Turquie: MLKP réflexions sur les élections

Il y a une différence significative entre les sondages et les résultats des élections. Même si nous considérons certains d’entre eux comme une manipulation consciente avant l’élection et lors de la tabulation, le fait que les votes des partis racistes, nationalistes, politiques islamistes (c’est-à-dire AKP-MHP, YRP, IYIP, ZP, etc.) aient été plus élevés que prévu a besoin d’une explication. Et regarder l’histoire récente de la Turquie peut nous donner quelques indices. Nous voyons que la politique de synthèse des idéologies du nationalisme turc et de l’islamisme politique sunnite poursuivie par l’État à travers tous les gouvernements bourgeois au cours des 50 à 60 dernières années a eu un impact significatif sur la société. Cette élection a montré de manière frappante la base sociale de la synthèse turco-islamique. Même si le bloc au pouvoir, le Parti de la justice et du développement (AKP) d’Erdogan et son principal partenaire, le Parti du mouvement nationaliste (MHP), ont perdu des voix dans certaines régions, d’autres partis nationalistes et politiques islamistes ont rempli leur rôle.

Lire la suite

Émeute antifasciste dans l’Est parisien

Après la manifestation antiparlementaire du 6 février 1934, conduite par les ligues d’extrême-droite, un vaste front antifasciste se construit partout en France. Le 9 février, le Parti communiste appelle à manifester en masse place de la République, réclamant notamment l’arrestation du préfet de police Jean Chiappe et la dissolution des ligues fascistes. Des affrontements violents opposent flics et manifestants : plusieurs ouvriers sont abattus, des centaines sont blessés.

Lire la suite

Déclaration de L’Union de Force Démocratique Européenne

Malgré toutes sortes d’oppressions, d’attentats, d’arrestations et de massacres, le gouvernement de Erdoğan, incapable d’étouffer la résistance des peuples de Turquie et du Kurdistan, a de nouveau lancé une vague massive d’attaques. Tout en intensifiant les opérations militaires dans le Sud et l’Ouest du Kurdistan, il mène également des attaques et des arrestations illégales contre des dissidents en Turquie.

Lire la suite

9 février 1934 : résistance antifasciste dans l’Est parisien

Après la manifestation antiparlementaire du 6 février 1934, conduite par les ligues d’extrême-droite, un vaste front antifasciste se construit partout en France. Le 9 février, le Parti communiste appelle à manifester en masse place de la République, réclamant notamment l’arrestation du préfet de police Jean Chiappe et la dissolution des ligues fascistes. Des affrontements violents opposent flics et manifestants : plusieurs ouvriers sont abattus, des centaines sont blessés.

Lire la suite

Zemmour et l’environnement (première partie)

« La culture et les valeurs morales de la société  bourgeoise sont broyées par la société où l’argent est roi….  Avec l’approfondissement de la crise, des formes réactionnaires de l’idéologie bourgeoise réapparaissent et se renforcent dans des courants et organisations obscurantistes, intégristes et fascistes. Ils servent tous au maintien du système et sont le plus souvent soutenus par des fractions de la bourgeoisie. Mais ils provoquent aussi une opposition large »

Lire la suite

Nous condamnons résolument l’occupation, l’annexion et l’agression de l’État turc …!

  L’État turc est dirigé depuis 2002 par le parti fasciste et raciste AKP et son chef Tayyip Erdoğan. Il met en œuvre une politique agressive avec sa culture d’occupation et d’annexion pour former un empire ottoman, avec les profits de la classe qui représente cela, et avec sa mentalité raciste et chauvine.

Lire la suite