avril 2024

Chronopost, quelques derniers éclairages

ÉDITIONS SYLLEPSE : Le récit de la lutte Chronopost donne les moyens à un lecteur de comprendre celle-ci. Comment elle a été menée et pourquoi elle a gagné ? Même si ce n’est qu’une victoire partielle. Il y a cependant des zones d’ombre, sur l’attitude préfectorale, sur le soutien des élus, le manque de soutien des communautés maliennes et sénégalaises, le manque de soutien du village militant… Peux-tu nous en dire un peu plus sur ces sujets ? Par exemple, pourquoi la communauté ne vient pas aux manifestations ?

Le FRONT UNI appelle aux dons : « Gaza VIVRA! »

 L’Etat d’Israël mène une campagne militaire mortelle…
…  contre la masse de la population palestinienne. Ainsi, le ministre israélien de la “défense” Gallant déclare : “J’ai levé toutes les restrictions. Nous tuerons tous ceux qui se battent contre nous, en utilisant tous les moyens possibles”.  C’est la menace non dissimulée de crimes de guerre et de génocide ! Dans la bande de Gaza la catastrophe humanitaire ne menace pas seulement, elle est déjà là. C’est pourquoi vous faites un don humanitaire à la masse de la population de la bande de Gaza ! Nous garantissons le transfert fiable à 100 % des fonds dans ce but précis.

Appel à tous les syndicats d’Europe : SOULEVEZ VOUS MAINTENANT CONTRE LE MASSACRE DE GAZA

Aucune véritable organisation de la classe ouvrière ne peut rester un témoin silencieux des massacres perpétrés par Israël en Palestine !

Les gouvernements, les groupes d’entreprises et les organisations impérialistes tentent de faire taire la voix de la solidarité avec un peuple qui est exterminé jour après jour. Il s’agit d’un soutien clair aux crimes d’Israël.

Soutenir la paix et la lutte pour la liberté d’un peuple opprimé n’est pas du terrorisme.

Le silence et l’inaction sont un soutien aux crimes d’Israël. Le silence de la CES est assourdissant.

Même la population israélienne proteste contre le massacre de Gaza en exigeant un cessez-le-feu et une solution pacifique. Les syndicats palestiniens ont lancé un appel fort à la solidarité en déclarant

Cessez tout soutien, toute coopération avec l’État meurtrier d’Israël !

Aucune lutte ne doit plus rester isolée !

Du Népal en Asie, de l’Uruguay en Amérique du Sud et de Paris nous parviennent des rapports sur de grandes manifestations à l’initiative ou avec la participation d’organisations membres de l’organisation révolutionnaire mondiale ICOR. Dans beaucoup d’autres pays, des manifestations sont organisées en solidarité avec la juste lutte de libération du peuple palestinien. Ainsi, d’autre manifestations ont également eu lieu ; à Londres, elle rassemblaient chacune plus de 100 000 personnes.

Soutien au peuple palestinien ! A bas l’impérialisme !

Samedi 7 octobre, une douzaine d’organisations du côté palestinien, dont le Hamas, a détruit dans de nombreux endroits, la frontière développée par l’armée sioniste entre la bande de Gaza et le territoire israélien. A ce jour et selon les médias dominants, plus de 1300 personnes ont été tuées en Israël, plus de 2000 personnes blessées, des dizaines d’otages ont été pris. S’en prendre aux personnes non armés est inacceptable!

“Israël assassin, Macron complice”

Jeudi soir, le 12 octobre, des milliers de personnes, surtout des jeunes, se sont rassemblés à Paris sur la place de la République pour crier leur colère : “Israël assassin, Macron complice” et “La Palestine vaincra”. La manifestation a eu lieu malgré l’interdiction du gouvernement, alors qu’au même moment, Macron déclarait à la télévision son soutien entier à la guerre terroriste d’Israël. Pas un mot sur la politique d’annexion, de massacre et d’occupation de la Palestine — contraire au droit international. Au lieu de cela, la critique de la politique d’Israël a une fois de plus été dénigrée comme antisémite.