15 juin 2024

Congrès sur la Palestine interrompu et interdit par le Sénat de Berlin et la police !

Depuis des semaines, les médias bourgeois, avec l’accord et le soutien de tous les partis du Sénat de Berlin, se déchaînaient contre le Congrès de la Palestine. Même des médias supra-régionaux comme la NZZ participaient à cette diffamation inqualifiable en tant qu’événement organisé par des “israélophobes”. Le compte de la « Voix juive pour une paix juste » a été bloqué parce que des billets pour le congrès avaient été vendus par ce biais.Le congrès sur la Palestine était prévu du 12 au 14 avril 2024 à Berlin – sous le mot d’ordre : “Nous dénonçons !” Il s’opposait ainsi en particulier au fait que le gouvernement fédéral allemand se range sans restriction du côté de l’Israël sioniste, qui commet un génocide contre les Palestiniens à Gaza. Les livraisons d’armes en font partie, ainsi qu’un indicible acharnement contre la lutte de libération palestinienne et la répression contre les critiques en Allemagne.

Guerres impérialistes : JOURNÉE D’ACTIONS INTERNATIONALES DU 24 FÉVRIER

La journée internationale de mobilisation du 24 février et les différentes manifestations qui ont eu lieu dans plusieurs pays contre toutes les guerres impérialistes et colonialistes ont été un succès, malgré les difficultés évidentes dans la construction de cet inventaire. Les différentes initiatives, manifestations et grèves développées ont surtout constitué un premier pas, au niveau international, dans la perspective de la construction d’un large front prolétarien, anticapitaliste et internationaliste capable d’identifier et de combattre la tendance générale à la guerre et la responsabilité de tous les gouvernements impérialistes sur les théâtres de guerre, de l’Ukraine à la Palestine.

ICOR : déclaration à propos des élections européennes (projet en signatures)

Du 6 au 9 juin, les élections du Parlement européen auront lieu dans les 27 Etats membres de l’UE et leurs 448,4 millions d’habitants. Les organisations ICOR des pays de l’UE et d’Europe profitent du débat social qui en découle pour lancer un mot d’ordre : Organisons-nous contre le développement de la droite, la réaction et le fascisme -luttons pour le socialisme ! En ces temps de grande polarisation sociale, de processus de détachement des partis bourgeois et du parlementarisme, l’organisation révolutionnaire mondiale ICOR renforce la protestation progressiste de gauche de la classe ouvrière et des masses populaires contre une politique de l’UE consistant à reporter sur leur dos le fardeau de la crise et de la guerre.

Webinaire du Front Uni

Nous attendons entre autres des contributions des Etats-Unis sur les luttes des travailleurs de l’automobile, de Russie sur la situation post-électorale, de Chypre et d’Allemagne sur la participation aux élections européennes, de Grèce sur la lutte des travailleurs de Larco, d’Allemagne sur la solidarité internationale et l’aide, etc. avec la campagne de dons pour Gaza, d’Italie sur l’évaluation de notre journée d’action internationale contre les guerres du capital le 24.2. et d’Allemagne sur l’évaluation du voyage de la délégation au Sahara occidental, sur les actions à l’occasion du centenaire de la mort de Lénine, entre autres d’Inde, ainsi que d’autres contributions du Népal, du Pérou, de Tunisie, d’Allemagne dans le cadre de l’ordre du jour

*L’OTAN s’entraîne et l’UE dépense des milliards pour les guerres

Les superlatifs se succèdent : “L’OTAN lance le plus grand exercice militaire depuis la guerre froide”, titrait le journal financier britannique Financial Times en septembre 2023. La durée prévue, de janvier à fin mai 2024, est inhabituellement longue. Les 41 000 soldats encore annoncés en septembre sont devenus entre-temps plus du double : 90 000 soldats sont engagés dans les manœuvres de l’OTAN appelées “Steadfast Defender” (Défense immobile), de la Norvège à la Roumanie, directement à la frontière occidentale avec la Russie. Comme en cas d’alliance, les 31 États membres de l’OTAN y participent, conformément à l’article 5 du traité de l’OTAN, ainsi que la Suède. la Suède, pays candidat à l’adhésion. Dans la première phase des grandes manœuvres (de fin janvier à mi-mars) l’accent sera mis sur le renforcement maritime dans l’Atlantique La deuxième phase (de mi-février à mi-octobre) est consacrée à l’entraînement fin mai) est principalement marquée par l’engagement de forces terrestres. “Jusqu’à 40 000 soldats des forces terrestres de tous les pays membres de l’OTAN … seront impliqués dans cet exercice”, a déclaré un porte-parole du ministère fédéral de la Défense.

SNU : chant religieux, matraque et entraînement au tir

Le Service National Universel (SNU) va coûter plusieurs milliards d’euros par an, prélevés sur le budget de l’Éducation Nationale, pour forcer les lycéen-nes à suivre des stages en uniforme, encadrés par des militaires. Nos dirigeants annoncent que cela devait servir à «renforcer l’unité républicaine de notre jeunesse», à «créer de la cohésion», à éduquer à la «laïcité». Tromperies. Il faut prendre au sérieux les déclarations de Macron sur la possibilité d’envoyer des troupes en Ukraine… Il faut dire que les capitalistes français sont les premiers investisseurs dans ce pays : achat de terre, d’industries, etc…