12 juin 2024
Réunion-débat : « Aucune lutte ne doit rester seule ! » Dimanche 12 nov. 2023 à 15 h à l’association ACTIT 54 rue D’Hauteville 75010 Paris

Succès du 1er congrès mondial du Front Uni (United Front)

Succès du 1er congrès mondial du Front uni contre le fascisme, la guerre et la destruction de l’environnement

(Publication des organisateurs)

Monika Gärtner-Engel, ancienne et l’une des nouvelles coprésidentes, explique : “Il est remarquable que le congrès mondial, qui a duré 2 jours et demi, ait pris les décisions essentielles à l’unanimité et le plus souvent sans abstention.

Des mineurs et des travailleurs de l’automobile combatifs de plus de 20 pays se sont unis aux combattants de la liberté du Sahara occidental, de la Papouasie occidentale en passant par la Palestine et le Kurdistan pour s’opposer à l’exploitation et à l’oppression intensifiées. Les organisations révolutionnaires et socialistes se sont unies à des personnes d’inspiration religieuse pour lutter contre l’impérialisme. De Russie et d’Ukraine les délégués déclarent : ‘Les ouvriers ne tirent pas sur les ouvriers.’ Le consensus antifasciste de base s’est associé à la lutte contre le sionisme et au rejet de l’antisémitisme. Les réfugiés ont tissé des liens de solidarité avec des militants de leur pays d’origine et de leur milieu de vie actuel. La puissance des femmes s’est associée à la rébellion de la jeunesse. Venus de quatre continents, de l’Argentine à Chypre, ils ont trouvé ici le langage commun de l’internationalisme, contrairement à la propagande réactionnaire de ‘mon pays d’abord’.

Le grand consensus s’est également appliqué aux élections des organes du United Front. Et ce, avec 124 participants internationaux de 46 pays. Le congrès a été un succès durement acquis contre la répression ciblée du gouvernement fédéral. En refusant des visas dans plus de 30 cas provenant de 18 pays, il a clairement montré quelles valeurs réactionnaires sont protégées par sa ‘politique étrangère basée sur les valeurs'”.

Avec les participants et les bénévoles d’Allemagne, 650 personnes au total étaient présentes à Truckenthal / Thuringe. Les organisateurs n’attendaient ‘que’ 200 participants, dont environ 70 étrangers.

Après une discussion approfondie sur plus de 100 motions concernant l’Appel et les statuts, ceux-ci ont été adoptés à l’unanimité. Le “front uni international anti-impérialiste contre le fascisme, la guerre et la destruction de l’environnement”, désormais ainsi nommé, a pour nom abrégé “United Front”. Le logo représenté ici a également été adopté. Les propositions ont fait l’objet de discussions parfois controversées, mais les décisions ont été prises démocratiquement et dans un esprit de consensus.

Les élections du nouveau comité consultatif, composé de neuf membres, se sont également déroulées dans une grande unanimité. Il est composé des représentants de la Turquie, de l’Allemagne, du Pérou, du Sahara occidental, de Chypre, des représentants de l’Afrique du Sud et de la jeunesse anti-impérialiste, des candidats d’un pays d’Asie du Sud-Est et de la Russie. Trois jeunes coprésidents du Népal, du Pérou et de Tunisie ont également été élus. Edith Luz du Pérou et Monika Gärtner-Engel d’Allemagne ont été élues coprésidentes – à l’unanimité et sans abstention.

Enfin, un programme de travail avec des modifications et six résolutions politiques ont été adoptés. Le programme de travail avec des journées de lutte variées, des brigades de solidarité ou encore un fonds de solidarité financière anti-impérialiste montre clairement qu’une force internationale d’action est en train de naître, alors que la plupart des ONG se concentrent sur des déclarations, papier non contraignantes et sur le contrôle des mouvements sociaux indépendants.

Les bénévoles ont été salués comme des “héros de l’internationalisme” sous un tonnerre d’applaudissements. Ils ont rendu cet événement possible grâce à au moins 4000 heures de travail bénévoles donc non rémunérées. Le United Front a démarré sans aucun capital de base. Aujourd’hui, une certaine base financière a même été constituée. Le United Front s’est unifié en paroles et en actes sur le principe fondamental de l’indépendance financière qui, à la différence des ONG, garantit son indépendance politique.

C’est avec solennité et fierté pour ce succès que le 1er Congrès mondial s’est terminé par le chant polyglotte de l'”Internationale”. « Aucune lutte, où que ce soit dans le monde, ne doit rester seule à l’avenir », tel était l’un des messages fondamentaux de ce congrès couronné de succès.

****************************

Urgent :

Empathie et aide pratique du Front uni pour les victimes du tremblement de terre au Maroc

Monika Gärtner-Engel, coprésidente du Front uni, constate : “Nous souhaitons exprimer aux familles notre profonde sympathie face à cette catastrophe. Face à cette catastrophe nous devons passer des paroles aux actes ! Nous appelons toutes les organisations membres et les individus au sein du Front uni à apporter leur aide et leur soutien en fonction de leurs possibilités. Une forme est une campagne de dons concentrée sur une semaine, ce qui nous permettra de transmettre personnellement les dons de manière rapide et non bureaucratique. L’aide est d’autant plus importante que le roi du Maroc n’a même pas encore accepté l’aide proposée par de véritables organisations humanitaires du monde entier”.

Organisez la collecte dans la rue, dans l’entreprise, entre voisins ! Transférez rapidement vos dons sur le compte de Solidarité internationale IBAN DE 86 5019 0000 6100 8005 84 Frankfurter Volksbank, mot clé “United Front/aide aux victimes du tremblement de terre au Maroc”.

Attention ! La collecte de dons se termine avec la réception du paiement le 20 septembre. Les sommes reçues après cette date seront utilisées pour la poursuite du travail de United Front.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *