1er mai 2022

,1er mai: Journée internationale de lutte des travailleurs

Tu travailles dur pendant que ton patron amasse l’argent !

Tu vas trimer jusqu’à 65 ans pendant que lui se la coulera douce toute sa vie.

Qu’il soit d’ici ou d’ailleurs, le patron ne veut que faire du profit sur notre dos…

On vote tous les 5 ans, mais le résultat pour toi est le même.

Pendant ce temps, ton patron (pas très écologique) exploite et détruit la nature et toi avec !

Quand ça ne va pas assez bien pour lui, il fait la guerre (Russie, OTAN, France…), à son propre voisin !

Les fascistes comme Zemmour et Le Pen (et Valls, Darmanin, Lallement…) tout comme les « néolibéraux » comme Macron veulent diviser les travailleurs exploités et opprimés.

Mais les travailleurs des différentes nationalités sont tous dans le même camp.

Alors on fait quoi ? Aucun « homme providentiel » va nous sauver. Les intérêts des ouvriers sont à défendre par eux-mêmes ! On s’organise, on lutte, on milite, on y est obligé, jour après jour, mois après mois.

Pourquoi ? Parce que les bourgeois appliquent leurs politiques avec le soutien des partis politiques et de l’État pour défendre leurs intérêts ! Mais notre camp s’organise : en Inde en 2021, il y a eu la plus grande grève de tous les temps rassemblant 250 millions de manifestants ! Aux USA, Amazon a vu naître son premier syndicat porté par l’élan des grèves massives d’octobre 2021, en Suède des manifestations contre l’extrême droite ont massivement lieu, en France Deliveroo est condamné pour travail dissimulé ce qui en fait une victoire historique pour ses travailleurs… et dans des dizaines d’usines en France, c’est la lutte pour une hausse des salaires. Donc pour nous, travailleurs, le choix est simple :

on décide de défendre nos propres intérêts et on s’organise !

Le 1er mai est un jour internationalement célébré, c’est le jour de lutte des travailleurs du monde entier. Les entreprises et les patrons sont internationaux, notre classe travailleuse l’est tout autant, et nos luttes doivent l’être aussi.

La suite ? Il est temps de construire l’unité du monde du travail et des populations opprimées sur un programme qui ne peut être que révolutionnaire !

Pour le socialisme révolutionnaire — les richesses à ceux qui les créent : expropriation des capitalistes ; choix collectifs et solidaires selon les besoins de la société et de la nature. Paix entre les peuples ! Le réformisme a fait son temps !

Organisons-nous, exploités et opprimés, antifascistes, écologistes, féministes, communistes ! Reconstruisons nos organisations de lutte, notre parti et reprenons nos intérêts en mains! Unissons-nous !

Tract réalisé par le Cercle « Kafé militant », soutenu par l’Union Prolétarienne marxiste-léniniste (UPML) et les Amis de la Coordination internationale des organisations révolutionnaires (ICOR)

contact-upml@riseup.net www.upml.org www.info.icor       Facebook.com/Kafémilitant       cafemilitant@gmail.com

Prolétaires et opprimé-e-s de tous les pays

unissons nous !

Soyons dans la rue le 1er Mai 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.