A bas l’hypocrisie impérialiste – Vive la résistance des peuples opprimés !

Voir aussi : https://upml.org/2022/04/a-la-classe-ouvriere-et-aux-opprimes-du-monde/

L’alliance impérialiste dirigée par les États-Unis poursuit la politique de protection d’Israël, de restriction de la Russie, d’encerclement de l’Iran et d’arrêt de la Chine. C’est la politique de l’oligarchie financière. Dans les conditions de crise existentielle du capitalisme, il est inévitable que cette politique déclenche des guerres régionales et internationales, car chaque fois que le marché capitaliste faiblit, les guerres sont amenées à la rescousse. Le dernier exemple en date est l’occupation de l’Ukraine en réponse à l’initiative de l’impérialisme US d’admettre l’Ukraine dans l’OTAN.
Les impérialistes occidentaux ont poussé l’Ukraine en pionnier contre la Russie alors que Zelensky, qui est un larbin de l’impérialisme, qui représente la politique de l’oligarchie et qui est l’un des patrons des fascistes, s’est lancé comme un combattant de la liberté. C’est un gros mensonge.
De la présidence du Conseil de sécurité nationale au bureau du procureur, tous les postes essentiels de l’État en Ukraine ont été occupés par des nazis fascistes. Les milices armées fascistes ont été incorporées et légitimées dans les institutions de l’État. Les traîtres nationaux qui ont collaboré avec les troupes fascistes d’Hitler dans la guerre contre l’URSS ont acquis le statut de “héros nationaux”. Le poste de chef d’état-major adjoint a été occupé par un fasciste épris des nazis. La loi sur les langues minoritaires a été abrogée, interdisant le russe, le roumain et le hongrois. Des lois interdisant le communisme ont été adoptées et les symboles communistes ont été interdits. L’Ukraine est fascinée depuis longtemps. Zelensky est le dernier chef de cette fascisation.
L’impérialisme russe sous la direction de Poutine, qui se déclare le nouveau tsar, a déclenché une guerre d’occupation contre l’Ukraine sous prétexte de protéger les Républiques populaires de Donetsk et Louhansk. L’occupation est injuste ; Poutine veut transformer la Russie en un empire capitaliste-impérialiste.
La proclamation de l’autonomie et de l’indépendance subséquente des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk est juste et légitime. Peu importe où dans le monde, le soulèvement contre la répression et l’oppression nationales est juste et légitime. Nous, Kurdes, le savons trop bien. Nous soutenons la lutte des peuples de Donetsk et Louhansk contre les politiques chauvines et fascistes de l’État ukrainien. La Russie n’est pas entrée en guerre pour les protéger, mais pour s’approprier leur sol. Ce n’est pas la Russie qui a transformé l’Ukraine d’un pays agraire régressif en un État industriel développé, mais l’Union soviétique. Zelensky et Poutine sont frères et sœurs dans leur hostilité au socialisme et dans leur chauvinisme. Leurs intérêts capitalistes les poussent à se battre.
Dans cette guerre, les deux camps impérialistes, les États-Unis et la Russie, ont tort, tout comme le larbin de l’oligarchie financière, le gouvernement Zelensky. Les peuples de Donetsk et Louhansk sont dans la droite.
Les États-Unis et l’OTAN, qui se présentent comme des protectionnistes des combattants de la liberté contre l’occupation russe, ignorent l’occupation par l’État turc du Rojava et du Kurdistan du Sud. La Russie reconnaît les Républiques populaires de Donetsk et de Louhanks, mais le Rojava est défini comme « séparatiste » et contraint de se soumettre à Assad. Les impérialistes sont hypocrites, ils sont les représentants politiques du capital monopoliste et ne protègent que les intérêts de l’oligarchie financière, c’est pour cela qu’ils se battent.
Nous, les communistes du Kurdistan, condamnons cette guerre qui est menée pour les intérêts du capital monopoliste. Les parties qui mènent cette guerre sont réactionnaires et ont tort. Nous, communistes du Kurdistan, soutenons la résistance des Républiques populaires de Donetsk et Louhansk contre l’oppression nationale.

Non aux guerres et aux occupations impérialistes !
Vive la résistance des peuples opprimés contre la répression et l’oppression nationales !
Les forces d’occupation sortent du Rojava et de tout le Kurdistan !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.