12 juin 2024
Dazibao: bombarder le quartier général capitaliste pendant la Révolution Culturelle

Chine: DE LA RÉVOLUTION A LA RESTAURATION

La peinture représente l’importance de la lutte politique: “Dazibao: bombarder le quartier général capitaliste” pendant la Révolution Culturelle

Avant propos de la rédaction du site: dans notre “projet de programme” https://upml.org/2019/02/projet-de-programme-mis-au-debat/ (à lire sur ce site) nous insistions pour dire (pages 21 et 22) qu’il nous fallait “faire un bilan des expériences socialistes:
1. Distinguer le positif et le négatif de ces expériences. Les attaques anti-communistes contre l’URSS et la Chine socialistes veulent nous faire oublier leurs prodigieuses transformations économiques et sociales dans un contexte de guerre civile et d’interventions impérialistes.
2. Le socialisme a été la mise en place d’un réel pouvoir populaire à travers les Soviets (Conseils) ou les Communes populaires. Nous sommes fiers de défendre les réalisations socialistes positives que sont la disparition du chômage, des logements pour tous à très bas coût, les grands pas en avant dans la libération des femmes, les transformations dans les rapports entre intellectuels et manuels, entre dirigeants et dirigés etc.
3. Dans ce travail pionnier, des erreurs d’orientation ont été commises, en partie liées au bas niveau de développement, à l’inexpérience et à l’absence de «révolutions culturelles » profondes pour les corriger. On sait maintenant que de nouveaux éléments bourgeois apparaissent sur la base des anciens rapports sociaux incomplètement transformés….” (voir la suite dans le projet de programme de l’UPML)

**************************

PROJET D’HISTOIRE DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE

HISTOIRE ET LOGIQUE DE LA RÉVOLUTION ET DE LA RESTAURATION

Quelques notes du traducteur en français à partir de la traduction anglaise :

Ce texte est destiné à, au moins, quatre catégories de lecteurs et de lectrices autres que les « maoïstes » convaincu.e.s.

Il est aussi destiné :

– à ceux et celles qui ignorent tout de la révolution chinoise de 1949 à 1976 et de l’expérience

socialiste chinoise, hormis les éléments de propagande outranciers de la bourgeoisie française,

– à ceux et celles qui connaissant la révolution chinoise, considèrent qu’elle n’a rien apporté en

terme d’expérience socialiste, soit parce qu’ils ou elles considèrent que la Chine n’a jamais été

socialiste, soit qu’ils ou elles considèrent que si la Chine a été socialiste, elle l’a été si peu

qu’elle ne laisse aucune expérience socialiste,

– à ceux et à celles qui connaissant la révolution chinoise et considérant que la Chine est

toujours socialiste, voire « communiste » n’ont pas compris de bonne foi, d’une part, ce qu’est

réellement le socialisme, d’autre part, ce qu’est réellement le capitalisme monopoliste qui s’est

installé en Chine et a renversé le socialisme à la mort de Mao Zedong,

– enfin, à ceux et celles, sûrement les plus nombreux, qui, bien qu’étant des communistes

revendiqué.e.s n’admettent pas la poursuite de la lutte des classes durant la période socialiste,

période de transition durant laquelle, même si la base sociale de la bourgeoisie est grandement

affaiblie ou même détruite au plan économique, l’influence idéologique de la bourgeoisie

persiste dans les mentalités comme une rémanence de l’ancienne société. Sans comprendre

cela, on ne peut comprendre la poursuite de la lutte des classes et pourquoi une société

socialiste peut dégénérer, en particulier à cause du bureaucratisme et de la coupure avec les

masses.

PRÉFACE du traducteur australien

Ce document, probablement rédigé entre 2016 et 2019, dissimulé à l’arrière d’un camion,

nous fut transmis par un contact avec notre parti avec des camarades chinois. Un coup d’Œil

aux cinq portraits et un second à la table des matières furent suffisants pour me persuader

qu’une traduction serait des plus utiles à clarifier la position de la Chine, pays auparavant

socialiste qui a suivi la voie capitaliste et embarqué maintenant sur l’autoroute de

l’impérialisme.

Une telle analyse confirmerait la position que notre parti avait adoptée au cours de

différents écrits sur la Chine, tel que « comprendre la Chine : comment un pays socialiste

suit la voie du capitalisme au social-impérialisme » et d’autres articles que nous avons

publiés dans notre revue théorique « Le communiste australien ».

Les auteurs du document original chinois doivent, bien sûr, rester anonymes face à la

persécution des communistes authentiques par le capitalisme monopoliste à l’intérieur

comme à l’extérieur du Parti Communiste Chinois et la dictature de la bourgeoisie

pratiquée pour assurer sa domination de classe. Il est probable qu’il existe une connexion

entre le cercle d’études marxiste de l’université de Pékin qui a ouvertement soutenu la

grève des travailleurs de Jasic dans le Guangzhou en 2019. Ce groupe avait été constitué

après cela pour se « réformer » lui-même en étudiant maintenant Confucius au lieu du

Marxisme-Léninisme et de la pensée Mao Zedong.

Ce livre, banni en Chine, retrace l’histoire des principales contradictions dans le PCC du

temps de Mao et après. Il explique comment la gauche authentique a été incapable

d’assumer les directives du président Mao afin de poursuivre la révolution dans les

conditions de la dictature du prolétariat, et examine ensuite les contradictions entre les

différentes tendances des tenants de la voie capitaliste qui s’emparèrent du pouvoir après

la mort de Mao. La lutte entre eux, d’une part, et leur collusion, de l’autre afin de priver les

ouvriers et les paysans de leurs droits en les écrasant sous l’appareil d’État bourgeois

avec la violence qui lui est inhérente.

Il comporte une foule de données statistiques démontrant chaque inflexion et virage

menant au capitalisme monopoliste en Chine. En outre, il analyse comment la

pensée « humaniste » et autres idéologies non prolétariennes ont pu conduire au paysage

culturel marchandisé et à la dépolitisation de ceux en qui Mao Zedong avait déposé son

espoir de poursuite d’un dépassement du droit bourgeois dans la voie socialiste qui mène

au communisme.

La polarisation qui renvoie le socialisme à la disparition des différences de classe a eu

pour résultante une couche de milliardaires s’abritant sous le parapluie du Parti

Communiste qui maintenant oppresse les plus pauvres et les plus démunis, ceux-là

mêmes qu’il servait avant avec un total dévouement. Cela me rappelle cette interrogation

biblique « à quoi sert-il de posséder le monde si c’est pour y perdre son âme ? »

La bourgeoisie chinoise est brutale, une classe sans âme qui a détourné « servir le

peuple » et « compter sur ses propres forces et rejeter le révisionnisme » en « la gloire

pour (quelques) parvenus enrichis ».

Je recommande chaleureusement ce document à tous ceux qui se bercent dans l’illusion

que la Chine est socialiste.

Quand les travailleurs australiens prendront la suite dans leur propre révolution socialiste,

des études comme celle-ci les aideront à se prémunir d’un tel retour en arrière. Nous

remercions nos camarades chinois pour les inestimables leçons qu’ils nous prodiguent

dans ce travail.

Nick G. (Traducteur et Président du Parti Communiste d’Australie (Marxiste-Léniniste)

AOUT 2022)

TABLE DES MATIÈRES DÉTAILLÉE

Introduction générale……………………………………………………………………… p 9

I/ Prolétariat contre bourgeoisie ………………………………………………………………….. p 11

II / Pourquoi la réforme et l’ouverture ont elles été possibles ? ………………………………. p 12

III/ /Les origines de la restauration capitaliste …………………………………………………… p 13

Introduction

***

« une pauvre vieille Chine, le rideau de fer tombe pendant la guerre froide »…………………………..

1 / pauvre et démunie ……………………………………………………………………………… p 16

2 / La révolution de démocratie nouvelle ………………………………………………………… p 18

3/ Le paysage de la Guerre Froide ………………………………………………………………. p 19

p 15

CHAPITRE 1 :

Établissement et construction du socialisme dans la lutte entre les deux lignes …………….. p 21

SECTION 1 :

Pour que la révolution démocratique soit complète, les trois grandes montagnes doivent être

renversées …………………………………………………………………………………………………….. p 21

1 /L’étape de la Démocratie Nouvelle ……………………………………………………………… p 21

SECTION 2 :

Balayer les vestiges des forces réactionnaires et défendre le régime de Démocratie Nouvelle ……

1/L’établissement du nouveau système politique de Démocratie Nouvelle …………………..

2/L’établissement du nouveau système économique de Démocratie Nouvelle ………………

3/ La résistance à l’agression US, l’aide à la Corée et la nouvelle politique

Étrangère ………………………………………………………………………………………….

4/ Les « 3 Anti et les 5 Anti » ……………………………………………………………………….

5/ Nouvelles tendances sociales et culture ………………………………………………………

5 – 1. La « campagne d’éradication des bandits »…………………………….. p 33

5 – 2. Nouveau mouvement social ……………………………………………… p 33

5 – 3. Le mouvement de critique littéraire ……………………………………… p 34

5 – 4. En résumé …………………………………………………………………. p 39

SECTION 3:

La transition vers le socialisme débute, mais les divergences entre les deux lignes

s’approfondissent…………………………………………………….. p 41

1/ La transition socialiste …………………………………………………………………………… p 41

2/ Les trois grandes transformations et le premier plan quinquennal ……………………….. p 43

2 – 1. Le premier plan quinquennal et la ligne générale de la transition …… p 43

2 – 2. Les coopératives agricoles ……………………………………………….. p 45

2 – 3. Le partenariat public-privé, les coopératives artisanales ……………… p 50

3 / Approfondissement des divergences sur la voie à suivre ………………………………….. p 50

3 – 1. « L’incident Gao-Rao » …………………………………………………….. p 50

3 – 2. Le rehaussement du statut économique du travailleur,

la différentiation sociale. …………………………………………………… p 54

3 – 3. Rectification et anti-droitisme …………………………………………….. p 55

4 / La critique de l’étude du « rêve dans le pavillon rouge » et critique de Hu

Shih ……………………………………………………………………………………………….. p 67

5 / La mort de Staline et le rapport secret au 20 ème Congrès du PCUS ……………………. p 68

SECTION 4 :

Le Grand Bond en Avant et les Communes Populaires, la bureaucratie cause de la tragédie………… p 72

1/ Socialisme …………………………………………………………………………………………. p 72

2/ Le Grand Bond en Avant et les Communes Populaires ……………………………………… p 75

2 – 1. Le lancement du Grand Bond en Avant ………………………………….. p 75

2 – 2. Le mouvement des Communes Populaires ……………………………… p 79

2 – 3. Corriger la Gauche pour s’opposer à la Droite ………………………….. p 82

2 – 4. « Les trois années de difficultés », profits et pertes des

« trois bannières rouges » …………………………………………………. p 883 / De l’ajustement économique aux « trois libertés et une garantie » ………………………. p 92

3 – 1. « L’article 60 » et la « théorie du désastre fait par l’homme »………….. p 92

3 – 2. La « conférence populaire des 7000 » et « les trois libertés et une

garantie » ……………………………………………………………………. p 93

3 – 3. Réactivation de la lutte des classes ………………………………………. p 95

4/ La réforme au Tibet et la guerre défensive contre l’Inde ……………………………………. p 97

5 / La voie des révisionnistes soviétiques et la rupture des relations sino-soviétiques ……. p 101

SECTION 5 :

Les quatre mouvements de nettoyage contre la Restauration, les premières tentatives de la lutte de

classe …………………………………………………………………………………………………………..

p 103

1/ Le lancement du mouvement et les dix premiers articles ………………………………….. p 103

2 / Les deuxièmes dix articles et l’expérience du verger de pêches …………………………. p 104

3 / « La promulgation des 23 articles » ………………………………………………………….. p 106

4 / Critique du Ministère de la Culture ……………………………………………………………. p 109

5/ Le débat sino-soviétique …………………………………………………………………………p 110

CHAPITRE 2 :

La Grande Révolution Culturelle Prolétarienne ………………………………………………………..

SECTION 1 :

La critique littéraire dévoile le prologue, la dictature blanche créé la terreur ………………………….

1/ Retour aux montagnes du Jinggang ………………………………………………………….. p 111

2/ De « Révision du nouveau drame historique « Hai Rui renvoyé d’office » à

« Le Résumé » ………………………………………………………………………………….. p 117

3/ De la « circulaire du 16 mai » aux « 50 jours de terreur blanche » ……………………….. p 121

SECTION 2 :

L’explosion de la lutte de classe, les montagnes et rivières rouges ……………………………………

1 / A partir de la 11ème session plénière du 8ème Comité Central ………………………….. p 138

1 – 1. Avant la 11ème session plénière du 8ème comité Central ………………. p 138

1 – 2. La 11ème session plénière du 8ème Comité Central …………………….. p 142

2/ Le mouvement des Gardes Rouges ………………………………………………………….. p 146

2 – 1. La lutte entre les Rebelles et les Gardes Rouges conservateurs ………. p 146

2 – 2. La rébellion en plein essor ………………………………………………….. p 153

2 – 3. La riposte frénétique des fils et filles des bureaucrates ………………….. p 156

3 / La tempête de janvier ………………………………………………………………………….. p 158

SECTION 3 :

Le « contre courant de février ».Purge, la fin de la tyrannie de Lin Piao ………………………………

1 / Du « contre-courant de février » à la « guerre civile totale » ………………………………. p 163

2/ Le 9ème Congrès du Parti Communiste et la dictature de l’Armée ……………………….. p 177

3/ La 2ème session plénière du 9ème Comité Central et « l’incident du 13

Septembre » ……………………………………………………………………………………… p 181

4/ La bataille de l’île Zhenbao …………………………………………………………………….. p 184

SECTION 4 :

En critiquant Lin Piao et Confucius, de nouvelles vagues se forment avant que le soleil ne

se couche tragiquement et solennellement ……………………………………………………………….

1/ Changements sociaux durant la Révolution Culturelle ……………………………………… p 185

1 – 1. Changements dans les rapports de production …………………………… p 185

A) Le mode de propriété ……………………………………………. p 185

B) Le plan unifié ……………………………………………………… p 187

C) Relations des individus et des unités de production ………… p 189

D) La gestion des usines et les organisations de masse ……… p 191

E) Réforme du système de distribution et élimination des

Privilèges ………………………………………………………… p 192

F) Le développement de la productivité et l’amélioration du

niveau de vie du peuple ……………………………………….. p 193

1 – 2. Changements dans le système politique ………………………………….. p 195

1 – 3. Les changements culturels ………………………………………………….. p 196

2/ Le baroud d’honneur …………………………………………………………………………….. p 197

2 – 1. Le 10ème Congrès du PCC et «la critique de Lin Piao et de Confucius» p 197

2 – 2. La réorganisation bureaucratique et le « vent révisionniste anti-droitier »p 199

2 – 3. « L’incident du 5 avril » ………………………………………………………. p 202

3/ La théorie « des trois mondes » et l’ajustement des relations diplomatiques ……………. p 203

4/ splendeur et fin de l’ère révolutionnaire ………………………………………………………. p 204

CHAPITRE 3 :

L’instauration d’un capitalisme monopoliste bureaucratique ……………………………………….

SECTION 1 :

Les modérés tombent en disgrâce et les routiers capitalistes prennent tout le pouvoir ………………

1 / Le coup d’État de Hua Guofeng ……………………………………………………………. p 207

2/ Régression et désaccords en différents domaines ……………………………………….. p 209

2 – 1. Battre les révolutionnaires et instaurer la dictature de la bourgeoisie .. p 209

2 – 2. Régression dans les rapports de production ……………………………. p 215

2 – 3. Enrôler les intellectuels ……………………………………………………. p 219

3 / Les routiers capitalistes prennent le pouvoir ……………………………………………… p 221

p 207

p 207

SECTION 2 :

La réforme initiale de la décentralisation et de la profitabilité, la direction de la petite économie

marchande ………………………………………………………………………………………………………. p 225

1/ Décentralisation du pouvoir et du profit …………………………………………………….. p 225

1 – 1. La politique de « décentralisation du pouvoir et du profit »…………….. p 225

1 – 2. La restauration du capitalisme à la campagne ………………………….. p 226

1 – 3. L’émergence du capitalisme dans les villes ………………………………p 238

1 – 4. L’établissement de la dictature de la bourgeoisie ………………………. p 241

2 / Restructuration de l’économie et suppression de la pollution spirituelle ………………. p 242

2 – 1. La lutte entre les libéraux et les bureaucrates ………………………….. p 242

2 – 2. Surchauffe économique et ajustement …………………………………… p 244

2 – 3. « se laver de la pollution des esprits »……………………………………. p 247

3/ L’établissement de l’économie marchande ………………………………………………… p 248

3 – 1. Le retour à la normale et le développement d’une économie

non-étatique …………………………………………………………………. p 248

3 – 2. La tournée sudiste de Deng Xiaoping ……………………………………. p 248

3 – 3. La 3ème session plénière du 12ème Comité Central ………………….. p 250

4 / « Le soulèvement étudiant de décembre » …………………………………………………p 256

4 – 1. Surchauffe économique et ajustement …………………………………… p 256

4 – 2. « Le soulèvement étudiant de décembre » ……………………………… p 258

SECTION 3 :

La « montée des prix » mène à la tourmente, le capital privé est en difficulté …………………………..

1/ Redémarrer le processus de restauration ………………………………………………….. p 260

1 – 1. Les « libéraux » se défendent activement par eux-mêmes ……………. p 260

1 – 2. « L’école de l’économie de marché » et « l’école libérale »

Contre-attaquent …………………………………………………………….. p 261

1 – 3. Avancement de la Réforme et 13ème Congrès du PCC ……………….. p 262

2/ L’échec de la « montée des prix » ……………………………………………………………p 266

3/ L’incident du 4 juin …………………………………………………………………………….. p 271

4/ « Les nouvelles Lumières », la culture chinoise dans les années 1980 ……………….. p 277

p 260

SECTION 4 :

La deuxième tournée de septembre dans le Sud donne le ton, le monopole bureaucratique s’installe .. p 288

1 / discours de la tournée dans le sud …………………………………………………………. p 288

1 – 1. gouvernance et rectification menées par l’école de « l’économie

en cage » …………………………………………………………………….. p 288

1 – 2. « Huang Fuping » et le débat sur la dénomination capitaliste ou

Socialiste …………………………………………………………………….. p 290

1 – 3. La tournée de Deng Xiaoping dans le Sud et le 14ème Congrès du

PCC ………………………………………………………………………….. p 294

2/ L’établissement final du capitalisme monopoliste bureaucratique ……………………….. p 297

2 – 1. L’établissement du capitalisme monopoliste bureaucratique …………. p 297

2 – 2. Le développement des contradictions capitalistes de base…………. …p 303

2 – 3. Le tsunami financier asiatique et « la charrette des trois chevaux »….. p 305

3/ La révolte des travailleurs et la ré-émergence de la gauche……………………………… p 308

3 – 1. La perte totale des droits des travailleurs………………………………… p 308

3 – 2. La révolte des ouvriers…………………………………………………….. p 313

3 – 3. L’aile gauche ressort de l’ombre ………………………………………….. p 316

4/ La politique de dépolitisation – culture chinoise des années 90 …………………………. p 317

4 – 1. La « société de consommation » et la naissance de la Pop’culture ….. p 317

4 – 2. Le « silence » de la « culture des Lumières »…………………………… p 320

4 – 3. « Dépolitiser la politique » …………………………………………………..p 322CHAPITRE 4 :

Vers l’impérialisme ……………………………………………………………………………………………… p 323

SECTION 1 :

La Nouvelle Donne n’a pas encore atteint son ambition, mais la crise économique est inévitable…….. p 323

1/ Le soi disant « Hu-Wen New Deal »………………………………………………………… p 323

1 – 1. Capitalisme monopoliste bureaucratique en Chine …………………… p 323

1 – 2. Le soi disant « nouveau développement rural » ………………………. p 326

1 – 3. Urbanisation ……………………………………………………………….. p 328

2 / La crise économique globale ………………………………………………………………. p 330

2 – 1. Les causes de la crise économique …………………………………….. p 330

2 – 2. La crise s’étend, la réponse de la bourgeoisie chinoise ……………….p 332

3 / Le développement du mouvement ouvrier ……………………………………………….. p 335

SECTION 2 :

« La Nouvelle Route de la Soie, la Banque asiatique d’investissement », les ambitions impériales

émergent dans toutes les directions ………………………………………………………………………….. p 338

1 / Expansion capitaliste et politiques impérialistes …………………………………………. p 338

1 – 1. La 3ème session plénière du 18ème Comité Central ………………… p 338

1 – 2 La réforme du côté de l’offre ……………………………………………… p 339

1 – 3. L’exportation impérialiste du capital …………………………………….. p 342

2/ Répression à l’intérieur et préparation militaire pour l’extérieur ………………………… p 346

2 – 1. Le modèle impérialiste mondial ………………………………………….. p 346

2 – 2. Répression politique à l’intérieur ………………………………………… p 347

2 – 3. Durcissement diplomatique et préparatifs militaires ………………….. p 349

3/ L’avenir de la Chine et du Monde ………………………………………………………….. p 350

Bibliographie – Références principales – ……………………………………………………………………… p 351

POSTFACE ………………………………………………………………………………………………………. p 352

3 réflexions sur « Chine: DE LA RÉVOLUTION A LA RESTAURATION »

  1. Si vous ne partagez pas les points de vue qui figurent dans ces préfaces pourquoi ne pas développer votre propre point de vue, d’autant que la préface en français vous invite à discuter ?

  2. C’est facile il suffit de nous le commander et on te l’envoie en numérique. Mais il faut savoir que nous ne partageons pas nécessairement toutes les analyses et points de vue qui sont exprimés dans le bouquin (traduit en anglais par des camarades de l’ICOR Australie) et avec les préfaces qui accompagnent le livre notamment avec celle de la traduction française.

  3. Où et comment se procurer ce livre en format papier ou numérique?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *