28 mai 2024

ICOR Appel 1er mai sur l’initiative du CPA(M-L) Australie

1er Mai – unissons-nous et développons nos luttes !
Le 1er Mai est la journée de lutte internationale de la classe ouvrière et de la solidarité pour un monde libéré de l’exploitation, des guerres impérialistes, de la destruction de l’environnement et de l’oppression.
En ce 1er Mai, nous exprimons au sein de l’ICOR notre solidarité avec les luttes des travailleurs de tous les pays et envoyons nos salutations les plus chaleureuses aux camarades courageux, hommes et femmes, des partis et organisations révolutionnaires du monde entier. Nous sommes unis dans la lutte pour le socialisme dans le monde entier.
Le 1er Mai appartient à la classe ouvrière
Tant qu’il y aura des ouvrières et des ouvriers, déterminés à lutter pour les intérêts de leur propre classe et de tous les peuples opprimés, personne ne pourra nous enlever le 1er Mai, l’éradiquer, le racheter, le commercialiser ou le rendre acceptable pour le capitalisme.
C’est une journée où les travailleurs proclament avec fierté leur confiance en l’avenir.

Résolution pour le centenaire de la mort de Lénine

Le 21 janvier 2024 est le centième anniversaire de la mort de Vladimir Ilitch Lénine ‒ le génial dirigeant et théoricien de la Révolution d’Octobre et de la construction du premier pays socialiste au monde.
100 ans de Lénine – c’est pour nous, les organisations de l’ICOR, un appel et un engagement personnel pour une force d’action optimiste :
* Nous, les organisations de l’ICOR, sommes déterminés à étudier et à diffuser les enseignements de Lénine. En tant que leader de la lutte pour le socialisme et contre l’impérialisme, il nous a laissé un important héritage théorique. Grâce à sa méthode dialectique, nous sommes en mesure d’appliquer ses enseignements de manière créative aux temps actuels.
* Nous, les organisations de l’ICOR, nous fixons comme objectif de réaliser l’application des leçons de Lénine au monde impérialiste d’aujourd’hui, la tâche prioritaire étant la construction de partis marxistes-léninistes forts en tant que direction révolutionnaire…

Israel, un soutien bourgeois

Il peut exister parfois un « antisémitisme de gauche » qui tend à faire de la cause palestinienne la mère de toutes les causes et assimile ainsi n’importe quel juif à un potentiel colon israélien. Cette confusion entre judaïsme et sionisme peut se dissimuler dans certaines idées et peut créer le trouble dans certains débats et discours à gauche. Les peuples qui souffrent, le capitalisme en créer pleins : Kurdes, Ouighours, amérindiens, sahraouis, yéménites, ukrainiens, arméniens, soudanais….