24 avril 2024

DARMANIN SUR L’IMMIGRATION : RÉACTIONNAIRE SUR TOUTE LA LIGNE

Les camarades du Cercle Ouvrier ont publié une dénonciation du PROJET DE LOI DARMANIN SUR L’IMMIGRATION : RÉACTIONNAIRE SUR TOUTE LA LIGNE (que nous reproduisons plus bas.)

Nous y ajouterons une remarque, du recueil d’É. Balibar, sur Lénine (dans “Cinq études du matérialisme historique”, Maspéro, 1974. (1)) :

« En octobre 1913, Lénine publie un article peu connu sur « Le capitalisme et l’immigration des ouvriers »[2]. Il y indique que le capitalisme « a créé une sorte particulière de transmigration des peuples. Les pays dont l’industrie se développe rapidement utilisent davantage de machines et évincent les pays arriérés du marché mondial, relèvent chez eux les salaires au-dessus de la moyenne et attirent les ouvriers salariés des pays arriérés. Des centaines de milliers d’ouvriers sont ainsi transplantés à des centaines et des milliers de verstes. Le capitalisme avancé les fait entrer de force dans son tourbillon, les arrache à leurs contrées retardataires, les fait participer à un mouvement historique mondial et les met face à face avec la classe internationale puissante et unie des industriels ».

Cette constatation conduit aussitôt Lénine à la remarque suivante : « Nul doute que seule une extrême misère force les gens à quitter leur patrie, que les capitalistes exploitent de la façon la plus éhontée les ouvriers émigrés. …  Il n’y a pas et il ne peut y avoir de délivrance du joug du capital sans développement continu du capitalisme, sans lutte des classes sur son terrain. Or c’est précisément à cette lutte que le capitalisme amène les masses laborieuses du monde entier, en brisant la routine rancie de l’existence locale, en détruisant les barrières et les préjugés nationaux, en rassemblant les ouvriers de tous les pays dans les plus grandes fabriques et mines d’Amérique, d’Allemagne, etc. »

Quant à nous, communistes, nous regardons d’autant mieux ces contradictions en face, pour en reconnaître les causes objectives et les limites, que toute notre action vise davantage à les surmonter. Nous savons que la classe ouvrière tout entière peut ainsi espérer une formidable libération d’énergie révolutionnaire, un grand pas en avant vers son émancipation.

[1] Texte republié dans le recueil d’É. Balibar, “Cinq études du matérialisme historique”, Maspéro, 1974.

[2] LÉNINE, Rapport au VIII e Congrès du Parti communiste (bolchevique) de Russie, 1919

********************************

LE PROJET DE LOI DARMANIN SUR L’IMMIGRATION : RÉACTIONNAIRE SUR TOUTE LA LIGNE

Le 1er février 2023, le projet de loi du ministre de l’intérieur Gérald Darmanin relative aux conditions d’entrée et de séjours des étrangers a été approuvé en conseil des ministres. C’est la 29e loi sur l’immigration que les gouvernements ont adoptés 1980. La philosophie du projet de loi est simple : rendre expulsable pour les étrangers.

L’esprit de ce projet renforce l’association, chère à la réaction politique en générale, «immigration, insécurité et terrorisme». Le projet Darmanin repose sur 27 articles. La moitié réduit de 12 à 4 les possibilités de recours juridiques contre les expulsions du sol français des étrangers arrivés en France avant l’âge de 13 ans, résidents dans le pays depuis 20 ans ou depuis plus de 10 ans et conjoints ou parents français.

Le concept d’immigration choisie prend une grande place avec la facilitation de la régularisation des sans-papiers dans les métiers dits «sous tension». Nous trouvons aussi «un pillage» de «la matière grise» provenant des pays pauvres ou faibles. Toutes les professions intellectuelles, artistiques et sportives seront plus facilement régularisables, tandis que des immigrants modestes qui vivent et travaillent sur le territoire français depuis des années sans pouvoir être régulariser, seront expulsables à tout moment. Se trouve réintroduit une disposition prévoyant le refus ou le retrait du titre de séjour en cas «de rejet des principes de la République», qui avait été retoquée par le Conseil constitutionnel. L’élasticité de la formule «rejet des principes de la République» rendrait par principe tout étranger expulsable.

On peut ajouter que le projet de loi de Darmanin exprime certaines propositions de la droite extrême et de l’extrême droite de Marine-Le-Pen. Sortant par la porte lors de la dernière élection présidentielle… voilà que se retrouve son esprit dans le projet de loi de Darmanin.

En vérité, le projet de loi ne fait que favoriser la réaction politique en faisant porter la responsabilité des maux de la société capitaliste sur les étrangers et les migrants. Nous savons tous que le phénomène migratoire légal ou illégal arrange les affaires des capitalistes et des gouvernements bourgeois à leurs soldes. C’est l’état capitaliste du monde avec ses injustices économiques et politiques entre les nations qui est la source première du phénomène migratoire sud-nord.

D’autre part, le phénomène migratoire est un facteur qui favorise le profit de la classe capitaliste dans les pays capitalistes avancés.  La circulation avec le moins d’entraves possibles des marchandises, des capitaux et des hommes participe à la baisse du prix de la force de travail (coût du travail comme le disent les économistes bourgeois) dans tous les pays capitalistes.

La division entre les travailleurs français et étrangers (privés de droits politiques) dans un pays capitaliste avancé comme la France est un précieux outil pour asseoir la domination de classe de la bourgeoisie sur le prolétariat. La division entre ces prolétaires se fait sur la base d’antagonismes nationaux, linguistiques et religieux.

Pour mettre fin à cette division il est impératif d’étudier la recommandation internationaliste que Lénine adressait aux révolutionnaires suisses. Il leur demandait de lutter pour la naturalisation obligatoire et gratuite de tout travailleur étranger vivant sur le territoire suisse depuis 6 mois sauf dérogation exceptionnelle. Ce qui éliminerait toute utilisation de la question migratoire par la réaction politique pour diviser et affaiblir la solidarité internationaliste du prolétariat.

Le 4 février 2023. Cercle Ouvrier (bolchevik) pour le communisme. Lille, Périgueux, Hasparren. Contact : cercle-bolchevik@gmx.fr

Une réflexion sur « DARMANIN SUR L’IMMIGRATION : RÉACTIONNAIRE SUR TOUTE LA LIGNE »

  1. Je suis confrontée directement avec cette loi réactionnaire et j’aimerais bien lire l’article de Lénine.
    C’est incroyable après un siècle de combat de la classe ouvrière partout dans le monde on est encore au point départ.
    Merci les camarades et vive la lutte de prolétariat !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *