2 mars 2024

TotalEnergies encaisse des dividendes russes « tachés de sang »

Bientôt les élections européennes, déjà la vie politique se polarise sur l’Union Européenne.  A travers cet article nous voulons montrer à nouveau qui sont les vrais dirigeants européens : les grands groupes monopolistes internationaux, dont TOTAL. Ils donnent l’orientation politico-économique, les États doivent s’y conformer ou la négocient à travers la « Commission européenne ». Voir sur ce site nos deux brochures sur l’Europe qui montrent son fonctionnement réel. Nous donnons à lire ici, avec esprit critique, un document de l’Observatoire des multinationales

Le rôle de la Grande-Bretagne dans la guerre

Avec l’ICOR nous disions qu’en 2022 la concurrence inter-impérialiste s’est fortement aggravée après 2020, notamment avec la nouvelle crise économique et financière mondiale qui a débuté en 2018. Alors qu’ils étaient auparavant la seule superpuissance, les États-Unis ont nettement reculé sur le plan économique et politique. La lutte concurrentielle entre les États-Unis et la Chine domine désormais de manière générale les contradictions inter-impérialistes.

La conduite de la guerre en crise

La guerre d’Ukraine s’étend de plus en plus au territoire russe. Une avancée de mercenaires fascistes dans la région de Belgorod, des attaques contre des dépôts de carburant et de munitions russes, des attaques de drones à Moscou, explosion du barrage de Kakhovka dans la région de Kherson. On  peut voir dans cette destruction une nouvelle dimension de la guerre. Enfin, le vice-président russe Dimitri Medvedev menace ouvertement de recourir à l’arme nucléaire “si les Etats-Unis veulent une défaite de la Russie”.