28 mai 2024

“Israël assassin, Macron complice”

Jeudi soir, le 12 octobre, des milliers de personnes, surtout des jeunes, se sont rassemblés à Paris sur la place de la République pour crier leur colère : “Israël assassin, Macron complice” et “La Palestine vaincra”. La manifestation a eu lieu malgré l’interdiction du gouvernement, alors qu’au même moment, Macron déclarait à la télévision son soutien entier à la guerre terroriste d’Israël. Pas un mot sur la politique d’annexion, de massacre et d’occupation de la Palestine — contraire au droit international. Au lieu de cela, la critique de la politique d’Israël a une fois de plus été dénigrée comme antisémite.

Entretien avec des communistes du Rojava

En raison du tremblement de terre du 6 février, le KCK a appelé à cesser les actions militaires. Le HPG a également déclaré qu’il respecterait cette décision. Malgré cette décision, l’État turc poursuit sans interruption ses attaques contre les régions administratives autonomes du Rojava, le nord et l’est de la Syrie et les zones de défense de Medya. Des armes chimiques sont utilisées. Que pouvez-vous dire à ce sujet ?