24 avril 2024

Appel à la conférence stratégique pour l’environnement à Berlin les 20 et 21 avril 2024

Appel à la conférence stratégique pour l’environnement à Berlin les 20 et 21 avril 2024 :
L’évolution actuelle, avec la multiplication des catastrophes écologiques régionales ou la température moyenne la plus élevée jamais enregistrée en 2023, souligne que nous sommes dans une course contre la montre.

Webinaire du Front Uni

Nous attendons entre autres des contributions des Etats-Unis sur les luttes des travailleurs de l’automobile, de Russie sur la situation post-électorale, de Chypre et d’Allemagne sur la participation aux élections européennes, de Grèce sur la lutte des travailleurs de Larco, d’Allemagne sur la solidarité internationale et l’aide, etc. avec la campagne de dons pour Gaza, d’Italie sur l’évaluation de notre journée d’action internationale contre les guerres du capital le 24.2. et d’Allemagne sur l’évaluation du voyage de la délégation au Sahara occidental, sur les actions à l’occasion du centenaire de la mort de Lénine, entre autres d’Inde, ainsi que d’autres contributions du Népal, du Pérou, de Tunisie, d’Allemagne dans le cadre de l’ordre du jour

Dans les océans, les records de chaleur menacent la vie marine

Des constats terriblement alarmants. Dérèglements, perturbations et de nouvelles catastrophes en perspective. Un bon article scientifique paru dans la revue en ligne Reporterre. Il désigne comme responsable un « ON » anonyme. « ON » ? L’humanité entière ou une classe bourgeoise assise sur son mode production, celui du capitalisme ? Un système social qui engendre, par sa logique même, celle du profit à tout prix, de graves atteintes à la Nature, notre base de vie et dont l’humanité fait partie. On entend souvent qu’il faut « s’adapter. » S’adapter à la catastrophe ?! Nous disons nous qu’il faut là aussi résister ! C’est une question de la lutte de classe ! Sauver l’humanité du capitalisme par la révolution en construisant pas à pas, dès aujourd’hui, un large Front de résistance. C’est de cela que discutera la Conférence  stratégique pour l’environnement à Berlin sous le slogan : « Travailleurs et mouvement environnemental tous ensemble – dans le monde entier ! »

Conférence stratégique sur l’environnement et l’écologie à Berlin

Nous souhaitons vous informer de l’importante conférence stratégique qui se tiendra à Berlin/Allemagne et à laquelle la Coordination internationale des mineurs contribue.
Le syndicat allemand de l’environnement organise du 20.4. au 21.4.2024 une conférence stratégique sous le slogan : ‘Travailleurs et mouvement environnemental ensemble – dans le monde entier !
Le sous-titre ‘Sauvons les bases vitales de l’humanité’ indique clairement qu’il s’agit de l’existence de l’homme et de la nature.
J’ai cosigné l’appel à cette conférence en tant que coordinateur principal de la Coordination internationale des mineurs.
Lors de la 3e conférence internationale des mineurs en 2023, le forum commun des représentants de la coordination internationale des mineurs et des membres du syndicat allemand de l’environnement était porteur d’avenir. Le mouvement international des mineurs a gagné un nouveau partenaire d’alliance et la Coordination internationale des mineurs a lancé un appel : “Les mineurs se lèvent contre la catastrophe écologique mondiale qui a commencé” ! Vous avez tous reçu la résolution sur l’environnement adoptée lors de la conférence et vous avez été appelés à vous mobiliser pour la Journée de lutte pour l’environnement 2023.

Mégabassines : l’État et les gros céréaliers (2ème partie)

Tout juste arrivée du cabinet du ministre de l’Intérieur, la représentante de l’État se justifiait à la presse : « J’ai bien compris que c’était un sujet de tension, d’intérêt majeur. Un protocole a été signé, soutenu par l’État. Des engagements ont été pris et mon but est en toute impartialité de faire respecter les termes de ce protocole. »
Les éléments que nous avons recueillis pour retracer les étapes de la signature et de la mise en application du protocole contredisent cette profession d’impartialité. Noyautée par les intérêts de l’agriculture industrielle, la démarche a été menée au pas de charge par la Coopérative de l’eau 79, maître d’ouvrage des bassines, et par les services de l’État. Quitte à piétiner décisions de justice et manquements manifestes aux engagements pris, pourtant garantis par la préfecture.

Profits, export et grandes cultures : les vraies raisons des mégabassines (1ère partie)

Les vraies raisons des mégabassines. La démarche devait proposer un modèle agricole plus respectueux des milieux et des habitants. Elle s’est muée en une « guerre de l’eau », avec la boue des Deux-Sèvres pour tranchées, des procès en série et une violence institutionnelle et politique culminant aux abords du chantier de Sainte-Soline, le 25 mars 2023 : le déploiement hors de proportion des forces de sécurité et l’usage indiscriminé d’armes de guerre avait blessé, parfois gravement, des centaines d’opposants et opposantes pacifiques. Mais quel projet agricole a-t-on ainsi défendu ?  Notre enquête met à mal les arguments des partisans des mégabassines qui disent défendre une agriculture locale visant à maintenir l’élevage. L’analyse de données administratives, agricoles et économiques montre un lien étroit entre les projets de bassines et une filière céréalière omniprésente dans la région, majoritairement tournée vers le marché international via le port céréalier de La Rochelle, en Charente-Maritime.