18 mai 2024

contre le fascisme et le racisme, NOUS NE NOUS TAIRONS PAS !

Dans l’attaque raciste fasciste du 23 décembre contre le Centre culturel kurde Ahmet-Kaya, à Paris dans le 10 ᵉ arrondissement, trois personnes sont mortes et plusieurs ont été blessées, dont une demeure en état d’urgence absolue. Les attaques contre les associations kurdes et les organisations de Turquie, les pressions, les dissolutions d’associations, les interdictions de drapeaux et de banderoles, ces activités criminalisées par la loi ont finalement atteint leur plus haut niveau de répression avec cette attaque armée. Nos associations, qui ont été ciblées en pointant leurs activités politiques dans les États de l’UE, sont maintenant la cible des organisations fascistes-racistes européennes conjointement à la menace du réseau d’espionnage créé par l’état fasciste turc en Europe.

Front uni contre les fascistes !

Vendredi 21 octobre 2022, une centaine de membres de l’extrême-droite radicale a pu organiser, sans réponse immédiate des pouvoirs publics, un rassemblement et une manifestation en soirée en plein centre-ville de Lyon, scandant des slogans tels que « immigrés assassins », des appels au meurtre comme « les gauchistes à mort » et le cri de ralliement néonazi « Europe, jeunesse, révolution” ! Ce débordement coïncide avec la soirée des 10 ans organisée à la Traboule, siège de l’ex-organisation Génération identitaire dissoute pour provocation à la haine et discrimination.

Des vents nauséabonds et fétides soufflent sur la France.

Il va sans dire que depuis des années nous assistons à une droitisation de la vie politique en France. Les résultats électoraux du mouvement néo-fasciste du RN (Rassemblement national) de la famille Le-Pen attestent de cette réalité. Une partie non négligeable de l’électorat de droite se porte de plus en plus vers l’extrême-droite : RN et «Reconquête» d’Eric Zemmour.

Travailleurs sans-papiers de DPD, filiale de La Poste, en lutte

En grève depuis près de trois mois, ces travailleurs affirment être employés par l’agence d’intérim Derichebourg, pour le compte de DPD, filiale de La Poste. Une cascade de sous-traitance qui masque, selon ces grévistes, des irrégularités en matière de droit du travail. Tous revendiquent leur régularisation, afin de sortir de leur situation administrative précaire.

Solidarité

Notre pays construit des ponts pas des murs. D’où que l’on vienne, où que l’on soit né·e, notre pays existe. Il s’appelle Solidarité.

Notre pays n’a ni carte, ni limites. Il ne fait pas la guerre si ce n’est au fascisme, au colonialisme, au racisme, à l’injustice et aux inégalités.

Notre pays n’existe pas isolé, atomisé, soumis. Il existe dans tout ce qui relie, regroupe, donne confiance et lutte.

Car notre pays brûle. Il s’appelle Avenir.