12 juin 2024

12 novembre : Journée internationale de lutte pour l’environnement et contre la guerre impérialiste !

 Appel  International Coordination of Revolutionary Parties & Organizations 

12 novembre :

Journée internationale de lutte pour l’environnement et contre la guerre impérialiste !

Extrait de l’appel international

Nous vivons une nouvelle étape

dans la transition vers la catastrophe écologique mondiale. L’énorme instabilité du climat mondial, les sécheresses, les incendies de forêt, les inondations, le manque d’eau potable, la contamination des terres agricoles par l’exploitation minière traditionnelle, la menace que font peser les toxines environnementales sur notre santé, la crise de l’alimentation mondiale, le développement renouvelé de la fracturation et de l’énergie nucléaire suite à la guerre en Ukraine – tout cela a une cause : le capitalisme et l’impérialisme.

Il est le plus grand destructeur de l’environnement avec son exploitation impitoyable de l’homme et de la nature, son besoin de profit maximal et sa volonté de puissance insatiable. L’impérialisme est synonyme de guerre et les puissances dominantes n’hésitent pas à recourir à la guerre nucléaire pour mener à bien leur lutte concurrentielle. C’est pourquoi, en cette journée de lutte pour l’environnement, nous nous battons délibérément contre la destruction de l’environnement et la guerre impérialiste !

Nous ne limitons pas notre regard à la menace d’une catastrophe climatique, comme le font les politiques bourgeoises et petites-bourgeoises. Nous faisons la lumière sur la pollution des mers, les déchets et l’empoisonnement de la Terre, la politique d’armement impérialiste et les préparatifs à la guerre nucléaire associés au mensonge de l’effet limité des armes nucléaires tactiques ou de leur utilisation civile sans problème ; nous attirons également l’attention sur la réduction

avancée de la biodiversité, sur le trou dans la couche d’ozone, sur la mort dévastatrice des forêts, … . En réduisant le champ de vision, on minimise la dimension de la menace qui pèse sur les bases de la vie. C’est justement l’interaction des différents facteurs qui provoque les points de basculement dangereux pour la vie.

L’humanité  a  depuis  longtemps

atteint un niveau de forces productives et de science qui pourrait permettre à tous les êtres humains de travailler, de se nourrir sainement, de vivre dans un environnement sain, de se former et de se loger – si la minuscule couche du capital monopolistique international n’imposait pas ses intérêts de profit et de pouvoir au monde entier. Pour cela, nous devons discuter de stratégie : seul un monde sans capitalisme ni impérialisme sauvera l’homme et la nature ! Dans la lutte pour l’environnement aussi, la classe ouvrière est la force dirigeante. Pour l’offensive des travailleurs, des jeunes, des femmes, des mouvements sociaux combatifs pour la protection de l’environnement et des emplois – contre le mensonge réformiste qui dure depuis des décennies sur la contradiction entre la protection de l’environnement et la lutte pour les emplois !

Nous déclarons notre volonté de mener des actions décentralisées simultanées le samedi 12 novembre 2022 dans tous les pays où l’ICOR est présente et avec les forces du front unique anti- impérialiste et antifasciste ; et d’agir de manière combative. Des mots d’ordre unitaires et fondamentaux devraient être complétés par les revendications concrètes dans les entreprises, les mouvements combatifs et en fonction des conditions concrètes. Décentralisé signifie dans les métropoles et les points névralgiques de l’environnement des différents pays.: les glaciers qui fondent, les zones de sécheresse, les régions touchées par les incendies de forêt, les lieux et les régions où se produisent des inondations dramatiques.

Nous voulons obtenir un grand impact sur le territoire par des protestations, des grèves et des actions dans les entreprises, les universités et les écoles, dans les quartiers, dans les rues et sur les places.

En même temps, l’ICOR organise des explications, des actions et une manifestation le 12 novembre à Paris avec une délégation internationale de l’ICOR et des forces du “Front uni”. Paris est le lieu du sommet climatique de 2015 qui a complètement échoué ! En tant que grande ville à caractère international, elle s’y prête parfaitement.

La manifestation débutera à 14 heures sur la place de la République. Envoyez des représentants ou même des délégations en fonction de vos possibilités ! Envoyez des témoignages !

Nos mots d’ordre dans les entreprises, dans les rues, dans les quartiers, dans les écoles :

  • Résistance active contre une catastrophe écologique imminente contre une troisième guerre mondiale et contre le transfert du fardeau de la crise et de la guerre sur les masses !
  • Arrêt immédiat de toutes les centrales nucléaires !
  • Interdiction et destruction de toutes les armes de destruction massive !
  • Il n’y a pas de socialisme sur une planète morte ! L’ICOR défend la vie et l’avenir socialiste !
  • Développement massif et immédiat des     énergies renouvelables !
  • Pas de greenwashing par les gouvernements bourgeois et encore moins par le régime fasciste de Sisi en Egypte !
  • Libérez tous les prisonniers politiques – en Egypte et partout ailleurs ! #FreeAlaa
  • Lutte contre l’exploitation néocoloniale des richesses de l’Afrique !
  • Le socialisme est la seule solution pour une unité durable entre l’homme et la nature !

Appel distribué en France par l’Union Prolétarienne     Marxiste-Léniniste/ Membre de l’ICOR

www.ICOR.info      www.upml.org          courriel: contact-upml@riseup.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *