26 février 2024

Manifestations pour l’emploi devant des usines de Renault et Stellantis

Des salariés de Siedoubs (filiale de Faurecia, sous-traitant automobile) ont débrayé le travail vers 9h30 et sont venus à 25 à peu près”, a indiqué Anthony Rué, délégué syndical CGT
“Dans les années à venir, il va y avoir des dizaines de milliers de suppression d’emplois en France dans le secteur automobile donc on pense que le monde du travail doit se défendre