29 mai 2024

Soutien au peuple palestinien ! A bas l’impérialisme !

Samedi 7 octobre, une douzaine d’organisations du côté palestinien, dont le Hamas, a détruit dans de nombreux endroits, la frontière développée par l’armée sioniste entre la bande de Gaza et le territoire israélien. A ce jour et selon les médias dominants, plus de 1300 personnes ont été tuées en Israël, plus de 2000 personnes blessées, des dizaines d’otages ont été pris. S’en prendre aux personnes non armés est inacceptable!

Nous savons que le Hamas est islamiste et fasciste ce que n’a pas empêché l’État d’Israël de la soutenir pour diviser la lutte des palestiniens (voir le quotidien israëlien Haaretz du 11 octobre). L’objectif antisémite du Hamas est un État islamiste. Cela ne peut pas être une perspective pour la libération du peuple palestinien ! Cependant, avec sa politique sociale et sa démagogie sociale, et face au cynisme israëlien, il exerce une influence sur une partie des masses populaires. Le Hezbollah au Liban et le Jihad islamique sont également des forces fascistes impliquées. Non, l’ennemi de mon ennemi n’est pas automatiquement mon ami !

“Mais comment en est-on arrivé là ?»

Le peuple palestinien se défend contre des décennies d’oppression et contre l’occupation sioniste et la politique d’apartheid de l’État impérialiste d’Israël ! Le régime israélien, en violation du droit international, occupe la majeure partie de la Palestine et harcèle, exproprie, expulse et assassine sa population. 2022 a été l’année la plus meurtrière depuis près de deux décennies pour les Palestiniens vivant sous occupation. Aujourd’hui, plus de 5000 prisonniers politiques dont 500 femmes et des centaines d’enfants. 150 Palestiniens, dont 33 enfants, ont été tués par des soldats israéliens rien qu’en Cisjordanie. Les forces israéliennes ont abattu 32 autres Palestiniens dans la bande de Gaza. Les sionistes réactionnaires justifient la politique de l’État d’Israël par l’idéologie raciste selon laquelle les Juifs sont « le peuple élu de Dieu». C’est une obligation internationaliste et anti-impérialiste de chaque démocrate et du mouvement ouvrier révolutionnaire de s’opposer à l’agression de l’État israélien et à la terreur sioniste.

Une guerre sanglante contre le peuple palestinien

La déclaration de guerre samedi 7 octobre par le Premier ministre fasciste israélien a été immédiate. Outre les frappes militaires, il a immédiatement arrêté l’exportation d’électricité, de carburant et de marchandises dans la bande de Gaza. Pour la population, cela signifie la mort.

Cette guerre vise à détruire Gaza !

L’armée de l’air israélienne sème la terreur dans la bande de Gaza. Ils ont également délibérément frappé des civils. Le nombre de morts suite aux attaques israéliennes dans la bande de Gaza monte par centaines lors des bombardements de Gaza, hommes, femmes, enfants.

En Israël, le Premier ministre Benyamin Netanyahou veut recourir à la loi martiale pour réprimer les manifestations des derniers temps contre sa politique de mise au pas du pouvoir judiciaire. Netanyahou envisage de former un gouvernement d’urgence réactionnaire d’« unité nationale ».

La France – complicité, manipulation et répression

En France et en Europe, les masse-média bourgeois ont été mis au pas. Ils protègent d’une manière insupportable la politique sioniste israélienne avec l’argument : «Israël a le droit de se défendre ». Israël « se défend » à Gaza sur un territoire étranger !! L’intervention sur terre se prépare. Quand Poutine a fait la même chose en Ukraine, le réaction a été différente !

La « démocratie » israélienne est encore plus dangereuse pour les civils que les fascistes du Hamas. Autrement dit le pouvoir israélien est lui aussi un pouvoir religieux terroriste. Macron et Borne comme tout le monde savent cela. Comme les autres pouvoirs occidentaux ils semblent dire : puisque le Hamas a tué des civils et des enfants, Israël a le droit d’en tuer aussi. Plus bien sûr ! Après tout il s’agit d’israéliens et de palestiniens ! L’histoire retiendra que Macron et Borne savaient et se sont rendus complices de crimes de guerre. NON à l’ »unité nationale » appelée par Macron !

Ce sont des intérêts de puissances impérialistes qui soutiennent l’Israël assassin !

Défendre nos droits et libertés démocratiques !

Le gouvernement en France comme ailleurs en Europe profite de la situation de guerre et de l’assassinat du professeur Dominique Bernard à Arras pour réduire encore plus nos droits et libertés démocratiques. L’amalgame fabriqué par le ministre de l’Intérieur entre personnes immigrés et criminalité est un scandale ! Les manifestations pour défendre les droits du peuple palestinien et pour la paix sont interdites. La militante palestinienne Dr. Mariam Abu-Daqqa, internationalement connue et qui vit à Gaza, a été arrêté à Marseille dans l’intention de l’expulser. Où ? A Gaza ?? Elle est venue en France pour une tournée de meetings pour la cause palestinienne. Même exprimer et discuter de positions contraires au sionisme devient un délit ?!

Résistance à la violation et au démantèlement de nos droits et libertés démocratiques !

Résistance à la droitisation et la fascisation de la société.

Liberté pour notre camarade Mariam Abu Daqqa ! Pas d’entrave à ses interventions en France !

Défense du droit d’asile inconditionnel !

Un nouveau foyer de guerre !

Les États-Unis, en tant que principal belliciste dans le monde, ont déjà déclaré publiquement leur soutien aux frappes militaires israéliennes et ont envoyé deux porte-avions dans la région ! Le porte-parole du Hamas se vante sur la BBC que le groupe a reçu un soutien direct de l’Iran pour l’attaque.

Des puissances impérialistes et néo-impérialistes de la région ou associée telles que la Turquie, l’Iran la Russie, la Chine, l’UE ou les États-Unis peuvent entrer dans le conflit. Le danger d’extension du conflit menace et augmente le risque d’embraser la région, voire le monde.

Soutien au peuple palestinien ! A bas l’impérialisme !

Perspectives de la lutte de libération palestinienne

Le peuple palestinien et les peuples du monde décideront. Mais nous prenons position : Le défi est de développer la lutte commune des travailleurs et des masses en Israël avec la lutte pour la libération palestinienne et contre la montée du fascisme en Israël. Nous voyons la perspective des peuples israélien et palestinien dans un État indépendant, laïque et démocratique commun dans lequel prévalent l’égalité, le respect mutuel et la confiance, sans discrimination. En fin de compte, aujourd’hui cela ne peut être qu’un État socialiste.

La Coordination internationale d’organisations révolutionnaires ICOR a déjà appelé à plusieurs reprises et appelle actuellement à nouveau dans le monde entier à un mouvement de solidarité avec la lutte de libération palestinienne sur une base antifasciste ! Le Front uni anti-impérialiste, contre la guerre, le fascisme et la destruction de l’environnement est plus important que jamais ! Participez à la réunion d’information et de débat sur le 1er Congrès du Front uni.

“Arrêt immédiat des bombardements, rétablissement de l’eau, de l’électricité, Ouverture de négociation pour la reconnaissance des droits des palestiniens soumis à une punition collective”.

*********

Réunion de débat « Aucune lutte ne doit rester seule ! »                                                               

Présentation des résultats du 1er congrès du Front uni antiimpérialiste contre la guerre, le fascisme et la destruction de l’environnement                                                

Dim 12 novembre à 15 h

 Local de l’ ACTIT au 1er étage  54 Rue d’Hauteville, à Paris                                         

     Union Prolétarienne marxiste-Léniniste – membre de l’ICOR

Pour nous joindre : contact-upml@riseup.net         www.upml.org           ICOR:www.icor.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *