18 mai 2024

Guerres impérialistes : JOURNÉE D’ACTIONS INTERNATIONALES DU 24 FÉVRIER

La journée internationale de mobilisation du 24 février et les différentes manifestations qui ont eu lieu dans plusieurs pays contre toutes les guerres impérialistes et colonialistes ont été un succès, malgré les difficultés évidentes dans la construction de cet inventaire. Les différentes initiatives, manifestations et grèves développées ont surtout constitué un premier pas, au niveau international, dans la perspective de la construction d’un large front prolétarien, anticapitaliste et internationaliste capable d’identifier et de combattre la tendance générale à la guerre et la responsabilité de tous les gouvernements impérialistes sur les théâtres de guerre, de l’Ukraine à la Palestine.

Jeunes de Belleville contre LA LOI DARMANIN

La loi immigration est passée et les préfectures exécutent les ordres de Darmanin pour « rendre la vie impossible aux migrant.e.s » Les Jeux Olympiques approchent et Macron envoie sa police vider les rues, vider les gymnases, vider les CROUS. Pas de place pour les migrant.e.s dans le sale monde de Macron : mineurs isolés, familles avec enfants à la rue. Toutes celles et ceux qui partagent ce constat se posent la même question : comment agir, que faire ? Nous lançons un avertissement à celles et ceux qui justifient de leur inaction en se répétant en boucle « qu’on ne peut pas accueillir toute la misère du monde » : l’histoire se rappellera qu’à Paris, il aura été en revanche possible d’accueillir tous les flics du pays car en plus des milliers de places en CROUS, ce sont 40 gymnases qui seront réquisitionnés pour héberger policiers, gendarmes et soldats cet été! Les mineurs isolés du collectif du parc de Belleville en appellent à toutes celles et ceux qui ne veulent pas de cette société-là, toutes celles et ceux qui savent qu’on a tout à perdre si on ne résiste pas, toutes celles et ceux qui comprennent que l’heure est grave et qu’il s’agit désormais de ne plus reculer.!

Webinaire du Front Uni

Nous attendons entre autres des contributions des Etats-Unis sur les luttes des travailleurs de l’automobile, de Russie sur la situation post-électorale, de Chypre et d’Allemagne sur la participation aux élections européennes, de Grèce sur la lutte des travailleurs de Larco, d’Allemagne sur la solidarité internationale et l’aide, etc. avec la campagne de dons pour Gaza, d’Italie sur l’évaluation de notre journée d’action internationale contre les guerres du capital le 24.2. et d’Allemagne sur l’évaluation du voyage de la délégation au Sahara occidental, sur les actions à l’occasion du centenaire de la mort de Lénine, entre autres d’Inde, ainsi que d’autres contributions du Népal, du Pérou, de Tunisie, d’Allemagne dans le cadre de l’ordre du jour

Créer les conditions d’une riposte large à la montée du fascisme

Allons-nous encore longtemps regarder croître et déborder, avec effarement et comme paralysé.es, le fleuve nauséabond alimenté par les marchands de haine ? Allons-nous continuer de nous contenter de pétitions, sans lendemain, contre la montée de l’extrême droite et la banalisation insupportable des discours d’exclusion et de haine au quotidien ? Allons-nous, comme dans les années 1930 laisser doucement l’intolérance et le rejet de l’autre s’emparer des esprits ? Nous sommes suffisamment avertis depuis l’affaire Dreyfus jusqu’à l’arrivée des nazis au pouvoir, après l’incendie du Reichstag le 27 février 1933, des conséquences dramatiques du silence de la plupart des responsables politiques pour enfin organiser un sursaut à l’image des protestations massives des populations allemandes qui viennent de se dérouler dans les différents Länder contre le fascisme.
Il devient désormais urgent de défendre et faire connaître, par le biais d’une large coordination, toutes les initiatives possibles et imaginables pour faire reculer de manière significative les idées et les projets de l’extrême droite et d’une droite qui n’hésite plus à présenter son vrai visage.

Lettre d’info no 12 du 1er Congrès mondial du Front Uni

En cette période, notre Front uni vient à point nommé pour l’union anti-impérialiste contre le fascisme, la guerre et la destruction de l’environnement ! Le comité consultatif a constaté que nous pouvons tirer un bilan positif de notre travail. Le Front uni s’est manifesté dans de nombreux pays du monde lors de l’anniversaire du début de la guerre en Ukraine, le 24 février, pour une journée de lutte contre les guerres impérialistes. De nombreuses activités ont également été organisées par des organisations du Front uni à l’occasion du 8 mars, la journée internationale des femmes, ce que nous avons préparé avec notre webinaire, qui a connu un grand succès et a été très fréquenté. Une délégation s’est rendue dans les camps de réfugiés du peuple sahraoui occidental en Algérie, ce qui a été très fructueux et vivifiant. La délégation a été impressionnée par l’esprit combatif du peuple sahraoui, par le degré d’égalité entre hommes et femmes déjà atteint et par les acquis obtenus par ce peuple opprimé. Nous vous envoyons également le rapport détaillé en pièce jointe.

Du pain pour Gaza ! Le peuple palestinien doit vivre et être libre !

Depuis, les souffrances du peuple palestinien dans la bande de Gaza augmentent chaque jour de manière incommensurable. Selon l’OMS, un enfant de moins de deux ans sur six dans le nord de la bande de Gaza souffre de « malnutrition aiguë ». L’entité sioniste israélienne empêche les convois d’aide humanitaire de pénétrer dans la bande de Gaza avec des denrées alimentaires et des médicaments dont le besoin est urgent. Alors que les familles et les enfants de Gaza meurent de faim, Israël laisse derrière lui des bombes militaires ressemblant à de petites boîtes de conserve, ce qui est difficilement égalable en termes de mépris pour l’être humain. Affamer délibérément la population de la bande de Gaza est une méthode d’extermination du peuple palestinien !