18 avril 2024

APPEL URGENT À L’AIDE! – NOUS SOMMES AUX CÔTÉS DE NOTRE PEUPLE

APPEL URGENT À L’AIDE! – NOUS SOMMES AUX CÔTÉS DE NOTRE PEUPLE DANS LA RÉGION DU TREMBLEMENT DE TERRE

 

Traductions existantes

 

Le lundi matin, 6 février, vers 04h20, un séisme de magnitude 7,7 s’est produit dans le district de Pazarcik, dans la province de Kahramanmaras. En plus de Maraş, il a été ressenti dans de nombreuses régions telles que Malatya, Mardin, Bingöl, Elazığ, Siirt, Sivas, Van, Muş, Bitlis, Hakkari, Adana, Osmaniye, Batman, Urfa, Kilis, Diyarbakır, Antep, Hatay, le nord de la Syrie et les provinces du Rojava. Le tremblement de terre a causé d’importants dégâts et des pertes en vies humaines. Selon les dernières déclarations officielles, des milliers de personnes ont perdu la vie dans la région du Kurdistan de Turquie, tandis qu’environ 6 000 personnes auraient été blessées. Les efforts de sauvetage deviennent plus difficiles avec l’ajout des conditions hivernales et des difficultés de transport causées par la destruction de nombreuses maisons, bâtiments et hôpitaux, ainsi que les graves dommages des aéroports et des routes. De plus, des dizaines de répliques ont ensuite été enregistrées, avant un nouveau séisme de magnitude 7,5 et il y a encore beaucoup de monde sous les décombres. Les équipes de secours et d’aide n’ont toujours pas été en mesure d’atteindre de nombreuses zones, et les personnes poursuivent les efforts de sauvetage avec leurs propres forces. Par conséquent, il est vrai que le nombre de personnes qui ont perdu la vie et ou sont blessées est beaucoup plus élevé que les chiffres officiels annoncés.

Cependant, les informations diffusées dans les médias ne restent qu’à l’intérieur des frontières de la Turquie. Dans le nord de la Syrie et la région du Rojava, des centaines de personnes ont perdu la vie et des milliers d’autres ont été blessées… En plus d’être une zone transfrontalière et de guerre, les conditions météorologiques difficiles aggravent le problème dans la région.

Comme ATIK, Nouvelle Femme et YDG; Tout d’abord, tout en transmettant nos pensées à notre peuple, nous partageons sa douleur, exprimons nos condoléances aux proches de ceux qui ont perdu la vie, souhaitons un prompt rétablissement à nos blessés et déclarons que nous sommes à leurs côtés.

Nous savons que l’État fasciste turc, qui détruit la nature avec ses politiques de rente qui servent ses propres intérêts, en augmentant l’exploitation. L’actuel représentant de l’État fasciste, R.T.Erdoğan et de ses collaborateurs AKP + MHP verseront une fois de plus des larmes de crocodile face à la catastrophe que vit aujourd’hui notre peuple et diront que leur douleur est grande.

Notre peuple vivant au Kurdistan de Turquie, dont le fascisme ne vient à l’esprit qu’en période électorale, a été ignoré pendant des années avec les politiques de destruction et de négation, et ses ressources vitales ont été délibérément détruites par les politiques de guerre. Malgré le fait que la Turquie soit une zone sismique, au lieu de construire des bâtiments parasismiques, ceux qui invitent aux catastrophes avec les politiques de construction menées sous le nom de “transformation urbaine” visant les intérêts du pouvoir, avec des bâtiments établis à d’énormes hauteurs, tentent de rallier les réactions de la population en versant des larmes de crocodile après les catastrophes.

Mais en vain… Ils ne sont plus capables de cacher le fait que l’ampleur de la victimisation dans les catastrophes naturelles n’est pas naturelle et que les seuls responsables sont les agents de l’État et leurs politiques d’intérêt.

Renforçons notre solidarité avec nos victimes du tremblement de terre !

En tant que (ATIK) La Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe, Yeni Kadin (Nouvelle Femme) et YDG (Nouvelle jeunesse démocratique). Nous avons lancé une campagne de dons dans le but d’être solidaires avec notre peuple victime des tremblements de terre au Kurdistan de Turquie et au Rojava et de diffuser la campagne directement au public.

Nous appelons tout notre peuple, en particulier toutes nos institutions opérant dans les géographies européennes, et les forces démocratiques locales et immigrées à se mobiliser contre cette catastrophe, à rejoindre la campagne et à la renforcer. Guérissons les blessures de notre peuple touché par le tremblement de terre avec les dons que vous envoyez au numéro de compte bancaire que nous avons publié ci-dessous !

Ce n’est pas le tremblement de terre, ce sont les politiques de l’État qui tuent !

Les portes frontalières devraient être ouvertes pour apporter leur solidarité aux victimes du tremblement de terre du Rojava !

Compte de don :

ATIK

NG BANK N.V. AMSTERDAM

“Spende Erdbeben2023”

IBAN: NL08 INGB000 6068972 BIC / SWIFT: INGBNL2A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *