Des vols sans passagers ! La logique capitaliste !

Europe :

Des dizaines de milliers de vols sans passagers ! Merci à la logique capitaliste !

Rien que cet hiver, Bruxelles Airlines effectue 3000 vols superflus – sans passagers ! – et la Lufthansa fait mieux avec pas moins de 18.000 vols vides totaux ; à cela s’ajoutent des dizaines de milliers d’autres compagnies aériennes et d’autres pays en Europe (et ailleurs?) !¹ Plus d’un peut se frotter les yeux avec étonnement : Pourquoi donc cela ? Prendre l’avion est pourtant le moyen de transport le plus nocif, car les émissions d’essence en altitude ont un effet trois fois plus nocif que les gaz d’échappement des voitures au sol ? L’État en Allemagne – tout comme dans les autres pays européens – a dû tout d’abord subventionner les compagnies aériennes (Lufthansa par exemple) à coups de milliards – et maintenant elles gaspillent l’argent de nos impôts en organisant des vols totalement inutiles et coûteux ?

Mais non, cela peut paraître fou, mais ce n’est pas le cas, c’est typiquement capitaliste. Les aéroports sont en effet des entreprises capitalistes indépendantes. Ils obtiennent des recettes en réalisant un maximum de décollages et d’atterrissages. Ils vendent ces droits d’atterrissage à l’avance aux compagnies aériennes, par exemple à Lufthansa. Mais si celle-ci n’effectue pas le nombre d’atterrissages convenu, les SARL aéroportuaires transmettent les droits à d’autres compagnies aériennes concurrentes – et en été, lorsque les vols touristiques sont en plein essor, la Lufthansa se retrouve suspendue dans les airs, car elle n’a plus de droits d’atterrissage.

Une personne saine d’esprit se douterait de quelque chose : Avec autant de vols à vide coûteux, la Lufthansa ne va-t-elle pas faire faillite ? Mais non ! Elle tente, une fois de plus de manière typiquement capitaliste, de répercuter ces dépenses sur les consommateurs, sur nous. Par exemple, rien qu’au cours des 14 derniers jours, les prix des vols pour Majorque en juillet ont augmenté de plus de 100 pour cent !

By the way : prendre l’avion en Europe est toujours moins cher que de prendre le train, car le carburant et les billets d’avion sont exonérés de taxes. Parce que les compagnies aériennes nationales monopolistiques ont incité “leur” État à renoncer à de telles taxes afin de rester compétitives au niveau international.

Il faut changer de système ! Pour un véritable socialisme – avec une économie planifiée qui prend pour référence les besoins des hommes et de la nature !

Selon un article de rf-news.de, quotidien d’informations du MLPD/Allemagne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.