15 juin 2024

Appel du Mouvement des étudiants palestiniens de la bande de Gaza

Alors qu’Israël poursuit sa guerre génocidaire jusqu’au dernier refuge de Rafah, les étudiants palestiniens lancent un vibrant appel à celles et ceux qui manifestent sur les campus partout dans le monde. Ils saluent chaleureusement les manifestants comme partie prenante du mouvement de libération de la Palestine et les appellent à intensifier cette intifada mondiale des étudiants pour stopper la complicité des gouvernements occidentaux dans le massacre en cours.

Au mouvement mondial des étudiants cherchant à mettre un terme à la guerre génocidaire. Il est temps de passer à une intensification du caractère révolutionnaire de l’intifada mondiale des étudiants en faveur de la Palestine

Nous rédigeons cet appel à partir de notre mouvement estudiantin dans la bande de Gaza, depuis le cœur de la Palestine occupée, sous l’extrême brutalité des bombardements sionistes, des explosions et des déflagrations du monstrueux cauchemar de mort qui nous guette à tous les coins, dans chaque maison, dans chaque rue. Nous lançons cet appel depuis les cellules de prison, depuis tout ce qui a été détruit et depuis l’intérieur des décombres, et ce, à l’adresse de nos amis étudiants, de nos camarades, de nos frères et sœurs dans toutes les universités, écoles et instituts du monde entier, et nous nous adressons au mouvement estudiantin mondial qui a démarré afin de mettre un terme à la guerre génocidaire qui a été orchestrée et financée par les gouvernements des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Allemagne, des Pays-Bas, du Canada, de l’Australie et d’autres, ce courageux mouvement estudiantin qui est né dans les universités en tant que partie intégrante de notre combat qui exprime la conscience des étudiants et des peuples aspirant à la justice et à la liberté.

Nous, dans la bande de Gaza, nous éprouvons à votre endroit fierté et honneur, puisque vous êtes une avant-garde combattante révolutionnaire et que vous faites partie intégrante de notre mouvement palestinien de libération. Vous êtes venus en tant que réponse retentissante, honnête et claire aux massacres israéliens et à ceux qui les financent, en affrontant les compagnies de la guerre sioniste de génocide et de nettoyage ethnique qui ont réclamé la vie de milliers d’étudiants palestiniens de tous âges, y compris des centaines de cadres estudiantins palestiniens en lutte, blessés et emprisonnés, outre notre grande perte qu’ont été le martyre de nos professeurs et enseignants ainsi que la destruction de nos universités, instituts et autres écoles.

Aujourd’hui, nous vous adressons un appel, depuis le cœur des massacres et du siège, en vue d’une nouvelle phase révolutionnaire d’escalade totale, afin de hausser le rythme et le niveau de votre lutte et de vos prises de position honorables, quantitativement et qualitativement, contre les institutions, entreprises et gouvernements qui participent au massacre de nos enfants, de nos étudiants et de notre peuple à Rafah, à Jabaliya, à Khan Younis et dans toute la bande de Gaza, et contre les hordes de colons, les armées des tueurs sionistes et autres qui commettent leurs crimes dans les camps, les villes et les villages de la Cisjordanie et de Jérusalem occupées.

Nous vous demandons d’assiéger la Maison-Blanche à Washington et d’encercler les palais, quartiers généraux et ministères des gouvernements coloniaux occidentaux et les ambassades sionistes, ainsi que les bâtiments et bureaux des sociétés qui financent l’entité sioniste et son armée criminelle, avec toutes ses bombes et tous ses moyens de mort et de destruction. Ces symboles coloniaux criminels représentent les forces qui soutiennent « Israël » afin qu’il nous tue – avec l’argent de vos impôts et avec l’argent dépensé dans des sociétés complices, afin qu’elles détruisent nos maisons, notre société et notre avenir. Par conséquent, nous vous demandons de les bloquer jusqu’au moment où cessera enfin l’agression sioniste américaine contre notre peuple dans la bande de Gaza.

Dans un même temps, nous réitérons notre appel à l’adresse des corps enseignants, académiques et syndicaux des universités, ainsi qu’à l’adresse des personnalités culturelles, académiques et scientifiques pour que tous prennent la défense des mouvements estudiantins et les soutiennent jusqu’au moment où ils auront atteint leurs buts.

Aujourd’hui, nous nous tournons vers les étudiants des hautes écoles, partout dans le monde, qui participent largement aux luttes et activités du mouvement estudiantin universitaire en organisant des manifestations, des sit-ins et des veilles, en rédigeant des requêtes et des lettres et en organisant des journées éducatives autour de la lutte palestinienne et des buts du peuple palestinien en vue de sa libération et de son retour. Les écoles secondaires constituent un bastion puissant et un important soutien aux étudiants universitaires de partout.

Une fois encore, nous adressons nos salutations particulières à nos frères et sœurs, les étudiants de Palestine dans la diaspora, et à nos camarades et collègues des « Étudiants pour la justice en Palestine », du « Réseau Samidoun de solidarité avec les prisonniers palestiniens », de « Palestine Action » eu des campagnes de boycott académique et de désinvestissement, et nous saluons toutes les personnes qui ont participé et participent encore aux campements estudiantins dans chaque université, collège et école.

Le devoir et la responsabilité des étudiants palestiniens dans la bande de Gaza et dans toute la Palestine occupée résident dans la détermination, la fermeté, l’engagement, la résistance, l’unité et l’alignement sur la résistance et sur le peuple tant que l’agression n’aura pas cessé et que l’occupation n’aura pas été vaincue et éloignée de notre terre – de toute notre terre, du fleuve à la mer.

Longue vie à la lutte des étudiants palestiniens pour le retour et la libération. Longue vie à la solidarité internationale.

Ensemble, nous vaincrons.

Secrétariat des étudiants palestiniens – Bande de Gaza.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *