Déclarations du Comité central du MLPD sur la guerre en Ukraine

MLPD Marxistisch-Leninistische Partei Deutschlands (Parti marxiste-léniniste d’Allemagne), Comité Central, Mars 2022 (membre de l’ICOR)

Traductions existantes

4e déclaration du Comité central du MLPD sur la guerre en Ukraine

On joue dangereusement avec le feu d’une guerre mondiale : Pas d’OTAN en Ukraine ‒ Retrait des troupes russes !

Le comité central du Parti marxiste-léniniste d’Allemagne (MLPD) a publié aujourd’hui, 11 mars, une déclaration intitulée « On joue dangereusement avec le feu d’une guerre mondiale : pas d’OTAN en Ukraine ‒ retrait des troupes russes ! ». Il s’agit de la quatrième déclaration du CC sur la guerre en Ukraine depuis le 22 février 2022. Elle a entre-temps également été publiée sous forme de tract mis en page.

Vendredi, 11/3/2022, 13:00 heures

  1. Des millions de personnes, y compris en Allemagne, estiment à juste titre qu’il faut faire quelque chose contre la guerre en Ukraine. Plus de deux millions de personnes ont déjà dû fuir la guerre. À cela s’ajoutent des milliers de blessés et de morts. L’augmentation des prix de l’alimentation et de l’énergie fait grimper l’inflation dans le monde entier. Une discussion de masse s’est engagée sur tous ces sujets. La volonté de paix des masses est malmenée par les dirigeants pour se mettre en scène comme précurseurs de la paix. Il y a deux jeux de rôles :
  • Le chef de la CDU Friedrich Merz a pris les devants : « Dans certaines circonstances », une participation directe de l’OTAN à la guerre est envisageable. Le patron des éditions Springer, Döpfner, a surenchéri dans le journalBild : « L’OTAN doit agir MAINTENANT ». Le président ukrainien Selenskyj exige avec véhémence la fermeture de l’espace aérien ukrainien ‒ en clair : les avions de combat de l’OTAN doivent abattre les avions russes. Ils acceptent à bon compte que cela déclenche fort probablement une troisième guerre mondiale. Les États-Unis ont déjà livré à l’Ukraine des armes d’une valeur de 300 millions de dollars. Des soldats d’au moins six pays de l’OTAN rejoignent l’armée ukrainienne en tant que « volontaires », en partie avec l’autorisation de leur gouvernement. Poutine qualifie à son tour les sanctions économiques et les livraisons d’armes de « déclaration de guerre » de l’OTAN et menace de « graves conséquences ». Stop à ce jeu dangereux !
  • Le gouvernement fédéral et l’OTAN refusent jusqu’à présent une intervention ouverte. Cela n’est pas dû à leur volonté de paix ‒ dans ce cas, ils auraient pu et dû agir bien plus tôt pour amorcer une désescalade. Maintenant ils se heurtent à ce fait : 79 % de la population allemande est contre une intervention de l’OTAN dans la guerre. Des centaines de milliers de personnes ont participé à des manifestations pour la paix. Le 7/3/22, le chef de l’association des monopoles BDI, Siegfried Russwurm, a en outre rejeté brusquement la demande du gouvernement américain de découpler l’économie allemande de la Chine :« Nous n’avons pas été et ne serons pas les exécutants du gouvernement américain. … Les crimes [de Poutine ne signifient] pas la fin du commerce et de la répartition du travail mondiaux. » Les monopoles dépendants des exportations voient leurs intérêts économiques menacés par une nouvelle aggravationDes négociations dans leur intérêt ne mèneront toutefois qu’à une paix impérialiste. Dans ce cadre, l’armement et le bellicisme se poursuivront et la concurrence accrue se fera également au détriment des peuples.
  1. Les médias bourgeois font la promotion de la politique du gouvernement fédéral en manipulant l’image selon laquelle cette politique aiderait « les gens » en Ukraine. Le soutien au gouvernement de Selenskyj n’est pourtant pas une politique progressiste.Tous les partis bourgeois ont commencé à vanter les mérites de l’OTAN en tant que véritable ange de la paix. Il s’agit bien entendu de l’alliance qui a déclenché le plus grand nombre de guerres d’agression au cours des dernières décennies, ainsi en Afghanistan, en Irak, en ex-Yougoslavie, etc. Une escalade militaire de l’OTAN aggrave la situation des gens en Ukraine. Une troisième guerre mondiale entraînerait des souffrances incommensurables et mettrait en danger les bases d’existence de l’humanité en cas d’utilisation d’armes nucléaires !
  2. Les travailleurs et les masses populaires qui participent aux luttes armées en Ukraine se défendent légitimement contre la guerre d’agression impérialiste. Ils doivent en même temps orienter leur lutte contre le gouvernement capitaliste réactionnaire de Selenskyj et chercher et renforcer l’alliance avec les peuples progressistes de Russie et du monde entier qui s’opposent à toute agression impérialiste. Leur avenir ne peut pas se résumer à un retour à la pauvreté, à l’exploitation et à l’oppression ! Les activités de solidarité et d’aide encouragées par le MLPD et l’ICOR1renforcent cette orientation résolument anti-impérialiste. Le parti russe de l’ICOR « Plateforme marxiste-léniniste » déclare : « Les peuples de Russie, d’Ukraine et du Donbass sont les otages d’un conflit d’intérêts entre les deux groupes impérialistes » Il appelle « les travailleurs de Russie à protester contre la guerre, à saboter le transfert de troupes et de matériel militaire et à dire ainsi leur ferme ” non “. »
  3. La guerre en Ukraine est une guerre impérialiste. Jusqu’à présent, beaucoup ne connaissaient l’ « impérialisme » que dans les livres d’histoire. Désormais, même les médias bourgeois fustigent les « fantasmes impérialistes de grande puissance » de Poutine. En 2017, le MLPD avait déjà consacré une vaste enquête à la « renaissance néo-impérialiste de la Russie » :«Poutine a pour objectif la formation d’une Union eurasienne dominée par la Russie qui s’étend de Lisbonne à Vladivostok ». À l’époque, Angela Merkel se rencontrait encore amicalement avec Poutine lors de dîners en grande pompe. Il en va de même pour d’autres pays, comme les États-Unis, la Chine ou l’Allemagne, « les pays impérialistes sont … ceux dont l’économie est gouvernée par des monopoles, où les monopoles ont subordonné progressivement l’État et qui cherchent à dominer d’autres territoires et pays. »2
  4. L’agression impérialiste à l’extérieur est liée à la répression à l’intérieur. Les méthodes fascistes de Poutine amorcent-elles une transition vers le fascisme en Russie ? Des milliers de personnes ont été arrêtées lors de manifestations anti-guerre. Medvedev, deuxième chef de la sécurité, évoque la réintroduction de la peine de mort. Avec la nouvelle loi sur les médias, le simple fait de parler de « guerre » est déjà punissable. Mais l’UE veut également sanctionner les « fausses informations », le gouvernement allemand a tout simplement interdit la chaîne russe RT. En Allemagne, la politique de paix anti-impérialiste du MLPD est de plus en plus souvent entravée devant les écoles, les usines ou lors de manifestations. En cas de participation directe de l’OTAN à la guerre, le gouvernement fédéral pourrait suspendre en grande partie les droits et les libertés démocratiques bourgeois par le biais de lois d’urgence.
  5. La haine de Poutine est utilisée pour calomnier le communisme. Les journaux allemands prétendent que Poutine est communiste, qu’il est le « successeur de Staline » et qu’il veut « restaurer l’Union soviétique ». Dans son discours de début de guerre, Poutine s’en est toutefois pris en premier lieu à Lénine et à Staline parce qu’ils défendaient le droit à l’autodétermination de l’Ukraine ‒ une « folie » à ses yeux. Chaque belligérant reproche à l’autre d’agir dans le sens de Staline ‒ Absurdistan ! La politique exemplaire des nationalités en Union soviétique socialiste jusqu’en 1956 prenait fait et cause en faveur de l’internationalisme prolétarien, contrairement aux deux belligérants.
  6. La solidarité avec les masses populaires en Ukraine signifie l’obligation d’intensifier la lutte pour la paix mondiale. Aucune guerre ne peut être menée durablement contre la résistance active des travailleurs et des masses ! 91 participants de 22 pays ont déclaré lors d’un webinaire de l’ICOR le 6 mars de mener résolument et ensemble la lutte pour la paix dans un front uni anti-impérialiste.

Construisons aussi en Allemagne un nouveau mouvement fort pour la paix contre tous les bellicistes impérialistes !

  • Résistance active contre la préparation impérialiste d’une troisième guerre mondiale !
  • Contre le transfert des fardeaux de la guerre et de la crise sur les masses populaires ! Pour un supplément salarial au moins à hauteur de l’inflation !
  • Pour la paix, l’amitié entre les peuples, le véritable socialisme !
  • Renforçons le parti ouvrier révolutionnaire MLPD ! Joignez-vous à l’association de jeunesse Rebellet à ses groupes de résistance !

 

ICOR (Coordination et coopération internationales de partis et organisations révolutionnaires)

2 Stefan Engel, « Sur la formation des nouveaux pays impérialistes », p. 43 et 9

Trois possibilités pour faire un don :

  1. Pour le fonds d’aide du Conseil de coordination du mouvement ouvrier en Ukraine (KSRD) :
    Organisation de solidarité et d’entraide Solidarität International
    IBAN : DE86 5019 0000 6100 8005 84, mot-clé « Ukraine Hilfsfonds »
  2. Pour le financement de délégations de mineurs ukrainiens et russes à la Conférence internationale des mineurs 2023 :
    Organisation de solidarité et d’entraide Solidarität International
    IBAN : DE86 5019 0000 6100 8005 84, mot-clé « IMC, russische und ukrainische Kumpel » [mineurs russes et ukrainiens]
  3. Pour le MLPD afin de promouvoir sa politique anti-impérialiste en Allemagne :
    MLPD IBAN : DE76 4306 0967 4053 3530 00 Mot-clé « Friedenskampf » [Lutte pour la paix]

 

2e déclaration du Comité central du MLPD sur la guerre en Ukraine

Résistance active contre toute agression impérialiste – qu’elle vienne des États-Unis/de l’OTAN ou de la Russie ! Lutte contre le danger de guerre mondiale !

Déclaration du comité central du MLPD (24 février 16h30)

Le comité central du MLPD vient de publier sous le titre « Résistance active contre toute agression impérialiste – qu’elle vienne des USA/de l’OTAN ou de la Russie ! Lutte contre le danger de guerre mondiale ! Dans la rue à 18 heures dans le monde entier », une autre déclaration actuelle.

Avec la guerre entre la Russie et l’Ukraine, nous nous trouvons dans un processus dans lequel la crise du système impérialiste mondial éclate ouvertement. Contrairement au verbiage des forces dominantes sur un « ordre de paix global », ce que le MLPD souligne depuis toujours s’est à présent produit : L’impérialisme conduit à la guerre par loi immanente. Concrètement, la Russie a lancé l’attaque contre l’Ukraine de manière agressive et avec des motivations impérialistes. Cette situation a été provoquée tout autant par le principal belligérant mondial, les États-Unis avec l’OTAN. Une guerre injuste des deux côtés, Ukraine et Russie, a éclaté en Europe. Le risque existe que les troupes des États-Unis/de l’OTAN et de la Russie s’affrontent directement sur le plan militaire. C’est l’heure de la construction d’un nouveau mouvement pour la paix, qui doit s’opposer à tous les bellicistes impérialistes.

Dans la matinée du 24 février, la Russie néo-impérialiste a déclaré de fait la guerre à l’Ukraine. Les missiles russes ont attaqué l’armée de l’air et les défenses aériennes ukrainiennes dans et autour des grandes villes comme Kiev, Kharkov ou Marioupol, condition préalable nécessaire à l’avancée des troupes au sol. L’armée russe a franchi la frontière ukrainienne. Les semaines précédentes, des centaines de milliers de soldats avaient déjà été massés à la frontière ukrainienne. Le MLPD condamne les actions du prédateur agressif néo-impérialiste qu’est la Russie de Vladimir Poutine.

En tant que principal belligérant et provocateur mondial, les États-Unis et l’OTAN ont contribué à déclencher cette guerre. Avec l’élargissement à l’Est de l’OTAN jusqu’aux frontières de la Russie, tout en manquant à la parole donnée, avec l’encerclement de la Russie par plus de 700 bases militaires américaines et de l’OTAN, avec les nouveaux transferts de troupes vers l’Europe de l’Est et les préparatifs psychologiques de la guerre on a provoqué une guerre. Les plans de défense de l’OTAN pour l’Europe de l’Est ont été activés et 45 000 hommes de la force d’intervention rapide de l’OTAN ont été mis en état d’alerte.

 

1e déclaration du Comité central du MLPD sur la guerre en Ukraine

Ukraine : Stop au bellicisme dangereux des États-Unis et de l’OTAN !

Résistance active contre toute agression impérialiste, qu’elle vienne des États-Unis / de l’OTAN ou de la Russie.

Déclaration du comité central du MLPD (22 février 2022)

Le comité central du MLPD vient de publier une déclaration actuelle sur le développement du danger de guerre autour de l’Ukraine

Le MLPD condamne le bellicisme dangereux qui sert l’aspiration impérialiste à dominer le monde sur le dos des masses. L’impérialisme américain, en tant que principal belliciste, est à la tête de l’OTAN qui agit de manière agressive : depuis plus de 20 ans, elle provoque avec l’élargissement à l’est de l’OTAN en violant la parole donnée. La Russie est entourée d’au moins 700 bases militaires américaines et de l’OTAN. Ces dernières semaines, l’OTAN n’a pas fait preuve d’un millimètre de désescalade, bien au contraire. Depuis des semaines, elle durcit le ton en réarmant et en déplaçant des troupes vers l’Europe de l’Est. Les menaces de sanctions se succèdent. Dans la nuit du 22 février 2022, le président russe Poutine a annoncé la reconnaissance de Donetsk et de Lougansk comme « indépendants ». Dans la foulée, l’envoi de troupes russes sur place a été annoncé. Cette mesure avait été en partie provoquée par des provocations de l’Ukraine, et le président américain Biden a carrément évoqué une guerre. Les mesures agressives de Poutine sont également inacceptables et sont l’expression de la politique néo-impérialiste de la Russie. Une guerre ouverte menace désormais l’Europe, ce qui aggrave également le risque général de guerre mondiale.

L’arrière-plan de cette agressivité croissante est la crise économique et financière mondiale qui dure depuis la mi-2018. De plus en plus de puissances impérialistes cherchent à obtenir des avantages dans le repartage des sphères de pouvoir et d’influence. La crise sans précédent des matières premières et de la logistique a plongé la nouvelle organisation de la production internationale dans une crise ouverte, ce qui freine encore davantage le développement économique. La superpuissance américaine a connu un fort recul économique au cours des dernières années et lutte de manière agressive pour conserver son rôle de prééminence. C’est pourquoi l’OTAN s’arme pour des raisons stratégiques. Le XICongrès du MLPD en 2021 avait qualifié à juste titre : « Au centre des plans de guerre stratégiques se trouvent à nouveau des guerres inter-impérialistes, en particulier les USA/OTAN d’une part, la Chine et la Russie d’autre part. »

La raréfaction des matières premières n’incite pas les dirigeants du monde à passer systématiquement aux énergies renouvelables – c’est plutôt la concurrence inter-impérialiste qui s’enflamme pour savoir qui profitera le plus de l’accès aux et du commerce avec les matières premières fossiles comme le pétrole et le gaz. Les prix augmentent à l’envolée au détriment des masses – du jour au lendemain, le prix du gaz a encore grimpé de 13 %. À Donetsk et Lougansk se trouvent, outre de grandes mines de charbon, les quatrièmes plus grands gisements de gaz par fracturation en Europe. Avec North-Stream II, la Russie veut s’emparer du marché européen. Cela va directement à l’encontre des efforts des États-Unis pour vendre leur gaz de fracturation en Europe. Cela n’a pas été possible jusqu’à présent, car le gaz est plus cher et extrait avec des méthodes extrêmement polluantes. Le ministre du « climat » Habeck se sert également de la situation comme justification. Il a immédiatement accéléré la construction de nouveaux terminaux gaziers à cet effet.

Le MLPD proteste contre la politique du gouvernement SPD/FDP/Alliance 90-Les Verts, qui participe activement au bellicisme de l’OTAN. Il se présente hypocritement en public comme un « médiateur ». Mais dans le même temps, le chancelier Olaf Scholz proclame un « changement de marée géopolitique », propage une plus grande présence de la Bundeswehr dans les pays baltes et veut augmenter considérablement le budget militaire. Autant de mesures qui n’ont pas pu être mises en place jusqu’à présent. Les mesures prises par le gouvernement allemand pour atténuer la crise relèvent du pacifisme impérialiste. Il y a tout au plus des contradictions parmi les monopoles allemands parce que la Russie est un fournisseur et un débouché important pour l’Allemagne, avec lequel l’impérialisme allemand, dépendant des exportations, ne veut pas gâcher ses affaires.

L’opportunisme conduit inévitablement au social-chauvinisme ! La réconciliation avec l’impérialisme, quelle que soit sa couleur, conduit tôt ou tard à la justification de guerres impérialistes. Le chancelier SPD Olaf Scholz et la ministre de la Défense Lambrecht (aussi SPD) augmentent les dépenses d’armement et les missions à l’étranger de l’armée allemande. Le parti Alliance 90/Les Verts se fait bien voir du gouvernement américain agressif. Cem Özdemir (Les Verts) a ainsi demandé dans la radio allemande qu’au lieu de faire des blocages environnementaux contre son gouvernement, il faudrait manifester maintenant contre Poutine. En revanche, les révisionnistes du Linkspartei [Parti de gauche] ou du DKP défendent ouvertement le régime réactionnaire de Poutine. Celui qui s’engage pour la paix doit s’opposer de la même manière à toute puissance impérialiste. Pour pouvoir léguer aux générations futures un monde de paix et de liberté, dans l’unité de l’homme et de la nature, il faut surmonter l’impérialisme de manière révolutionnaire et lutter pour conquérir le véritable socialisme !

Déjà le théoricien militaire Clausewitz a qualifié que toute guerre vise à gagner l’opinion publique. C’est dans cet esprit qu’une préparation psychologique à la guerre, sans précédent ces dernières années, est mise en scène par les puissances impérialistes de l’OTAN. Les grands médias bourgeois sont actuellement presque alignés sur cette question : Même de la part de journalistes habituellement critiques et se réclamant de la gauche libérale, à peine un mot de critique sur les bruits de bottes des États-Unis et de l’OTAN, mais souvent même des demandes de durcissement des mesures. Le MLPD défend une orientation indépendante dans le sens du point de vue de classe prolétarien : les frontières ne passent pas entre les peuples, mais entre le haut et le bas, comme l’a résumé Karl Liebknecht. 

Les impérialistes justifient également leur bellicisme sur le plan idéologique par leur anticommunisme omniprésent. Ainsi, l’OTAN fantasme que Poutine veut restaurer l’Union soviétique. Pourtant, Poutine lui-même argumente de manière anticommuniste : dans son discours du 21 février 2022, il a déploré que « Lénine » et la « Russie communiste » aient défendu le droit à l’autodétermination de l’Ukraine et que Staline ait encore agrandi le territoire de l’Ukraine. C’est à juste titre que Lénine exigeait dès 1917 « la reconnaissance complète des droits de l’Ukraine, y compris le droit à la libre séparation ». (Œuvres, t. 25, p. 82) L’Union soviétique socialiste était une union volontaire des peuples. C’était exactement le contraire des plans impérialistes actuels de grande puissance russe. Là encore est valable : Aucune chance à l’anticommunisme ! 

L’Ukraine est l’un des pays les plus pauvres d’Europe et en même temps elle possède de grandes ressources naturelles. Le soutien au gouvernement ukrainien, qui devrait soi-disant défendre les valeurs démocratiques occidentales, est révélateur : le gouvernement ukrainien s’est lui-même massivement déplacé vers la droite, pratique une politique de guerre agressive et collabore également avec des groupes fascisants, voire fascistes, comme le régiment Azov. Voilà donc les valeurs occidentales ! Même si les critiques de la population à l’égard de la répression ukrainienne sont justifiées : Les « républiques populaires » de Donetsk et de Lougansk ne sont pas autonomes, mais sont dirigées par des laquais de Poutine. 

La solidarité internationale des travailleurs revêt une importance décisive ces jours-ci. La volonté de paix de la classe ouvrière et des masses populaires fait obstacle à l’agression impérialiste et doit être renforcée. Seuls 15 % des Allemands sont favorables à la livraison d’armes à l’Ukraine, la situation est similaire aux États-Unis. Les marxistes-léninistes de Russie écrivent au MLPD « qu’en dépit de la propagande médiatique constante, les populations de Russie et d’Ukraine ne sont pas intéressées par la guerre et ne la soutiennent pas. » Il doit être clair pour tout le monde : Les fardeaux d’une guerre menaçante seront répercutés sur les masses populaires. Des camarades de l’organisation de l’ICOR, KSRD d’Ukraine, rapportent : « Les mineurs des deux côtés de la ligne de front [se trouvent] en danger militaire immédiat ». L’ICOR, la coordination internationale de partis et organisations révolutionnaires, prend clairement une position anti-impérialiste dans sa résolution actuelle. Celle-ci a été signée par 33 organisations de l’ICOR, dont le MLPD ainsi que le MLP de Russie et le KSRD d’Ukraine. Au lieu du nationalisme, du militarisme et du bellicisme bourgeois – Vive la solidarité internationale !

Le MLPD et son organisation de jeunes Rebell font appel en particulier à la jeunesse Rébellion contre tous les bellicistes ! La jeunesse ne se laissera pas griller pour des intérêts monopolistiques et des plans de domination mondiale. Le MLPD et Rebell encouragent, avec l’Alliance internationaliste, la construction d’un nouveau mouvement pour la paix qui s’oppose à tous les impérialistes. Cela doit s’exprimer lors des marches de Pâques de cette année. Dans ce sens, ils soutiennent les initiatives de résistance active, par exemple par le biais de l’Alliance internationaliste. En cas d’affrontement ouvertement belliqueux entre les troupes russes et ukrainiennes ou de l’OTAN, elle appellera à des protestations à partir de 18 heures au jour suivant, conformément à la résolution de l’ICOR. Pour qu’une résistance active des masses populaires se développe, une prise de conscience est nécessaire, car beaucoup de gens sous-estiment encore le danger d’une IIIguerre mondiale, ne connaissent pas clairement ses causes, ou ils paniquent.

 

Face à la menace aiguë de guerre en Ukraine, la résistance active est nécessaire pour préserver la paix mondiale !

OTAN et Russie : ne touchez pas à l’Ukraine ! Pas d’invasion par des troupes impérialistes !

Dissolution de l’OTAN et de toutes les alliances militaires impérialistes, ainsi que des unités d’intervention de l’UE et de la Bundeswehr ! Pas de troupes allemandes à l’étranger !

Renforçons la construction du Front uni international antifasciste et anti-impérialiste !

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous » ! Prolétaires de tous les pays et opprimés, unissez-vous !

Luttons pour le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, pour la paix, l’amitié entre les peuples, le véritable socialisme !

Organisez-vous dans le MLPD et son organisation de jeunes Rebell !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.