17 avril 2024

Bonsoir de Gaza sous les bombes

Bonsoir de Gaza sous les bombes

Il est 20 h ce dimanche 29 octobre 2023

D’abord merci beaucoup à tous les amis et les solidaires de bonne volonté pour vos messages de soutien après tant d’inquiétudes ces deux derniers jours Deux jours sans internet et sans communication avec l’intérieur et l’extérieur Pendant ces deux jours, tout le monde avait peur , car même les ambulanciers personne ne pouvait les appeler en cas d’un massacre ou un crime. Vos inquiétudes me soulagent moi le palestinien de Gaza le plus en plus isolé dans ma prison détruite Je sais bien que tout le monde était inquiet après ces deux jours d’isolement pour les Palestiniens de Gaza Nous avons vécu deux jours horribles sans aucune nouvelle de nos proches et familles Et sans envoyer un signe de vie pour rassurer les amis et les solidaires de bonne volonté à l’extérieur Le sentiment d’isolement est horrible Quand tu te sens impuissant avec de la peur, l’inquiétude et la crainte et tu ne peux rien faire Un peu de courses ce matin Les magasins et les supermarchés sont presque vides à Gaza après 23 jours 23 jours de l’horreur absolue Une punition collective pour tout un peuple Devant le silence complice de la communauté internationale officielle Heureusement que les solidaires sont toujours là pour soutenir le peuple palestinien et la population civile de Gaza. Le bilan provisoire de ce nouveau génocide bien programmé 8325 morts palestiniens 3085 enfants 1746 femmes 18457 blessés 1500 personnes sous les décombres parmi eux 1000 enfants 87 fonctionnaires palestiniens de Gaza travaillant dans des organisations internationales assassinés105 médecins, infirmiers et ambulanciers assassinés La destruction de 25 ambulances 12 hôpitaux et 32 cliniques hors service 24 camions d’aide humanitaire seulement sont entrés dans la bande de Gaza aujourd’hui 32 journalistes assassinés 40 % des maisons sont inhabitablesEt la liste est très longue des pertes humaines et matériels Amitiés de Gaza la résistante et Gaza la dignité.

2 réflexions sur « Bonsoir de Gaza sous les bombes »

  1. L’ICOR est une coordination d’organisations comme son nom l’indique et elle fonctionne à la majorité de ses membres. Les contradictions sur la question Palestinienne tournent autour du Hamas, nous tendons à les résoudre et donc à publier une déclaration d’actualité qui soit consensuelle. Celle-ci est en cours de réalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *