18 mai 2024

Prolétaire debout no. 34, mai 2024

Journée mondiale de la Nakba (catastrophe) :
Cessez-le-feu immédiat ! A bas la colonisation !
Liberté pour le peuple palestinien !
A côté du génocide à Gaza (39 000 morts, 250
humanitaires tués, la famine organisée), le
mouvement réactionnaire des colons sionistes
a poursuivi sans relâche l’expulsion de la
population palestinienne de Cisjordanie, avec
le soutien armé total du régime Netanyahu. Les
villages palestiniens disparaissent les uns
après les autres de la carte. Les agriculteurs,
les bergers et de nombreuses autres personnes
sont dépossédés de leurs maisons, de leurs
terres, chassés ou tués. Des camps de réfugiés
sont attaqués et plus de 500 Palestiniens, dont
beaucoup de jeunes, ont été assassinés de sangfroid en Cisjordanie au cours des derniers
mois.

Interventions Webinaire Front Uni international le 7 avril 2024: “Regard sur le monde”

Voici quelques interventions écrites faites lors de la dernière vidéo conférence (Webinaire) du Front Uni international le 7 avril 2024: “Regard sur le monde”. et perspectives pour l’année 2024.
Le Front Uni appelait l’année dernière lors de sa création à relier celle-ci au débat sur la stratégie concernant la manière dont il faut lutter pour une société libérée de l’exploitation et de l’oppression. La recherche d’une alternative sociale est en nette augmentation parmi les masses populaires. Nous nous opposons à l’anticommunisme de la classe dirigeante qui tente de discréditer aux yeux des masses le socialisme comme alternative à l’impérialisme et à la dictature des monopoles, ainsi que toutes les formes de solidarité, d’esprit communautaire, d’action collective et d’expériences socialistes. Contre l’effet corrosif de l’anticommunisme, les forces du front uni encouragent le travail de persuasion et l’optimisme scientifiquement fondé selon lesquels une société libérée de l’exploitation et de l’oppression est possible. Ce thème doit faire aujourd’hui partie de toute discussion tournée vers l’avenir !

Soutenir et renforcer le mouvement démocratique et laïc dans la lutte de libération du peuple palestinien !

L’ICOR encourage la lutte de libération du peuple palestinien dès sa fondation. Depuis la guerre d’extermination brutale d’Israël sioniste contre les masses palestiniens, surtout dans la bande de Gaza, elle participe activement au mouvement de solidarité dans le monde entier. L’objectif que l’ICOR s’est fixé est de renforcer partout dans les monde les forces démocratiques et socialistes et leur collaboration par delà les frontières. « Aucune lutte ne doit plus rester seule » est une de ligne directrice centrale de son internationalisme prolétarien. Dans cet esprit, l’ICOR encourage en particulier le renforcement des forces révolutionnaires, progressistes et démocratiques laïcs et le débat sur les perspectives sociales de la lutte.

Compte rendu du mois international d’actions pour la libération de Georges Abdallah

le 6 mars dernier, la Campagne Unitaire pour la Libération de Georges Abdallah lançait un appel, largement signé et soutenu, pour un nouveau mois international d’actions afin d’élargir toujours plus la mobilisation en faveur de la libération de Georges Abdallah. Cette année encore, il nous revenait d’en faire un bilan en prenant le temps de le faire pour lister le plus exhaustivement possible toutes les actions menées. Autant d’échos d’un même combat porté par nos initiatives et nos actions et qui résonne sur le plan local, national et international ! Autant d’échos qui démontrent l’amplification de notre mobilisation dans toute sa diversité et notre détermination.

Palestine : colons et militaires terrorisent les bergers

La guerre que mène Israël contre les Palestiniens ne touche pas que Gaza. Près d’Hébron, la plus grande ville de Cisjordanie, des colons soutenus par l’armée mènent la vie dure aux bergers locaux. C’est le premier jour du Ramadan à Masafer Yatta, au sud d’Hébron en Cisjordanie, et le premier jour de jeûne pour Ibrahim. Il fait beau en ce 10 mars pendant que le berger sort ses moutons de leur enclos, mais un vent frais souffle sur les collines verdoyantes. Le visage tanné par le soleil, orné d’une barbe blanche, Ibrahim scrute les alentours – un danger pèse sur sa vie et sur celle de son troupeau.

Congrès sur la Palestine interrompu et interdit par le Sénat de Berlin et la police !

Depuis des semaines, les médias bourgeois, avec l’accord et le soutien de tous les partis du Sénat de Berlin, se déchaînaient contre le Congrès de la Palestine. Même des médias supra-régionaux comme la NZZ participaient à cette diffamation inqualifiable en tant qu’événement organisé par des “israélophobes”. Le compte de la « Voix juive pour une paix juste » a été bloqué parce que des billets pour le congrès avaient été vendus par ce biais.Le congrès sur la Palestine était prévu du 12 au 14 avril 2024 à Berlin – sous le mot d’ordre : “Nous dénonçons !” Il s’opposait ainsi en particulier au fait que le gouvernement fédéral allemand se range sans restriction du côté de l’Israël sioniste, qui commet un génocide contre les Palestiniens à Gaza. Les livraisons d’armes en font partie, ainsi qu’un indicible acharnement contre la lutte de libération palestinienne et la répression contre les critiques en Allemagne.