Un grand nom de notre classe

Originaire de Comine dans le Nord de la France Martha naquit le 18 octobre 1897. Sixième enfant d’une grande famille. Très vite, elle fût exposée aux débats ouvriers — cette classe qui montait en puissance dans une régions connaissant un tissu industriel de masse (Charbon, textile, sidérurgie…). Suite à la mort tragique de son père, la famille Desrumeaux se retrouve plongée dans la misère. Âgée de 9 ans, la petite Martha quitte sa scolarité pour se retrouver bonne à tout faire  dans une famille bourgeoise de Lille.

Lire la suite

La classe ouvrière et la question nationale par Lénine

Pour que des nations différentes puissent, dans la liberté et la paix, vivre unies ou bien se séparer (lorsque cela les arrange davantage) en formant des Etats distincts, il faut la démocratie complète dont la classe ouvrière se fait le champion. Pas le moindre privilège pour aucune nation, pour aucune langue. Pas la moindre vexation, pas la moindre injustice à l’égard d’une minorité nationale. Tels sont les principes de la démocratie ouvrière.

Lire la suite

Il y a 151 ans – la Commune de Paris est proclamée !

En ses 72 jours d’existence, du 18 mars au 28 mai 1871, la Commune de Paris réalisa au profit du peuple ce qu’aucun gouvernement bourgeois ne voulait ni ne pouvait faire. Le prolétariat au pouvoir (femmes et hommes, ouvriers, employés et petits artisans) a changé la vie des 400 000 parisiens.

Lire la suite

EXISTE-T-IL UNE LITTÉRATURE PROLÉTARIENNE ?

Peut-il exister une expression culturelle prolétarienne dans une société capitaliste ? Les travailleurs ont-ils la possibilité, le loisir et le droit de prendre une plume, un pinceau, une camera ? Trouvent-ils ensuite des structures d’accueil pour faire connaître et diffuser leur produit artistique ?

Lire la suite