27 février 2024

12 novembre 2022, Faire de la journée de lutte pour l’environnement une journée mondiale d’action commune !

Front uni anti-impérialiste et antifasciste

Communiqué du webinaire d’octobre 2022

Le dimanche 9 octobre 2022 a eu lieu un webinaire du Front uni antifasciste anti-impérialiste : “Ensemble contre le risque de catastrophe écologique mondiale et le transfert sur le dos des peuples du fardeau de la guerre et de la crise ! En route pour les protestations contre la COP27 !”

Nous voulons faire de la journée de lutte pour l’environnement du 12 novembre 2022 une journée d’action mondiale et commune.

Il s’agit d’être clair et de le faire savoir aux masses :

Nous vivons une nouvelle qualité de transition vers une catastrophe écologique mondiale.

La grande instabilité du climat mondial, les sécheresses, les incendies de forêt, les inondations, le manque d’eau potable, la contamination des terres agricoles par l’exploitation minière, la menace que représentent les toxines environnementales pour notre santé, la crise de l’alimentation mondiale, le développement de la fracturation et du nucléaire suite à la guerre en Ukraine – tout cela a une cause : le capitalisme et l’impérialisme.

Le plus grand destructeur et pollueur

Il est le plus grand destructeur de l’environnement avec son exploitation impitoyable de l’homme et de la nature, sa soif de profit maximal et sa volonté de puissance insatiable. L’impérialisme est synonyme de guerre et les forces dominantes n’hésiteront pas à recourir à la guerre nucléaire pour mener à bien leur lutte concurrentielle.

C’est pourquoi, en cette journée de lutte pour l’environnement, nous nous battons délibérément contre la destruction de l’environnement et la guerre impérialiste !

Seul un monde sans capitalisme ni impérialisme sauvera l’humanité et la nature !

L’humanité a depuis longtemps atteint un niveau de forces productives et de science qui pourrait permettre à tous les êtres humains de travailler, de se nourrir sainement, de vivre dans un environnement sain, de se former et de se loger – si la mince couche du capital monopolistique international n’imposait pas ses intérêts de profit et de pouvoir au monde entier.

Le 12 novembre, des actions centrales et décentralisés

C’est pourquoi nous, les 90 participants des 5 continents au webinaire du 9 octobre 2022, déclarons notre détermination à agir sur la scène mondiale lors de la Journée de lutte pour l’environnement de cette année avec cet objectif commun et avec des actions centrales et décentralisées.

Nous serons présents à Paris le 12 novembre 2022 avec une forte délégation internationale bien visible. Paris, qui a accueilli le sommet sur le climat de 2015, dont les objectifs ont complètement échoué, est une ville internationale appropriée. Les organisations d’ICOR basées à Paris et en France y constituent une base organisationnelle qui est en même temps soutenue par des délégations d’Europe.

Parallèlement, l’accent est mis sur les activités dans les différents pays et localités. Nous déclarons notre volonté de mener des actions décentralisées dans tous les pays d’ICOR et avec les forces du front unique, simultanément et avec les mêmes mots d’ordre, et de nous présenter de manière combative. Décentralisé signifie dans les métropoles et les points névralgiques environnementaux des différents pays, mais aussi largement réparti dans les villes et les campagnes.

Les lieux où l’état catastrophique de l’environnement naturel est particulièrement visible se prêtent à l’action : la fonte des glaciers, les zones de sécheresse, les régions touchées par les incendies de forêt, les lieux et les régions où se produisent des inondations dramatiques. Nous recommandons d’organiser des manifestations sous forme de tribunal et de dénoncer les responsables par l’intermédiaire de personnes concernées. Nous voulons obtenir un impact important sur le terrain en organisant des protestations, des grèves et des actions dans les entreprises, les universités et les écoles, dans les quartiers, les rues et les places.

La situation sécuritaire en Égypte, due au régime fasciste de Sisi, ne permet pas d’agir publiquement de manière combative à l’occasion de la COP 27 et nous ne pouvons pas y nous rendre. A Paris, nous exprimerons notre solidarité avec les militants égyptiens et nous nous battrons également pour eux.

Notre slogan principal :

Pour une lutte écologique anti-impérialiste –

En avant vers le socialisme !

Autres propositions de mots d’ordre :

– Pas de greenwashing pour le régime fasciste égyptien de Sisi ! Libérez tous les prisonniers politiques – en Égypte et partout ailleurs ! #FreeAlaa

– Pas d’extractivisme colonial en Afrique et ailleurs ! Le socialisme est la solution à la crise climatique !

– Résistance active contre une catastrophe écologique imminente, contre une troisième guerre mondiale et contre le transfert du fardeau de la crise et de la guerre sur les masses !

– Arrêt immédiat de toutes les centrales nucléaires !

– Interdiction et destruction de toutes les armes de destruction massive !

– Seule voie vers un changement de système : la révolution ! La Coordination internationale des organisations révolutionnaires (ICOR) milite pour le changement de système !

– Pas de socialisme sur une planète morte ! L’ICOR défend la vie !

– Pas de recul concernant le développement des énergies renouvelables !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *