25 mai 2024

Guerres impérialistes : JOURNÉE D’ACTIONS INTERNATIONALES DU 24 FÉVRIER

A la fin du rapport, vous trouverez une information  sur la  Campagne de dons du Front Uni:  “Gaza doit vivre ; Liberté pour le peuple palestinien”

RAPPORTS SUR LA JOURNÉE INTERNATIONALE DU 24 FÉVRIER

Par SI Cobas (Italie) membre du Front Uni

La journée internationale de mobilisation du 24 février et les différentes manifestations qui ont eu lieu dans plusieurs pays contre toutes les guerres impérialistes et colonialistes ont été un succès, malgré les difficultés évidentes dans la construction de cet inventaire. Les différentes initiatives, manifestations et grèves développées ont surtout constitué un premier pas, au niveau international, dans la perspective de la construction d’un large front prolétarien, anticapitaliste et internationaliste capable d’identifier et de combattre la tendance générale à la guerre et la responsabilité de tous les gouvernements impérialistes sur les théâtres de guerre, de l’Ukraine à la Palestine.

Les appels à la journée de lutte du 24 février ont été repris par une trentaine d’organisations politiques, syndicales et sociales de 21 pays différents et par une douzaine d’intellectuels militants de renommée internationale. Nous rendons compte de quelques-unes des initiatives mises en place dans les principaux pays.

En Italie, la journée de lutte du 24 février a été préparée par une grève nationale appelée par SI Cobas le 23 février, avec un fort impact sur la logistique. Mais qui a également été rejointe par de nombreux travailleurs (également d’autres syndicats), en particulier dans les écoles et les transports publics. Outre plusieurs piquets de grève devant les portes des usines et des entrepôts, des actions de boycott ont été menées : contre les navires israéliens à Gênes, contre le groupe de guerre italien Leonardo à Naples, contre Carrefour, fournisseur de l’armée israélienne, à Turin. Le 24 février, les associations palestiniennes et les syndicats de base ont participé, avec lesquels nous avons appelé à une manifestation nationale à Milan : plus de vingt mille personnes y ont participé, tandis que la police, sur ordre du gouvernement, bouclait le centre de la ville.

En France : L’Union Prolétarienne ML, membre du Front Unique et de l’ICOR en France, a distribué lors d’une En commémoration du syndicat CGT et du Parti révisionniste français (aujourd’hui entièrement adapté à la société capitaliste) avec des centaines de participants à l’appel pour le deuxième anniversaire du début de la guerre d’Ukraine : “Résistance contre le fascisme et la guerre – c’est d’actualité”. Fin février, il y a exactement 80 ans, le “groupe de résistance Manouchian”, composé de 23 communistes internationaux, résistant au fascisme hitlérien, ont été exécuté par les nazis, lors de l’occupation, à Paris, après de nombreuses actions de résistance efficaces, de sabotages, d’attentats, etc. Notre action a eu un écho très positif. De nombreuses personnes s’inquiètent pour la paix dans le monde. L’UPML a également distribué l’appel en banlieue parisienne par stand d’information et a organisé un débat sur le sujet.

Au Japon, notamment à Tokyo, à l’initiative du syndicat des cheminots Doro Chiba, de la Ligue communiste révolutionnaire du Japon et des étudiants révolutionnaires de l’association historique Zengakuren, de nombreux travailleurs et jeunes ont organisé une manifestation militante contre le réarmement du Japon, la révision de la constitution dans un sens belliqueux, contre la guerre en Ukraine et contre les préparatifs d’une guerre contre la Chine.

Au Népal, le parti CPN (Mashal) a organisé une conférence publique suivie d’une marche internationaliste à Katmandou, tandis qu’en Inde, le Socialist Unity Centre of India (communiste) a organisé des manifestations contre la guerre dans plusieurs villes.

En Turquie, l’Association internationale de solidarité ouvrière (UİD-DER) a mené des initiatives dans les secteurs de la métallurgie, de la pétrochimie, de la santé, de la logistique et de l’alimentation. Toujours en Turquie, le Parti socialiste des travailleurs (SEP) a organisé une manifestation devant l’ambassade d’Israël à Istanbul, appelant à un cessez-le-feu immédiat et à la fin de la colonisation de la Palestine.

En Grèce, le NAR (Nouveau courant de gauche, composante d’Antarsya) a organisé une manifestation devant le ministère de la défense à Athènes contre le rôle de la Grèce dans l’OTAN et sa participation à la mission navale Aspides en mer Rouge.

En Allemagne, le MLPD a mené la journée internationale contre les guerres du capital avec la manifestation des mineurs à Neukirchen-Vluyn contre le groupe minier RAG. Dans plusieurs autres villes d’Allemagne, les camarades du MLPD et de son association de jeunesse Rebel ont mené des manifestations et des initiatives de propagande contre la guerre.

En Argentine, le Partido Obrero et le Polo Obrero, qui regroupe des dizaines de milliers de chômeurs, ont manifesté devant le ministère argentin des affaires étrangères.

Aux États-Unis, le United Front Committee for a Labor Party a organisé une manifestation devant la base de l’US Air Force à Travis, en Californie. La manifestation a dénoncé le soutien des États-Unis à Israël et a appelé à la fin du génocide à Gaza, de l’occupation de la Palestine et des livraisons d’armes à l’Ukraine.

Cette synthèse des initiatives montre comment la journée de lutte du 24 février a été un premier pas vers la construction d’une action internationale autonome des prolétaires contre tous les blocs impérialistes. C’est pourquoi il est important de continuer à renforcer les relations entre les organisations de classe et les initiatives concrètes développées dans tous les pays.

C’est pourquoi nous pensons que le premier mai devrait être un autre jour où il est important de construire des manifestations et des grèves dans les différents pays, avec les mêmes slogans et les mêmes contre-attaques, capables de construire un point de référence de classe et internationaliste contre toutes les guerres impérialistes et colonialistes, contre l’augmentation des dépenses militaires et contre toutes les politiques militaristes et anti-prolétariennes des gouvernements bourgeois. Dans ce sens, nous proposerons un projet de déclaration pour la journée de lutte du 1er mai.

*******************************

                           Campagne de dons du Front Uni:  “Gaza doit vivre ; Liberté pour le peuple palestinien”

L’UPML participe à la campagne de dons du Front Uni “Gaza doit vivre ! Solidarité avec la lutte de libération du peuple palestinien ! ” et nous avons récolté près de 1000 euros de dons auprès des camarades et de la population pour l’aide humanitaire à Gaza. Notre partenaire est l’organisation internationale de solidarité et d’aide ” Solidarität International ” (SI) en Allemagne, qui transmet les fonds de manière fiable à ” Medico international “. Nous avons demandé à SI ce qu’il advient concrètement de ces fonds.

Voici la réponse de « Solidarität international »:
” Au début de la campagne de dons en octobre dernier, il y avait d’abord plusieurs propositions d’organisations auxquelles les dons devaient être transmis. Mais on s’est très vite concentré sur la transmission et la collaboration avec ‘Medico International’ et le contact n’a pas été interrompu, du moins pas avec ‘Medico’. Au début, il nous a fallu du temps pour obtenir un retour sur l’utilisation concrète des dons. Par moments, il était difficile, voire impossible, d’acheminer de l’aide à Gaza, mais la campagne de dons a été et sera poursuivie, car les conditions changent rapidement. Actuellement, les bombardements et l’assassinat de travailleurs humanitaires étrangers à Gaza il y a quelques jours rendent les choses encore plus difficiles.

Entre-temps, 40 000 € ont été remis et nous pourrons bientôt transmettre d’autres dons. Medico travaille en collaboration avec la “Palestinien medical relief society”, qui apporte une aide médicale à Gaza, notamment des médicaments. »

(pour les dons joignez nous à notre email)

Une réflexion sur « Guerres impérialistes : JOURNÉE D’ACTIONS INTERNATIONALES DU 24 FÉVRIER »

  1. 24 février : dommage que le site united-front en français ne soit toujours pas à jour sur ce sujet … (onglet “activités”)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *