Sri Lanka: de la crise au soulèvement de 2022

Pour le parti, la crise financière et économique actuelle est le résultat de la « politique économique ouverte » adoptée par le gouvernement de l’UNP1 en 1978. Depuis lors, le marché a été inondé d’importations non vitales, le consumérisme a infecté l’ensemble de la société et le pays a été ouvert aux capitaux étrangers prédateurs à la recherche de profits à court terme. La destruction délibérée de l’économie nationale se poursuit malgré le changement de gouvernement. Les problèmes ont été aggravés par la transformation de la question des nationalités en guerre depuis 1977, et trois décennies de guerre ont servi de prétexte à la privatisation et à la vente de biens publics à des acheteurs étrangers.

Lire la suite