12 juin 2024

Brève histoire du 1er mai

Le 1er Mai, célébré dans de nombreux pays dans le monde puise son origine dans les luttes passées notamment en Amérique. A Chicago, les ouvriers ont mené une lutte acharnée en 1884 pour avoir droit à une journée de travail de 8h. La journée de travail à l’époque était de 10 heures voire plus par jour. Le 1er mai, journée traditionnelle du renouvellement des contrats de travail, les syndicats déclarent la grève et 350 000 grévistes cessent le travail. La grève se poursuit pendant 3 jours, à la fin suivie par seulement 200 ouvriers. Il y a des morts suite aux heurts avec la police et six condamnations par pendaison.
Les ouvriers ont gain de cause en 1886 après plusieurs affrontements rudes entre manifestants et forces de police.

Déjà pendant tout le 19e siècle, la classe ouvrière s’était développée avec l’industrialisation et elle a mené des luttes contre l’exploitation par les capitalistes. Les ouvriers commencent à s’organiser dans les syndicats et dans des partis socialistes.

Quand les mineurs sifflaient en travaillant (ou sans travailler)

Anastasia Lévy – Alors que le Royaume-Uni vient de commémorer les quarante ans de la grande grève des mineurs, retour sur ces chansons qui ont décrit la mine, ses ouvriers, ses morts et ses grands combats.

Le Royaume-Uni commémorait le mois dernier l’anniversaire du début de gigantesque grève des mineurs britanniques de 1984-1985. La Commission nationale du charbon, soutenue par le gouvernement conservateur de Margaret Thatcher, avait alors pris, début mars  1984, la décision de fermer vingt mines de charbon pendant l’année à venir et de supprimer ainsi 20.000 emplois de mineurs sur les 185.000 que comptait le pays.

La grève éclatait le 5 mars dans le Yorkshire et en Ecosse, et dix jours plus tard, seulement 11 sites miniers étaient encore en activité sur 165. Elle dura près d’un an: 500 mineurs, licenciés pour faute grave, y perdirent leur emploi, 7.000 furent blessés lors d’affrontements et près de 12.000 arrêtés.

Les travailleurs des mines se lèvent contre la catastrophe écologique mondiale déjà en acte !

Adoptée à l’unanimité par l’ensemble de la Conférence des travailleurs des mines et également décidé comme appel à la journée internationale de lutte pour l’environnement en 2023
Les travailleurs des mines se lèvent contre la catastrophe écologique mondiale déjà en acte !
La survie de l’humanité est menacée par l’économie de profit capitaliste !
Chaque jour, les travailleurs des mines extraient de la terre les richesses de la nature que les groupes miniers internationaux s’approprient sans vergogne.

Les ouvriers des ports et docks en grève contre l’application de la réforme des retraites

Malgré la défaite du mouvement social contre la réforme des retraites, la fin des régimes pionniers et l’allongement de l’âge légal de départ à la retraite, la lutte continue dans les secteurs et branches professionnelles. A l’appel de la fédération CGT des Ports et docks, les travailleurs de ces secteurs étaient ainsi en grève le jeudi 23 novembre contre les modalités d’application de la réforme. La CGT appelle également à une grève des heures supplémentaires et shifts exceptionnels à partir du 1er décembre.

Le syndicat européen EDC annonce une action coordonnée pour la paix dans les ports européens

Dans un communiqué publié sur les réseaux, le syndicat européen EDC (European Dockworkers Council) a annoncé prévoir une action coordonnée dans plusieurs pays pour la paix dans le monde. Dans un communiqué dénonçant la recrudescence des guerres au 21ème siècle et l’asservissement des pays du Sud, l’EDC (European Dockworkers Council), un syndicat regroupant des dockers et sections syndicales de plusieurs pays européens, a annoncé une action le 30 novembre, entre 11H et 14H, pour la paix dans le monde.