23 février 2024

Mayotte, Massacre à la pelleteuse

Mayotte point de départ de la colonisation de l’archipel comorien avait pourtant refusé d’adhérer à la constitution proposée au référendum du 28 septembre 1958 (l’adhésion à l’union Française sous la 5ème République), mais à cette date les résultats avaient été comptabilisés globalement puisqu’ils allaient dans l’intérêt de la France contrairement aux consultations qui viendront ensuite et par lesquelles la France se permettra de s’emparer illégalement de Mayotte. 

Contre le colonialisme français !

A ce titre nous ne pouvons qu’appeler la masse panafricaniste dans nos pays, les militants anti-impérialistes et dé-coloniaux de part le monde entier à s’organiser pour le soutien inconditionnel de nos leaders ! En mémoire d’ailleurs de nos honorables « Bedjas » (les bedjas étant les souverains de l’Afrique de l’Est et des îles Comores avant leur islamisation !) !

Du 14 au 24 janvier 2023, rejoignez la Semaine internationale d’actions pour la libération d’Ahmad Sa’adat et de tous les prisonniers palestiniens

« La lutte palestinienne pour la libération nationale fait partie intégrante du mouvement international des peuples pour la libération nationale, la justice raciale et économique internationale, et la fin de l’occupation, du colonialisme et de l’impérialisme. »