27 février 2024

Entretien avec des communistes du Rojava

En raison du tremblement de terre du 6 février, le KCK a appelé à cesser les actions militaires. Le HPG a également déclaré qu’il respecterait cette décision. Malgré cette décision, l’État turc poursuit sans interruption ses attaques contre les régions administratives autonomes du Rojava, le nord et l’est de la Syrie et les zones de défense de Medya. Des armes chimiques sont utilisées. Que pouvez-vous dire à ce sujet ?

APPEL URGENT À L’AIDE! – NOUS SOMMES AUX CÔTÉS DE NOTRE PEUPLE

Le lundi matin, 6 février, vers 04h20, un séisme de magnitude 7,7 s’est produit dans le district de Pazarcik, dans la province de Kahramanmaras. En plus de Maraş, il a été ressenti dans de nombreuses régions telles que Malatya, Mardin, Bingöl, Elazığ, Siirt, Sivas, Van, Muş, Bitlis, Hakkari, Adana, Osmaniye, Batman, Urfa, Kilis, Diyarbakır, Antep, Hatay, le nord de la Syrie et les provinces du Rojava.

C’était un révolutionnaire heureux

Soudain, un soir, vous recevez une nouvelle qui vous fait hurler au fond de vous, et vous plongez dans un long silence et dans le lointain. Et puis, lorsque la phrase “Nous avons perdu Zeki, il a été abattu” résonne dans votre oreille, la colère vous envahit, vous perdez votre souffle, vous entendez votre cœur battre. Vous restez dans la spirale de la réaction de votre corps à la douleur. Vous plongez dans le passé, les plus belles expériences défilent dans vos yeux comme une bande de film. Vous réalisez que votre enfance, la moitié de votre vie vous a été arrachée, que vos rêves de vous retrouver ont été volés, et vous essayez de comprendre ce qui s’est passé.