Menaces de guerre en Ukraine

En fin d’article vous trouverez un extrait de notre projet de programme (NdR)

28 janvier 2022

Quelle situation :

Depuis le changement de régime à Kiev que l’UE et les USA ont soutenu malgré son caractère ouvertement réactionnaire, la Russie a récupéré la Crimée que Khrouchtchev avait donnée à l’Ukraine et la région industrielle du Donbass a fait sécession. Il y a quelques années les combats sur la frontière ukrainienne ont fait plusieurs milliers de morts.

Aujourd’hui après une période plus calme, de nouveaux développements provoquent une augmentation des tensions dans la région :

La Russie de Poutine a amassé plusieurs dizaines de milliers d’hommes dotés d’équipements lourds – tanks et canons – à la frontière ukrainienne.

L’OTAN a fait des manœuvres communes de 6 pays (Euronews) en Mer Noire, avec un porte-avions US et d’autres forces maritimes, des avions roumains, turcs et grecs.

Macron propose l’envoi d’un bataillon en Roumanie.

Que cherchent les uns et les autres ?

La concurrence inter impérialiste se développe à l’échelle mondiale comme à l’échelle régionale avec comme conséquence la remise en cause permanente de positions acquises du fait du développement inégal du capitalisme dans chaque pays.

Profitant de la restauration du capitalisme en l’Union Soviétique et de l’éclatement du camp « socialiste », les forces impérialistes occidentales, principalement les USA et l’UE ont réussi à regrouper bon nombre de pays dans leur zone d’influence. Elles poursuivent leur offensive. En 2008, l’OTAN a offert à la Géorgie et à l’Ukraine de devenir membres. Depuis l’été 2021 les forces occidentales ont repris des initiatives diplomatiques pour isoler la Russie, orchestrant des campagnes pour convaincre les peuples, ainsi que des initiatives militaires, comme en Mer Noire.

L’OTAN est affaiblie ; les USA la dominent et s’en servent pour entraîner certains alliés derrière eux face à la menace russe. Le climat de tension sert les intérêts des USA qui en rajoutent une couche. En effet ce sont principalement les relations commerciales entre UE (les impérialismes français et allemand) et la Russie qui sont freinées par les sanctions qui visent le régime de Poutine. Cela concerne des points clés économiques essentielles pour l’UE comme l’énergie (Nord Stream 2). Les USA, première superpuissance militaire, mais relativement déclinante comme puissance impérialiste, entretient donc la pression militaire, ce qui sert aussi les intérêts du complexe militaro-industriel US.

Les autres puissances impérialistes, incapables à titre individuel de mener une politique indépendante ni de constituer vraiment une armée commune, sont obligées de suivre la politique US. Macron a décrit l’OTAN comme manquant d’idées sans pourtant vouloir en partir ; au contraire il propose de participer à sa manière aux provocations actuelles en envoyant un bataillon en Roumanie. Il vend des armes aux régimes les plus réactionnaires.

Même affaiblie, l’OTAN reste une organisation extrêmement agressive (Afghanistan, Irak, Yougoslavie, Libye) capable de destructions massives des biens et des peuples, et qui poussent sur les routes quantité de réfugiés.

Notre position : nous sommes contre tout soutien à un impérialisme, que ce soit la Russie, les USA, la France, l’Allemagne, l’UE ou la Chine. Nous condamnons les provocations militaires des uns et des autres. Nous sommes pour une paix juste entre les peuples, pour la solidarité internationale et pour sortir de l’OTAN tout en sachant qu’il ne peut y avoir de désarmement complet tant que subsiste l’impérialisme.

Rapatriement de toutes les forces françaises à l’étranger !

Avec l’ICOR, développons le Front Uni Anti Impérialiste et anti fasciste !

************************

L’Union Européenne une force de Paix ?

L’Union Européenne (UE) est une alliance impérialiste, construite par les plus forts États et monopoles internationaux européens qui soumettent les pays et monopoles plus faibles en Europe, comme on a pu le voir à l’exemple de la Grèce. L’UE sert aussi à affronter d’autres regroupements impérialistes dans le monde comme l’ALENA
nord-américaine. Dans l’UE, la tendance à l’intégration des États l’emporte actuellement, mais des contradictions et oppositions de divers États ou peuples européens font éclater des crises au grand jour.
Les monopoles internationaux de la France en tant qu’une de puissances de tête dans l’UE en profitent largement. La France est le pays militairement le plus fort et le plus agressif dans l’UE. Elle pousse avec d’autres à la militarisation et à l’armement croissants ce qui démasque la propagande hypocrite de l’UE comme « force de paix ».

(points 7 et 8 de notre projet de programme)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.