14 juillet 2024

Prolétaire debout no. 34, mai 2024

Journée mondiale de la Nakba (catastrophe) : Cessez-le-feu immédiat ! A bas la colonisation ! Liberté pour le peuple palestinien ! A côté du génocide à Gaza (39 000 morts, 250 humanitaires tués, la famine organisée), le mouvement réactionnaire des colons sionistes
a poursuivi sans relâche l’expulsion de la population palestinienne de Cisjordanie, avec le soutien armé total du régime Netanyahu. Les
villages palestiniens disparaissent les uns après les autres de la carte. Les agriculteurs, les bergers et de nombreuses autres personnes
sont dépossédés de leurs maisons, de leurs terres, chassés ou tués. Des camps de réfugiés sont attaqués et plus de 500 Palestiniens, dont beaucoup de jeunes, ont été assassinés de sang froid en Cisjordanie au cours des derniers
mois.

Un an après, Justice pour Amara  mort au travail !

Amara Dioumassy, chef d’équipe de Darras et Jouanin, co- traitant de l’ entreprise Sade, a perdu la vie, percuté par un camion de chantier qui faisait marche arrière sans bip de recul, sans homme trafic pour guider le chauffeur et sécuriser la manœuvre, sans marquage au sol de sens de la circulation, sans protection de délimitation pour les piétons et sans aucune marge de manœuvre. Ces graves manquements à la sécurité de l’employeur sont inacceptables.
Hommage à Amara
Amara est mort au pied de l’institut médico-légal lieu du chantier ou son corps a été monté à pieds, sans même faire retentir les sirènes des pompiers, et envoyé au Mali pour les funérailles sans que ses proches et ses collègues puissent le voir une dernière fois. 

Prolétaire, debout ! N° 33 / mai 2024

Le 1er mai, dans le monde entier, des millions de prolétaires manifestent leur opposition au
capitalisme, pour leur intérêts de classe. En cette année 2024, l’unité internationale de la classe ouvrière, des prolétaires est plus nécessaire que jamais !
En France, les réformes réactionnaires du gouvernement révoltent. Le gouvernement des capitalistes s’attaque à nos
conquêtes sociales. Le pouvoir d’achat est amputé, de
plus en plus de familles, d’étudiants ne mangent pas à
leur faim, les services publics essentiels – éducation,
santé – sont sabotés. Par crainte de nos luttes, nos droits et libertés démocratiques sont réduits et la
répression renforcée. Les jeunes réprimés et embrigadés dans le Service National Universel.
Résistance à la fascisation et à la militarisation ! Tout cela pour privatiser, soutenir la guerre
économique des monopoles et préparer la guerre militaire qui leur offrira l’accès aux matières premières essentielles, à la main d’œuvre à bas coût et aux
marchés.

Prolétaires, debout ! n°32

Les macronistes, LR et RN ont fait semblant de ne pas être d’accord sur le fond, puis ensemble ont voté cette énième loi dégueulasse. Ces partis de la grande bourgeoisie ont répondu ensemble à la demande permanente du MEDEF : imposer encore plus de précarité, de réduction des droits élémentaires au séjour, au regroupement familial, aux prestations sociales et des bas salaires aux immigrés qu’ils soient ouvriers, employés, étudiants et autres travailleurs. Jeudi les médecins hospitaliers étrangers sous-payés (2000 euros / mois) sans lesquels le système de santé ne fonctionnerait pas étaient en grève. Les médecins français devraient les soutenir.

PD 31 Le capitalisme détruit l’humanité et la nature!

Canicules, sécheresses, réduction rapide des glaciers qui stockent l’eau potable, incendies comme celui cet été en Grèce. Au Canada une surface équivalant à ¼ de la France a brûlé. Inondations brutales comme récemment dans le Pas-de-Calais où 200 000 personnes ont été privées d’électricité pendant des semaines. Le climat se dérègle de manière accélérée car un processus s’auto-renforçant est déclenché. C’est bien une catastrophe climatique qui est en cours