2 mars 2024

Les Vœux 2024 de l’ICOR

Chères amies et chers amis d’ICOR !
Des salutations combatives et révolutionnaires pour la nouvelle année à vous et à vos organisations.
Dans le monde entier, les luttes de la classe ouvrière et des larges masses s’animent, mais il leur manque encore une perspective socialiste. En 2024, année de Lénine, nous renforcerons cette voie vers un avenir socialiste.

Pour la libération de Mariam Abu Daqqa

Nous venons d’apprendre que Mariam Abu Daqqa a été arrêtée à Marseille, juste avant son départ pour Toulouse, sur demande du ministre français de l’Intérieur Darmanin. Un arrêté d’expulsion a été pris.

La Dr Mariam Abu Daqqa était arrivée en France en septembre en provenance de Gaza, où elle vit. Lors d’une tournée dans plusieurs villes françaises, qui devait durer jusqu’au 10 novembre, elle a parlé de son combat, entre autres pour la cause des femmes palestiniennes

Campagne contre la « vie chère », par la Ligue de la Jeunesse Révolutionnaire

Un des aspects les plus importants du système capitaliste que nous combattons, c’est ce qu’on appelle souvent « le pouvoir d’achat ». En effet, plus le capital se développe, plus les marchandises sont fabriquées rapidement et en masse. Expliquons : plus le capital se développe, plus le profit est grand, c’est exponentiel : si l’on compare le niveau d’exploitation (d’extorsion de la plus-value) d’un ouvrier des années 1930 à celui d’un ouvrier en 2023, l’ouvrier d’aujourd’hui est bien plus exploité. Cela veut dire qu’il reçoit une part bien plus maigre de ce qu’il produit, de ce que le bourgeois en tire. Quand nous avons expliqué cela, nous pouvons voir d’une manière globale : la production s’épaissit, s’étoffe, se diversifie, et un flot inarrêtable de marchandises se déverse sur le marché ; de l’autre côté, les salaires des masses stagnent, leur salaire réel et relatif baisse exponentiellement.

1er Mai: Appel international des mineurs

Nous avons la vision d’un “mouvement de mineurs unis dans le monde entier, luttant pour eux-mêmes et leurs enfants, afin que les richesses de la terre, de l’eau et de l’air appartiennent à ceux qui les exploitent par leur travail, et soient utilisées pour une vie riche, digne et saine pour tous les peuples en harmonie avec la nature, sans exploitation ni oppression”.

L’ICOR Europe condamne les assassinats fascistes

Notre deuil est porté par la ferme volonté de mener la lutte contre les commanditaires de cet attentat fasciste de manière conséquente. L’organisation membre de l’ICOR, le MLKP, estime que “l’État fasciste turc se cache manifestement derrière l’attentat actuel du 23 décembre et qu’il faut également supposer une collaboration entre les États turc et français”. Le gouvernement fasciste AKP/MHP de Turquie porte partout la persécution, la criminalisation et la tentative d’anéantissement de la lutte pour la liberation du peuple kurde. Le 9 janvier 2013, les révolutionnaires kurdes Sakine Cansız, Fidan Doğan et Leyla Şaylemez avaient été assassinées à Paris. Jusqu’à aujourd’hui, l’État français fait traîner l’enquête. 

Déclaration de l’UPML à propos de l’attentat contre les Kurdes

L’UPML condamne l’attaque terroriste fasciste perpétrée hier par un Français de 69 ans contre le “Centre Culturel De Kurde Paris Ahmet Kaya”. Ses tirs ont assassiné Emine Kara, M. Şirin Aydın et Abdurrahman Kızıl, tous trois membres actifs du Mouvement kurde pour la liberté et la démocratie.