17 avril 2024

Congrès sur la Palestine interrompu et interdit par le Sénat de Berlin et la police !

Depuis des semaines, les médias bourgeois, avec l’accord et le soutien de tous les partis du Sénat de Berlin, se déchaînaient contre le Congrès de la Palestine. Même des médias supra-régionaux comme la NZZ participaient à cette diffamation inqualifiable en tant qu’événement organisé par des “israélophobes”. Le compte de la « Voix juive pour une paix juste » a été bloqué parce que des billets pour le congrès avaient été vendus par ce biais.Le congrès sur la Palestine était prévu du 12 au 14 avril 2024 à Berlin – sous le mot d’ordre : “Nous dénonçons !” Il s’opposait ainsi en particulier au fait que le gouvernement fédéral allemand se range sans restriction du côté de l’Israël sioniste, qui commet un génocide contre les Palestiniens à Gaza. Les livraisons d’armes en font partie, ainsi qu’un indicible acharnement contre la lutte de libération palestinienne et la répression contre les critiques en Allemagne.

Webinaire du Front Uni

Nous attendons entre autres des contributions des Etats-Unis sur les luttes des travailleurs de l’automobile, de Russie sur la situation post-électorale, de Chypre et d’Allemagne sur la participation aux élections européennes, de Grèce sur la lutte des travailleurs de Larco, d’Allemagne sur la solidarité internationale et l’aide, etc. avec la campagne de dons pour Gaza, d’Italie sur l’évaluation de notre journée d’action internationale contre les guerres du capital le 24.2. et d’Allemagne sur l’évaluation du voyage de la délégation au Sahara occidental, sur les actions à l’occasion du centenaire de la mort de Lénine, entre autres d’Inde, ainsi que d’autres contributions du Népal, du Pérou, de Tunisie, d’Allemagne dans le cadre de l’ordre du jour

Créer les conditions d’une riposte large à la montée du fascisme

Allons-nous encore longtemps regarder croître et déborder, avec effarement et comme paralysé.es, le fleuve nauséabond alimenté par les marchands de haine ? Allons-nous continuer de nous contenter de pétitions, sans lendemain, contre la montée de l’extrême droite et la banalisation insupportable des discours d’exclusion et de haine au quotidien ? Allons-nous, comme dans les années 1930 laisser doucement l’intolérance et le rejet de l’autre s’emparer des esprits ? Nous sommes suffisamment avertis depuis l’affaire Dreyfus jusqu’à l’arrivée des nazis au pouvoir, après l’incendie du Reichstag le 27 février 1933, des conséquences dramatiques du silence de la plupart des responsables politiques pour enfin organiser un sursaut à l’image des protestations massives des populations allemandes qui viennent de se dérouler dans les différents Länder contre le fascisme.
Il devient désormais urgent de défendre et faire connaître, par le biais d’une large coordination, toutes les initiatives possibles et imaginables pour faire reculer de manière significative les idées et les projets de l’extrême droite et d’une droite qui n’hésite plus à présenter son vrai visage.

Quand les mineurs sifflaient en travaillant (ou sans travailler)

Anastasia Lévy – Alors que le Royaume-Uni vient de commémorer les quarante ans de la grande grève des mineurs, retour sur ces chansons qui ont décrit la mine, ses ouvriers, ses morts et ses grands combats.

Le Royaume-Uni commémorait le mois dernier l’anniversaire du début de gigantesque grève des mineurs britanniques de 1984-1985. La Commission nationale du charbon, soutenue par le gouvernement conservateur de Margaret Thatcher, avait alors pris, début mars  1984, la décision de fermer vingt mines de charbon pendant l’année à venir et de supprimer ainsi 20.000 emplois de mineurs sur les 185.000 que comptait le pays.

La grève éclatait le 5 mars dans le Yorkshire et en Ecosse, et dix jours plus tard, seulement 11 sites miniers étaient encore en activité sur 165. Elle dura près d’un an: 500 mineurs, licenciés pour faute grave, y perdirent leur emploi, 7.000 furent blessés lors d’affrontements et près de 12.000 arrêtés.

Conférence stratégique sur l’environnement et l’écologie à Berlin

Nous souhaitons vous informer de l’importante conférence stratégique qui se tiendra à Berlin/Allemagne et à laquelle la Coordination internationale des mineurs contribue.
Le syndicat allemand de l’environnement organise du 20.4. au 21.4.2024 une conférence stratégique sous le slogan : ‘Travailleurs et mouvement environnemental ensemble – dans le monde entier !
Le sous-titre ‘Sauvons les bases vitales de l’humanité’ indique clairement qu’il s’agit de l’existence de l’homme et de la nature.
J’ai cosigné l’appel à cette conférence en tant que coordinateur principal de la Coordination internationale des mineurs.
Lors de la 3e conférence internationale des mineurs en 2023, le forum commun des représentants de la coordination internationale des mineurs et des membres du syndicat allemand de l’environnement était porteur d’avenir. Le mouvement international des mineurs a gagné un nouveau partenaire d’alliance et la Coordination internationale des mineurs a lancé un appel : “Les mineurs se lèvent contre la catastrophe écologique mondiale qui a commencé” ! Vous avez tous reçu la résolution sur l’environnement adoptée lors de la conférence et vous avez été appelés à vous mobiliser pour la Journée de lutte pour l’environnement 2023.

Lettre d’info no 12 du 1er Congrès mondial du Front Uni

En cette période, notre Front uni vient à point nommé pour l’union anti-impérialiste contre le fascisme, la guerre et la destruction de l’environnement ! Le comité consultatif a constaté que nous pouvons tirer un bilan positif de notre travail. Le Front uni s’est manifesté dans de nombreux pays du monde lors de l’anniversaire du début de la guerre en Ukraine, le 24 février, pour une journée de lutte contre les guerres impérialistes. De nombreuses activités ont également été organisées par des organisations du Front uni à l’occasion du 8 mars, la journée internationale des femmes, ce que nous avons préparé avec notre webinaire, qui a connu un grand succès et a été très fréquenté. Une délégation s’est rendue dans les camps de réfugiés du peuple sahraoui occidental en Algérie, ce qui a été très fructueux et vivifiant. La délégation a été impressionnée par l’esprit combatif du peuple sahraoui, par le degré d’égalité entre hommes et femmes déjà atteint et par les acquis obtenus par ce peuple opprimé. Nous vous envoyons également le rapport détaillé en pièce jointe.