12 juin 2024

De l’interaction entre le fascisme et la guerre

Voici la 3ème partie d’un document de nos camarades d’Allemagne  (le Parti Maxiste-léniniste d’Allemagne -MLPD- membre de l’ICOR) : « La guerre en Ukraine et la crise ouverte du système impérialiste mondiale ». Cette 3ème partie est tout à fait en rapport avec l’évolution actuelle de la situation mondial : la crise du capitalisme le pousse à chercher des solutions dans la fascisation en interne et à la guerre impérialiste en externe.

L’interaction entre le fascisme et la guerre

 Guerre impérialiste et fascisme sont des frères siamois. Willi Dickhut a écrit à ce sujet :

 « Le fascisme n’est pas seulement une forme de domination de la réaction la plus sombre, de la pire répression à l’intérieur du pays contre le/son propre peuple, mais aussi une agression meurtrière à l’extérieur, contre d’autres peuples. Le fascisme, c’est la guerre ! »

 La loi martiale bourgeoise légalise meurtres, destructions ou dévastations après le début de la guerre contre un adversaire militaire. D’une manière générale, elle est associée à l’état d’urgence en politique intérieure.

 Le président de la République russe Poutine avait établi sa position dominante déjà pendant des années avec des méthodes fascisantes dans l’intérêt du capital financier russe. Il a fait éliminer l’opposition critique envers le gouvernement, réduire la liberté de presse et placer sous le contrôle étatique les médias critiques. Les vrais marxistes-léninistes ont été persécutés et gênés massivement dans leur travail.

Chine: de la Révolution à la Restauration capitaliste

Chine la restauration capitaliste.
Le temps passe. Voilà déjà près de 40 ans depuis la réforme et l’ouverture du pays en 1978. Quoi qu’il en soit, le bateau de la réforme n’a pas accosté sur les rives de sa terre promise.
Ce qui est advenu depuis ces 40 ans de réforme n’est pas la promesse de « s’enrichir d’abord pour quelques uns, puis de la richesse pour les autres ensuite », mais le creusement d’un abîme entre les riches et les pauvres. Au lieu de l’harmonie sociale et de la stabilité, les contradictions sociales n’ont eu de cesse de s’accumuler et de s’aggraver. Au lieu de libérer la condition humaine, les masses des ouvriers et les paysans sont prises dans un mouvement général d’asservissement.
Il est temps de réfléchir à la portée de cette réforme qui emporte la destinée de centaines de millions de gens et de formuler une rectification de cet historique problématique. C’est le moment de débattre de l’avenir de la Chine et du monde.

Lénine, l’Ukraine et le droit des nations à disposer d’elles-même

Dès 1914, Lénine, prend ouvertement position en faveur du droit des peuples à disposer d’eux-même. Dans les deux extraits qui suivent, il aborde le cas  de l’Ukraine. Le premier extrait provient d’une analyse intitulée Du droit des nations à disposer d’elle-même. Lénine répond avant tout à Rosa Luxembourg et à son article polonais intitulée « la question nationale et l’autonomie », publié en 1908, dans lequel elle remettait en question ce droit. Par la suite, Lénine précise à de nombreuses reprises sa position comme dans cet extrait issu de la Pravda. La question nationale est toujours d’actualité dans de nombreux pays dominés et en particulier aujourd’hui en Ukraine, en Palestine, au Kurdistan….Remarquons que Lénine parle toujours de la question nationale du point de vue de l’avenir du mouvement ouvrier, du point vue du socialisme.

Sur l’émergence et l’importance du front unique par Stefan Engel

Je suis heureux et honoré que le Comité consultatif m’ait confié la tâche de prononcer un discours d’ouverture du premier congrès mondial du Front Uni.
En tant que front uni anti-impérialiste nous luttons contre l’impérialisme. Mao Zedong nous a donné le sage conseil :
“Connais l’ennemi et connais-toi toi-même, et tu pourras mener cent batailles sans danger de défaite. »
 Si tu veux combattre efficacement l’impérialisme, vous devez avoir une compréhension de base claire de sa nature et ses traits caractéristiques.
En tant que matérialistes dialectiques on part naturellement du fondements scientifiques de nos théoriciens, mais pas dogmatiquement !
Ils nous exhortent à toujours analyser les changements dans le système mondial impérialiste concrètement et avec un esprit créatif.
Certaines de mes thèses de cette analyse concrète sont un sujet d’actualité vivant et en discussion parfois controversée internationalement.
Mais précisément ce processus de discussion est indispensable si nous voulons parvenir à un projet commun,, au progrès des connaissances coordonnés à l’échelle internationale et à l’action révolutionnaire….

Intelligence artificielle : fin de l’humanité ou fin du capitalisme ?

Les récents développements de l’intelligence artificielle ont suscité un mélange de crainte et d’enthousiasme dans le monde entier. Dans cet article, Daniel Morley examine l’affirmation selon laquelle l’IA est “consciente” ou “surhumaine”, met en évidence le véritable potentiel de cette technologie et explique comment nous sommes réellement asservis par la machine dans le cadre du capitalisme.