12 juin 2024

De l’interaction entre le fascisme et la guerre

Voici la 3ème partie d’un document de nos camarades d’Allemagne  (le Parti Maxiste-léniniste d’Allemagne -MLPD- membre de l’ICOR) : « La guerre en Ukraine et la crise ouverte du système impérialiste mondiale ». Cette 3ème partie est tout à fait en rapport avec l’évolution actuelle de la situation mondial : la crise du capitalisme le pousse à chercher des solutions dans la fascisation en interne et à la guerre impérialiste en externe.

L’interaction entre le fascisme et la guerre

 Guerre impérialiste et fascisme sont des frères siamois. Willi Dickhut a écrit à ce sujet :

 « Le fascisme n’est pas seulement une forme de domination de la réaction la plus sombre, de la pire répression à l’intérieur du pays contre le/son propre peuple, mais aussi une agression meurtrière à l’extérieur, contre d’autres peuples. Le fascisme, c’est la guerre ! »

 La loi martiale bourgeoise légalise meurtres, destructions ou dévastations après le début de la guerre contre un adversaire militaire. D’une manière générale, elle est associée à l’état d’urgence en politique intérieure.

 Le président de la République russe Poutine avait établi sa position dominante déjà pendant des années avec des méthodes fascisantes dans l’intérêt du capital financier russe. Il a fait éliminer l’opposition critique envers le gouvernement, réduire la liberté de presse et placer sous le contrôle étatique les médias critiques. Les vrais marxistes-léninistes ont été persécutés et gênés massivement dans leur travail.

Interventions Webinaire Front Uni international le 7 avril 2024: “Regard sur le monde”

Voici quelques interventions écrites faites lors de la dernière vidéo conférence (Webinaire) du Front Uni international le 7 avril 2024: “Regard sur le monde”. et perspectives pour l’année 2024.
Le Front Uni appelait l’année dernière lors de sa création à relier celle-ci au débat sur la stratégie concernant la manière dont il faut lutter pour une société libérée de l’exploitation et de l’oppression. La recherche d’une alternative sociale est en nette augmentation parmi les masses populaires. Nous nous opposons à l’anticommunisme de la classe dirigeante qui tente de discréditer aux yeux des masses le socialisme comme alternative à l’impérialisme et à la dictature des monopoles, ainsi que toutes les formes de solidarité, d’esprit communautaire, d’action collective et d’expériences socialistes. Contre l’effet corrosif de l’anticommunisme, les forces du front uni encouragent le travail de persuasion et l’optimisme scientifiquement fondé selon lesquels une société libérée de l’exploitation et de l’oppression est possible. Ce thème doit faire aujourd’hui partie de toute discussion tournée vers l’avenir !

Soutenir et renforcer le mouvement démocratique et laïc dans la lutte de libération du peuple palestinien !

L’ICOR encourage la lutte de libération du peuple palestinien dès sa fondation. Depuis la guerre d’extermination brutale d’Israël sioniste contre les masses palestiniens, surtout dans la bande de Gaza, elle participe activement au mouvement de solidarité dans le monde entier. L’objectif que l’ICOR s’est fixé est de renforcer partout dans les monde les forces démocratiques et socialistes et leur collaboration par delà les frontières. « Aucune lutte ne doit plus rester seule » est une de ligne directrice centrale de son internationalisme prolétarien. Dans cet esprit, l’ICOR encourage en particulier le renforcement des forces révolutionnaires, progressistes et démocratiques laïcs et le débat sur les perspectives sociales de la lutte.

Appel à la conférence stratégique pour l’environnement à Berlin les 20 et 21 avril 2024

Appel à la conférence stratégique pour l’environnement à Berlin les 20 et 21 avril 2024 :
L’évolution actuelle, avec la multiplication des catastrophes écologiques régionales ou la température moyenne la plus élevée jamais enregistrée en 2023, souligne que nous sommes dans une course contre la montre.

Webinaire du Front Uni

Nous attendons entre autres des contributions des Etats-Unis sur les luttes des travailleurs de l’automobile, de Russie sur la situation post-électorale, de Chypre et d’Allemagne sur la participation aux élections européennes, de Grèce sur la lutte des travailleurs de Larco, d’Allemagne sur la solidarité internationale et l’aide, etc. avec la campagne de dons pour Gaza, d’Italie sur l’évaluation de notre journée d’action internationale contre les guerres du capital le 24.2. et d’Allemagne sur l’évaluation du voyage de la délégation au Sahara occidental, sur les actions à l’occasion du centenaire de la mort de Lénine, entre autres d’Inde, ainsi que d’autres contributions du Népal, du Pérou, de Tunisie, d’Allemagne dans le cadre de l’ordre du jour

Lénine, l’Ukraine et le droit des nations à disposer d’elles-même

Dès 1914, Lénine, prend ouvertement position en faveur du droit des peuples à disposer d’eux-même. Dans les deux extraits qui suivent, il aborde le cas  de l’Ukraine. Le premier extrait provient d’une analyse intitulée Du droit des nations à disposer d’elle-même. Lénine répond avant tout à Rosa Luxembourg et à son article polonais intitulée « la question nationale et l’autonomie », publié en 1908, dans lequel elle remettait en question ce droit. Par la suite, Lénine précise à de nombreuses reprises sa position comme dans cet extrait issu de la Pravda. La question nationale est toujours d’actualité dans de nombreux pays dominés et en particulier aujourd’hui en Ukraine, en Palestine, au Kurdistan….Remarquons que Lénine parle toujours de la question nationale du point de vue de l’avenir du mouvement ouvrier, du point vue du socialisme.